Ne manquez aucun article de Valentin Aufrand

Inscrivez-vous pour recevoir des informations sur les prochaines publications
Veuillez indiquer un prénom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer un nom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer une adresse email valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez sélectionner un pays

Je souhaite recevoir par e-mail des informations de la part de DailyFX et IG sur les opportunités de trading et leurs produits et services.

Veuillez compléter ce champ.

Nos prévisions seront bientôt disponibles dans votre boîte mail

En plus de lire nos analyses, nous vous proposons d'aller encore plus loin en les testant. Nos prévisions vous donnent en effet accès à un compte démo gratuit auprès de notre fournisseur IG, pour vous permettre de tester et de vous entraîner au trading sans risque.

Votre démo est créditée de 30 000€ de fonds virtuels que vous pouvez utiliser pour trader sur plus de 7500 valeurs.

Vous recevrez vos identifiants par email sous peu.

En savoir plus sur votre démo

Vous êtes inscrits aux articles de Valentin Aufrand

Vous pouvez gérer vos inscriptions en cliquant sur le lien qui se trouve au bas de chaque email que vous recevez

Une erreur s'est produite lors de l'envoi de votre formulaire.
Veuillez réessayer.

  • Le taux de chômage canadien baisse plus que prévu.
  • USD/CAD : Le dollar rebondit sur 1,30.
  • EUR/CAD : L’euro teste le bas de son triangle descendant à 1,5 dollar.

Baisse du taux de chômage au Canada en juillet

Le taux de chômage canadien baisse plus que prévu

Bonne surprise pour le marché de l’emploi canadien. Le taux de chômage a baissé à 5,8% en juillet contre 6% en juin, soit de façon plus importante que ce que prévoyaient les analystes à 5,9% attendu, ce qui permet de créer la bonne surprise pour les investisseurs.En utilisant la méthode de calcul utilisé aux États-Unis, le taux de chômage canadien est à 4,8% en juillet, contre 3,9% aux États-Unis d’après l’Agence Statistique du Canada.

Toutefois, dans les détails, le rapport de l’emploi du mois de juillet est mitigé, car certes il y a eu 54,1k emplois créés, mais principalement des emplois à temps partiel (+82k), alors que le nombre d'emplois à temps plein a baissé de 28k.

De plus, l’augmentation du nombre d’employés s’est surtout fait dans le secteur public, alors qu’il est resté globalement inchangé dans le secteur privé et chez les indépendants.

A noter que le salaire horaire moyen des employés a augmenté de 3% sur un rythme annuel, contre 3,5% en juin. Ce qui devrait continuer à booster l’inflation qui est déjà à son niveau la plus élevée des 6 dernières années.

Cette baisse du taux de chômage permet aux investisseurs d’accentuer leur confiance sur le durcissement de la politique monétaire de la banque du Canada. La probabilité d’une nouvelle hausse des taux étant d’environ 75% pour la décision du mois d’octobre.

USD/CAD : Le dollar rebondit sur 1,30

Toutefois, ces bonnes statistiques ne permettent pas au dollar canadien de surperformer son voisin américain. En effet, le dollar US est également soutenu par des bons chiffres macros. L’IPC est comme prévu resté stable à 2,9% YoY en juillet, mais l’indice sous-jacent a accéléré de façon inattendue à 2,4% YoY, ce qui vient renforcer le scénario de deux autres hausses des taux de la Fed cette année.

Techniquement, nous pouvons constater l’USD/CAD légèrement rebondir sur son support à 1,30. Le cours semble rencontrer des difficultés à dépasser son pivot du mois à 1,309$. Un franchissement de cette résistance serait un signal haussier jusqu’en haut du canal baissier dans lequel le dollar évolue depuis le mois de juillet.

En attendant ce breakout, la patience est recommandée en l’absence de signaux.

Graphique 4 heures de l’USD/CAD réalisé sur la plateforme ProRealTime :

USD/CAD rebondit sur 1,30

EUR/CAD : L’euro teste le bas de son triangle descendant à 1,5 dollar

Le cours de l’EUR/CAD teste une nouvelle fois son support psychologique à 1,5 dollar canadien après y avoir rebondi dessus une première fois en mai.

Ce seuil correspond également à la droite horizontale formant le triangle descendant. En effet, cette configuration chartiste, bien qu’elle soit normalement de continuation (dans une tendance baissière), peut également signaler un top d'une tendance haussière.

La sortie de cette configuration chartiste se fait généralement par le bas, et l’objectif correspond à la hauteur entre la droite horizontale et l’oblique baissière. Dans notre cas, la distance théorique serait de 1150 pips soit une perspective baissière de l’EUR/CAD jsuqu'à 1,3932.

Téléchargez nos prévisions sur le dollar et l’euro dans nos guides prévisionnels.

Graphique journalier de l’EUR/CAD réalisé sur la plateforme ProRealTime :

L'EUR/CAD est dans une configuration chartiste baissière à 1,5

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

>> 3 conseils de trading que j’aurais aimé connaître quand j’ai débuté sur le Forex

>> Quatre indicateurs techniques très efficaces que tout trader devrait connaître