Ne manquez aucun article de Valentin Aufrand

S'inscrire pour recevoir des informations quotidiennes sur les publications
Veuillez indiquer un prénom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer un nom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer une adresse email valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez sélectionner un pays

Je souhaite recevoir par e-mail des informations de la part de DailyFX et IG sur les opportunités de trading et leurs produits et services.

Veuillez compléter ce champ.

Nos prévisions seront bientôt disponibles dans votre boîte mail

En plus de lire nos analyses, nous vous proposons d'aller encore plus loin en les testant. Nos prévisions vous donnent en effet accès à un compte démo gratuit auprès de notre fournisseur IG, pour vous permettre de tester et de vous entraîner au trading sans risque.

Votre démo est créditée de 30 000€ de fonds virtuels que vous pouvez utiliser pour trader sur plus de 7500 valeurs.

Vous recevrez vos identifiants par email sous peu.

En savoir plus sur votre démo

Vous êtes inscrits aux articles de Valentin Aufrand

Vous pouvez gérer vos inscriptions en cliquant sur le lien qui se trouve au bas de chaque email que vous recevez

Une erreur s'est produite lors de l'envoi de votre formulaire.
Veuillez réessayer.

Points-clés de l’article :

  • Les acheteurs contrôlent la zone de support à 1,1215-1,1300 dollar.
  • L’EUR/USD évolue entre un puissant support à 1,13$ et une puissante oblique baissière.
  • Les décevants chiffres macros et les incertitudes sur la dette italienne font pression sur l’euro.

Graphique Heikin Ashi journalier du cours de l’EUR/USD réalisé sur la plateforme TradingView :

Soutenu à 1,13 dollar, l'euro évolue dans un triangle descendant depuis octobre 2018

Les acheteurs contrôlent la zone de support à 1,1215-1,1300 dollar

Les acheteurs ont une nouvelle fois repris la main, après une excursion de court terme de l’euro sous le support psychologique à 1,13$. Le marché ne semble pas encore prêt à franchir ce support, malgré la configuration technique baissière de l’euro compte tenu de la présence de l’EUR/USD dans un triangle descendant.

La configuration technique de l’EUR/USD est donc très délicate, car bien que l’euro évolue dans un triangle descendant depuis plus de trois mois, il a rebondi à sept reprises sur son support à 1,13$ (plus précisément dans la zone de support entre 1,1215 et 1,1300 dollar).

L’EUR/USD évolue entre un puissant support à 1,13$ et une puissante oblique baissière

Les traders les plus agressifs pourraient tenter de se positionner à l’achat tant que ce niveau de support est conservé, tout en gardant à l’esprit que sur du moyen terme, l’EUR/USD évolue dans un triangle descendant. Un rebond jusqu’à l’oblique baissière composant ce triangle (et qui a déjà fait office de résistance à trois reprises) me semble envisageable lors des prochaines séances compte tenu de l’important support que représente 1,13.

Sur du moyen terme, le breakout du triangle descendant donnera la tendance des prochains mois. Soit les vendeurs reprennent la main, et font plier l’euro sous sa zone de support à 1,1215$-1,1300$, l’objectif théorique baissier serait alors la hauteur du triangle, c’est-à-dire d’une baisse d’environ 550 pips, soit jusqu’à 1,05715$. Soit les acheteurs poussent l’euro au-delà de l’oblique haussière, l’objectif serait alors un retour à 1,15$, puis le sommet de septembre à 1,1815$.

>> Améliorez votre apprentissage du Forex en découvrant notre guide éducatif.

Les décevants chiffres macros et les incertitudes sur la dette italienne font pression sur l’euro

Graphique des indicateurs Economic Surprise Index de Citi pour la zone euro (bleu) et les Etats-Unis(vert) réalisé sur le terminal Reuters:

Les décevants chiffres macroéconomiques en zone euro font pression sur l'euro

Fondamentalement, cette pression sur l’euro depuis septembre s’explique par les décevants chiffres en zone euro, les craintes d’une récession allemande et les inquiétudes sur la dette italienne compte tenu du fait que la Commission européenne a récemment revu à la baisse les prévisions de croissance de la plupart des pays de la zone euro, ce qui devrait mécaniquement faire remonter le ratio Dette public / PIB de l’Italie qui culmine déjà à 131%.

D’ici la fin de la semaine, les prochains catalyseurs les plus surveillés par les investisseurs seront l’indice des prix à la consommation des Etats-Unis, cette après-midi à 14h30, l’estimation du PIB de l’Allemagne et de la zone euro jeudi matin, puis l’indice de confiance du Michigan vendredi à 16h00 CET.

Calendrier macroéconomique du 13 février 2019

POURUIVRE VOTRE LECTURE

>> Comment trader l’indice Dollar US (DXY) : astuces et stratégies de trading

>> Comment trader le Forex ?