Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
EUR/USD
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
EUR/USD : Quelles perspectives pour 2022 ?

EUR/USD : Quelles perspectives pour 2022 ?

Cedric Damestoy, Analyste Marché

Points clés de l’article :

  • La différence de politique monétaire conduit l’évolution du change euro dollar
  • L’euro contre dollar consolide au sein d’une tendance baissière

La différence de politique monétaire conduit l’évolution du change euro dollar

L’année dernière lors de ce même exercice, je soulignais les prémices d’un retour d’une hausse des prix qui pourrait se concrétiser après le premier trimestre et le danger que cela représentait pour les prévisions baissières sur le dollar L'indice dollar s'est déprécié d'environ 11 % entre mai 2020 et la mi-juin 2021, mais il a depuis rebondi et se situe à peu près au milieu de sa fourchette des six dernières années.

Ce revirement est lié à un changement des attentes concernant la politique de la Fed : L'inflation américaine a été beaucoup plus élevée que prévu. En conséquence, les marchés ont avancé la date du relèvement des taux d’intérêts de la Fed d'environ mars 2024 au début de cette année à Mars 2022 en cette fin d’année.

Même si le dollar reste vulnérable, au vu de la différence des pressions inflationnistes avec d’autres pays, il est probable que le dollar devrait continuer à s'apprécier au moins dans les 3 premiers mois de l’année.

Taux d’inflation aux Etats Unis en glissement annuel :

EUR/USD : Quelles perspectives pour 2022 ?

En effet, les facteurs principaux qui devraient déterminer les taux de change sont la différenciation basée sur les perspectives de politique de la banque centrale ainsi que l'exposition aux prix des matières premières. Or lors des deux réunions de Décembre si la Fed a clairement durci le ton avec 3 hausses de taux en perspective l’année prochaine, la BCE est restée plus floue. Certes la banque centrale européenne va arrêter son programme mis en place pour lutter contre la pandémie, le PEPP, mais elle va augmenter son programme classique d’achats d’actifs. Christine Lagarde a précisé qu’une hausse des taux était improbable. Une politique monétaire qui reste très accommodante, à l’opposé de la Fed, qui va continuer à peser sur l’euro.

De plus, les facteurs qui prévalaient sur la faiblesse du dollar avant le retour de la hausse des prix pourraient refaire surface. L’inflation et la reprise économique pourraient aussi s’accélérer en Europe une fois passée la cinquième vague de Covid forçant la BCE à rattraper son retard en terme de normalisation de sa politique monétaire. Une opposition venue d’Allemagne et d’Autriche s’est déjà fait entendre sur la décision de la BCE et si l’inflation venait à accélérer au cours de l’année un revirement vers une politique restrictive pourrait se manifester. Or la BCE projette déjà une hausse des prix plus forte mais qu’elle estime temporaire.

Par ailleurs, selon un modèle conventionnel de balance extérieure basé sur le compte courant, le dollar est actuellement supérieur de 13 % à sa " juste valeur ».

Parallèlement, le dollar a profité au cours des derniers mois de la hausse des actions américaines qui ont surperformé d’autres régions du globe, notamment l’Europe. Mais ce rapport devrait s’équilibrer dans les prochains mois. Si la croissance des bénéfices des entreprises non américaines peut suivre ou dépasser celle du marché américain, le désir d'une plus grande diversification pourrait exercer une pression à la baisse sur le dollar.

Enfin il n’est pas dit que les Etats Unis ne soient pas aussi frappés par une vague de Covid plus forte qu’en Europe. A chaque stade de la propagation des variants les Etats Unis ont été touchés plusieurs semaines après l’Europe. Cette fois ci, il semble que le variant Omicron soit déjà présent outre atlantique.

L’euro contre dollar consolide au sein d’une tendance baissière

L’euro contre dollar s’est retourné à la baisse à la fin du mois de Mai affichant un double sommet dont l’objectif a quasiment été atteint au mois de Novembre. Depuis, la devise européenne consolide au sein d’un rectangle au-dessus d’un support à 1,1168. La sortie de ce rectangle déterminera le prochain mouvement à court terme mais la tendance reste baissière sous 1,1525.

La sortie par le bas pourrait amener la paire vers la forte zone de support à 1,0700. Cette zone pourrait donner lieu à un retour des acheteurs surtout si la banque centrale européenne évolue radicalement au cours de l’année comme évoqué plus haut.

Le scénario alternatif est une sortie par le haut du canal horizontal avec un premier objectif sur 1,1500. Seul un franchissement de ce niveau donnerait un signal de retournement haussier à moyen terme.

Evolution de l’euro contre dollar en données hebdomadaires :

EUR/USD : Quelles perspectives pour 2022 ?

Twitter @CDamestoy

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.