Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

Guides de trading gratuits
EUR/USD
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Prévision sur le GBP T2 2017

Prévision sur le GBP T2 2017

Share:

Les perspectives de la livre sterling semblent être un cas d'école soumis à l'appréciation d'un point de vue purement économique. Les mesures essentielles, l'inflation de base attendue ont progressé pendant plus d'une année. Le taux de chômage a chuté à 4,7 pour cent, le plus bas depuis la fin 2005. Le PIB a gagné 0,7 pour cent au cours du quatrième trimestre, marquant le rythme d'expansion de plus rapide en un an.

Dans des circonstances normales, un tel environnement inciterait presque certainement la Banque d’Angleterre à monter son taux de prêt de référence à partir d'un 0,25 pour cent exceptionnellement bas et à s'engager dans un cycle de resserrement soutenu. Cependant, les choses sont loin d'être normales. En effet, le paysage d'apparence idyllique est en réalité le résultat d'un incendie couvant de longue date sur le point de se transformer en un brasier ardent.

Le Parti conservateur à remporter une victoire étonnamment imposante à l'élection générale du Royaume-Uni à la mi-2015, aidé dans une large mesure par la promesse d'organiser un référendum sur l'adhésion à l'UE. Ceci a caractérisé un sommet clé pour la livre sterling. Elle s'est rapidement renversée vers le bas et a grandement évolué dans cette direction depuis lors. Effectivement, la dépréciation associée au rétablissement du prix du pétrole brut a vu l'inflation autour du bas d'une tendance descendante de quatre ans.

C'est un genre de reprise de la croissance du prix beaucoup plus différent que si le resserrement des marchés du travail l'avait alimentée, comme on aurait pu l'espérer. En effet, le taux de chômage et celui de l'inflation avaient chuté de concert pendant quatre ans jusqu'au revirement susmentionné dans le dernier. En ce qui concerne la croissance du PIB, elle est simplement revenue au rythme prévalant avant que les inquiétudes au sujet du résultat du vote sur le “Brexit” ne ralentissent l'activité au cours de la première moitié de 2016.

Sans aucun doute, ce rebond est lui-même une performance, particulièrement si on le compare aux prévisions catastrophistes de la plupart des économistes qui envisageaient ce qui arriveraient si la campagne pour sortir de l'UE. Comme nous le savons maintenant, c'est exactement ce qu'elle a fait, cependant l'Armageddon prévu ensuite n'a pas eu lieu. Aussi tentant qu'il soit de mettre cela sur le compte de la résilience du Royaume-Uni, le faire semble prématuré.

Il risque toujours d'y avoir un délai avant que l'effet modérateur de l'incertitude liée à la perspective des négociations de deux ans pour le divorce entre l'Union européenne et le Royaume-Uni n'apparaisse dans les données économiques pures. En bref, en général les entreprises ne peuvent pas ajuster les niveaux de personnel et de stock à un moment donné. Il faut laisser les obligations contractuelles permanentes suivre leur cours avant que les préoccupations au sujet de l'avenir ne puissent être prises en compte dans les nouveaux arrangements.

En ce qui concerne les marchés pris de panique, les vigoureux efforts de lutte contre l'incendie de la BOE ont semblé les avoir bien apaisés. Maintenant, leur tendance optimiste peut être testée juste alors que le Premier ministre Theresa May entame le processus officiel de séparation entre l'Union européenne et le Royaume-Uni. Ayant supprimé une série d'obstacles légaux et législatifs, elle est en voie de déclencher l'article 50 du Traité de Lisbonne le 29 mars, ce qui lancera officiellement la procédure du Brexit.

Le flux des informations économiques britanniques s'est de plus en plus dégradé par rapport aux prévisions consensuelles depuis la mi-février et les données de l'enquête sur les PMI suggèrent que la croissance des secteurs de la fabrication et du service a nettement ralenti au cours des deux premiers mois de 2017. Cela laisse entrevoir que le croissance du PIB au premier trimestre pourrait être désastreuse. Il est possible que le délai de transmission ait suivi son cours et que les répercussions du résultat du référendum aient enfin commencé à s'imposer.

Les responsables de la politique de la Banque d’Angleterre semblent en avoir tiré les leçons. Le Gouverneur Mark Carney et ses homologues ont argumenté que la hausse de l'inflation est due à des facteurs temporaires qui disparaîtront lorsque la chute de la livre sterling et le rétablissement du pétrole brut seront remis sur leur base. À ce titre, ils ont signalé qu'ils prendront en considération la poussée de croissance à court terme des prix sans commencer à retirer les mesures d'assouplissement.

