C’est le début du Brexit ! Du moins la négociation des conditions de sortie du Royaume Uni de l’union Européenne qui débute aujourd’hui. Les marchés devraient être principalement tournés vers ce rendez-vous donné à Bruxelles.

Theresa May n’a pas réussi à garder la majorité absolue à l’assemblée ce qui pourrait poser problème durant les négociations car l’opposition pourrait bloquer les négociations si les conditions n’étaient pas satisfaisantes.

Pour une actualité en direct au quotidien, n’hésitez pas à suivre le Market live IG.

La semaine sera calme en termes de publications économiques mais les investisseurs surveilleront le discours de Mark Carney, gouverneur de la BoE. La semaine dernière la BoE a publié des taux inchangés à 0,25% mais le marché sera attentif aux informations concernant les perspectives économiques au Royaume Uni en ce début de négociations du Brexit.

GBP/USD

Début des négociations sur le Brexit, la livre sterling sous pression

Graphique GBP/USD en journalier

Le Cable a amorcé un rebond depuis le retracement de Fibonacci de 50,0% à 1,2666 (baisse de juin à octobre 2016) et test maintenant la moyenne mobile 20 périodes située aujourd’hui à 1,2814. Le cours du GBP/USD pourrait ensuite reprendre une tendance baissière en direction de nouveau du retracement de 50% à 1,2666 rejoint également par la moyenne mobile 100 périodes à 1,2654.

En cas de déplacement de ces deux obstacles le cross pourrait accélérer sa baisse jusqu’au retracement de 38,2% à 1,2462.

Consultez notre guide de prévision Forex pour des analyses de moyens termes sur les devises.

FTSE 100

Début des négociations sur le Brexit, la livre sterling sous pression

Graphique du FTSE 100 en journalier

Le FTSE 100 en légère hausse aujourd’hui est au contact de la moyenne mobile 20 périodes à 7513,19 qui pourrait servir de résistance à l’indice. L’objectif suivant sera le support situé à 7377,2 déjà testé à 2 reprises au cours du mois de juin.

En cas de clôture sous ce niveau l’indice principal de Londres pourrait alors tenter de rejoindre le plus bas annuel qui a soutenu le cours à plusieurs reprise depuis le début de l’année et correspondant au retracement de Fibonacci de 23,6% à 7103,8.