Porté par les encourageantes publications macro-économiques chinoises ainsi que par la remontée du prix des métaux précieux et industriels, le taux de change AUD/USD passe enfin au-travers d’un seuil technique situé à 0,7725$ et couvrant son évolution depuis plus de deux ans. En effet, le marché de l’AUD/USD salue, en ce début de semaine, une croissance semestrielle ressortie à 6,9%, meilleure que prévue par le consensus (6,8%), tout comme la nette accélération de la production industrielle (7,6%) et des ventes au détail (11%) en Chine.

Par ailleurs, la paire AUD/USD est également soutenue par le net recul d’un dollar américain pénalisé par le retour à la surface des spéculations faites quant à un rythme ralenti de la normalisation monétaire de la Réserve Fédérale (Fed). Le marché a en effet découvert la semaine passée l’audition « dovish » de Janet Yellen à la Chambre des Représentants, deux jours avant d’avoir eu connaissance de très décevants chiffres liés à l’inflation aux Etats-Unis. Le marché AUD/USD se projette désormais sur les données relatives au marché de l’emploi, attendue ce jeudi en Australie.

Retrouvez mes stratégies Forex et Bitcoin ce jeudi à 14h30 pour un point de marché Spécial BCE.

Du point de vue de l’analyse technique, le taux de change AUD/USD a validé son impulsion haussière en franchissant la résistance de long terme située à 0,7725$. Ce break-out confirme la remontée du cours, et lui procure un potentiel haussier à moyen terme. Ainsi, une stratégie haussière sur l’AUD/USD pour viser à moyen terme le seuil technique à 0,80$ me parait plausible. L’indicateur contrarien Sentiment IG, du positionnement des traders particuliers, conserve par ailleurs son signal haussier donné depuis le 4 juin lorsque le cours se négociait aux alentours des 0,7460$.

Taux de change AUD/USD en données hebdomadaires en bougies japonaises

AUD/USD : break-out haussier avant le « NFP » australien

Graphique préparé par Yoav Nizard