• Les alliés bavarois historiques d’Angela Merkel (CSU) pourraient affecter le leadership de la chancelière.
  • Le marché continue de digérer le compte-rendu de la réunion des membres du Conseil de la BCE
  • L’EUR/USD semble bien partie pour aller tester une nouvelle fois son support à 1,15$

Discours Mario Draghi Sintra 19 juin 2019 impacte l'euro en baisse vers 1,15 dollar

L’altercation au sein de l’alliance CDU/CSU et la spéculation sur le prochain relèvement des taux de la BCE font pression sur l’euro

La monnaie unique continue d’évoluer sous pression due au différend au sein de la coalition gouvernementale allemande CDU/CSU et la spéculation du marché sur la période de la prochaine hausse des taux directeurs de la Banque centrale européenne suite aux Minutes de la BCE la semaine dernière.

En effet, les alliés bavarois historiques d’Angela Merkel (CSU) pourraient affecter le leadership de la chancelière en Allemagne et en Europe, en instaurant un plan visant à limiter l'immigration à la frontière allemande. Une scission de la coalition CDU/CSU pourrait déstabiliser la coalition gouvernement avec le SPD conclu en début d’année avec Martin Schulz et pourrait retarder les réformes d’intégrités de l’UE attendues par les investisseurs.

Dans le même temps, le marché continue de digérer le compte-rendu de la réunion des membres du Conseil de la BCE publié la semaine dernière, qui prévoit notamment le maintien du taux d'intérêt de la facilité de dépôt à son plus bas historique à -0,40% jusqu’en septembre 2019.

Aujourd’hui, les marchés surveilleront les commentaires des banquiers centraux, réunis à Sintra, au Portugal, jusqu’à mercredi. Mario Draghi, président de la Banque centrale européenne (BCE), a indiqué que « nous (la BCE) resterons patients dans la fixation du calendrier de la première hausse de taux et nous adopterons par la suite une approche graduelle pour ajuster la politique monétaire ».

James Bullard, président de la Banque fédérale de réserve de Louisiane, et Peter Praet, membre du directoire de la BCE sont attendus plus tard aujourd’hui.

EUR/USD : L’euro pourrait rejoindre 1,15 dollar

Suite aux propos de Mario Draghi ce matin, l’euro perd du terrain face à l’ensemble des devises majeures, à l’exception du dollar australien qui subit l’escalade des tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine.

L’EUR/USD semble bien partie pour aller tester une nouvelle fois son support à 1,15$. Le momentum est bearish et le prix évolue sous ses moyennes mobiles à court, moyen et long terme.

Un franchissement du support psychologique à 1,15$ semble peu probable, tant que l’indice US dollar (DXY) évolue sous 95 points. En effet, l’indice dollar, soutenu par la guerre commerciale américaine avec ses principaux partenaires économiques n’a pas réussi à dépasser cette résistance hier, suggérant une consolidation du dollar et de l’euro lors des prochaines semaines.

A court terme, il semble possible de privilégier la baisse de l’euro jusqu’à 1,15 dollar.

Vous êtes nouveau sur le marché des devises ? Vous voulez une meilleure compréhension des différentes approches pour trader ? Commencez par télécharger et consulter le Guide du débutant DailyFX.

Graphique 4 heures de l’EUR/USD réalisé sur la plateforme ProRealTime

EUR/USD en baisse jusqu'à 1,15$

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

>> 3 conseils de trading que j’aurais aimé connaître quand j’ai débuté sur le Forex

>> Quatre indicateurs techniques très efficaces que tout trader devrait connaître