Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
EUR/USD
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
L'aversion au risque enveloppe le yen alors que le risque géopolitique s'enflamme

L'aversion au risque enveloppe le yen alors que le risque géopolitique s'enflamme

2017-08-12 06:20:00
James Stanley, Strategist
Share:

Prévision fondamentale pour le JPY :Neutre

Cette semaine, le yen s'est raffermi face à la plupart des devises majeures alors que l'aversion au risque commençait à se faire ressentir sur les marchés mondiaux. L'événement marquant de la semaine a été la chute de l'USD/JPY en dessous du niveau clé de 110.00, et alors que nous avançons vers la fin de la semaine, il semble que le cours affichera sa première clôture hebdomadaire en dessous de cette zone depuis mi-avril. Il s'agit là d'un niveau psychologique important pour l'USD/JPY et à seulement 10 pips en dessous nous avons un niveau de Fibonacci clé à 109.90 : le fait que le cours n'ai pas pu effectuer une cassure et se maintenir en dessous de cette zone de confluence de support notable, reconduira certainement la baisse la semaine prochaine alors que l'attention des marchés est orientée vers une série de publications économiques à fort impact à travers le monde.

Le moteur important du yen s'est avéré être celui de l'aversion au risque. Mardi, aux environs de midi heure de l'Est, le Président américain Donald Trump a envoyé un tweet qui a suscité la crainte autour de l'affrontement entre les États-Unis et la Corée du Nord au sujet des ambitions nucléaires de la République populaire démocratique de Corée. Peu de temps après l'envoi de ce tweet, les actifs à risque tels que le S&P 500 et le Nasdaq 100, mais aussi les contrats à terme sur le Nikkei ont commencé à chuter. L'USD/JPY a reflété ce mouvement, alors que la force du yen commençait à se manifester pour s'étendre tout au long de la semaine jusqu'à vendredi. La raison qui justifie l'existence de cette corrélation et sa manifestation est assez logique. En effet, la Banque du Japon étant l'une des plus " dovish " des principales banques centrales, l'on s'attend à ce qu'elle maintienne le stimulus jusqu'à la fin du mandat d'Haruhiko Kuroda en fin avril prochain. Ce contexte donne lieu à un environnement assez confortable pour des opérations spéculatives, étant donné qu'un yen très faible avec très peu d'espoir d'une hausse de taux ou d'une politique plus serrée est utilisé pour financer les positions dans les devises à plus haut rendement, telles que le dollar américain. Toutefois, si la perspective de perdre sur ces opérations éclipse le potentiel de gagner, les traders feront mieux de favoriser " l’essoufflement " de ces positions par crainte, c'est-à-dire, aversion au risque ; et c'est ce à quoi l'on a eu droit cette semaine.

Yen (en bleu) avec le S&P 500 (rouge), Nasdaq 100 (orange) et les contrats à terme sur le Nikkei (vert)

L'aversion au risque enveloppe le yen alors que le risque géopolitique s'enflamme

Graphique préparé par James Stanley

En ce qui concerne la Banque du Japon, il semblerait que les marchés continuent à prévoir le maintien d'une position dovish. Lors de la décision de juillet concernant la hausse de taux, la banque a fourni de nouvelles prévisions qui ont fait baisser les attentes relatives à l'inflation une deuxième fois . À présent, la banque ne prévoit pas d'atteindre son objectif d'inflation fixé à 2 % jusqu'à 2019 (l'année budgétaire 2020 pour la BoJ). Cet état des choses a conforté le marché à l'idée que la BoJ n'est pas prête à réduire ses importantes dépenses relatives au stimulus, alors que la lutte du pays depuis une décennie contre la baisse de l'inflation continue après la disparition du brin d'espoir en 2014.

La semaine prochaine nous aurons le PIB du Japon pour le 2ème trimestre et ceci sera publié lundi matin (dimanche soir aux Etats-Unis). L'on prévoit un taux annualisé de 2,5 % et ceci serait au-dessus des prévisions de la BoJ pour la croissance du PIB cette année qui tablait sur 1,8 %, revues à la hausse lors de la dernière décision concernant les taux lorsque les prévisions d'inflation ont été réduites. Tandis que nous verrons certainement une certaine volatilité du yen autour de cette publication, il est plus probable que le facteur majeur influençant la devise la semaine prochaine soit le thème de l'aversion au risque généralisé. Si les marchés restent en marge, sous l'influence des agitations autour de la situation Etats-Unis - Corée du Nord, la force du yen se maintiendra probablement : si ces craintes diminuent, la faiblesse du yen pourrait s'avérer être un moyen extrêmement attirant pour dissiper cette récente aversion au risque.

L'USD/JPY restera certainement un vecteur délicat autour de ce thème. Le dollar américain reste fortement survendu et alors que le cours affichait un nouveau point bas de quatre mois après la publication de l'IPC ce matin, les acheteurs ont offert un peu de support aux points bas et ceci a été maintenu après la dernière partie de la session américaine. Nous avons discuté de deux moyens différents de traiter le yen face à la récente montée de l'aversion au risque dans un article jeudi ; et les traders cherchant à acheter le yen en anticipation de la continuation de cette tendance peuvent se tourner vers le GBP/JPY, tandis que les traders qui prévoient une dissipation de cette tendance peuvent chercher du côté de l'EUR/JPY. Ceci permettrait aux traders de profiter davantage des thèmes dominants du marché dans l'euro et le GBP afin de se positionner plus proportionnellement autour du yen.

La prévision fondamentale de la semaine prochaine restera neutre pour le JPY et les traders voudraient certainement choisir leurs spots en conséquence pour le positionnement par rapport à l'exposition du yen japonais.

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.