De façon plus significative, la livre s'est installée dans une fourchette étroite par rapport à ses principales contreparties, reflétant la position attentiste du comité MPC de définition des politiques. Si le retour au calme après le référendum a sérieusement démarré, il l'a fait au moment le plus opportun, juste au début du marchandage et alors qu'un flot inévitable de gros titres inquiétants ne commence à déferler dans les publications. Si cela rend la BOE visiblement déstabilisée, la livre pourrait effectuer une cassure vers le bas.

Une exception notoire pourrait être l'EUR/GBP. La devise unique est monté en flèche par rapport à sa contrepartie britannique après le vote du Brexit, mais cela semble curieux. Il y a deux parties dans ce divorce et l'incertitude au sujet de ses conséquences est susceptible de ralentir les choses des deux côtés de la Manche. Une telle confirmation des faits peut imposer un réajustement, ce qui signifie que la paire pourrait apparaître comme une poche singulière de force pour la livre sterling.

Analyse technique : La défiance envers le GBP/USD correspond à la défiance envers le marché

GBP/USD trimestriellement

Prévision sur le GBP T2 2017

Graphique trimestriel (3 mois) du GBP/USD - Créé par John Kicklighter, Stratège en chef avec Trading View Charts sur DailyFX.com

Le sterling a trouvé le soulagement au cours du premier trimestre de 2017, même si ce n'était qu'un sursis à la forte pression baissière que le marché exerçait sur la devise. Le GBP/USD est mis en scène pour achever sa première clôture positive en un trimestre dans deux trimestres sur sept. Cela correspondrait aux deux autres chutes record pendant six trimestres consécutifs au cours des quatre trimestres de 1984 et de trois trimestres de 1976. À une échelle aussi grande, il n'y aura pas beaucoup de points de données à partir desquels faire une extrapolation de forte probabilité sur ce qu'il va se passer ensuite ; mais les deux cas précédents appelleraient des modifications de la tendance à long terme. En plus de la capacité de pression à plus long terme pour un revirement, nous trouvons que les marchés ont évolué plus agressivement à partir de la moyenne à 5 ans, un plongeon qui est en fait plus que deux écarts-types en dessous de ce rythme. Cette échelle présente la pression qui peut être cependant en jeu pendant des mois ou même des années.

GBP/USD Journalier

Prévision sur le GBP T2 2017

Graphique journalier du GBP/USD - Créé par John Kicklighter, Stratège en chef avec Trading View Charts sur DailyFX.com

En observant les forces techniques plus immédiates en jeu sur un graphique journalier, nous voyons plus de détails tout au long du trimestre précédent. La fourchette entre 1.2800 et 1.2000 a encore été renforcée au cours de la période précédente de trois mois. Cela établira les limites essentielles à la transition du marché d'un état d'esprit obnubilé par les fourchettes à un qui prévoit une tendance. Bien que la dynamique ait diminué, l'orientation prédominante du marché est toujours baissière. Cependant, si nous effectuions une cassure en dessous de 1.2000, l'évolution serait une lutte avec les spéculateurs hésitants à prévoir des cibles agressives de bénéfice qui en conséquence conduiraient à trancher parmi des vagues constantes de prise de bénéfice. Parallèlement, un mouvement au-dessus de 1.2800 serait rendu plus véloce par l'anticipation spéculative. Les niveaux à profil élevé au-delà de cette limite supérieure incluent le précédent point bas à 1.3500 de 2009 et le point haut avant Brexit à 1.5000.

Indice journalier de la livre à pondération égale

Prévision sur le GBP T2 2017

Graphique journalier de l’indice de pondération égale de la livre - Créé par John Kicklighter, Stratège en chef avec Trading View Charts sur DailyFX.com

Étant donné sa liquidité, le GBP/USD est le principal moteur de la livre. Cependant, la forme des autres principales paires telles que l'EUR/GBP, le GBP/JPY et le GBP/AUD peut primer ou simplement conduire le câble jusqu'à son parcours et son rythme finaux. En réduisant l'influence du dollar dans la combinaison, nous trouvons l'indice ci-dessus également pondéré constitué des sept devises les plus liquides associées à la livre. Cette paire synthétique affiche une tendance similaire à la consolidation après une baisse longue et spectaculaire. Cependant, il existe un autre élément de pression reflété dans ce graphique avec une construction de biseau à partir du graphique d'après le Brexit. Jusqu'à la fin du trimestre, cette fourchette n'était même pas de 250 pips ; aussi une cassure au cours du 2ème trimestre est probable. Que la motivation l'accompagne ou pas, il reste à voir l'étincelle. La moyenne mobile à 200 jours renforce la résistance de cet indice autour de 1.4500.

Ce rapport est une de nos sept anticipations trimestrielle. Vous voulez accéder aux 7 comprenant une prévision sur le GBP et une sur le EUR ? obtenez les ici.

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.