Skip to content

Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading offerts
S'inscrire à la newsletter
Veuillez réessayer
EUR/USD
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Bourse : PMI et ISM manufacturier – Gold : l’once d’or s’attaque à un support

Bourse : PMI et ISM manufacturier – Gold : l’once d’or s’attaque à un support

Joris Zanna, Analyste Marché

SUJETS ÉVOQUÉS DANS CE BRIEFING DES MARCHÉS :

  • Les Bourses européennes se tournent vers une série de statistiques
  • Wall Streetenregistre l’un des pires semestres
  • Graphique du jour Gold : un range de consolidation

Les Bourses européennes se tournent vers une série de statistiques

Les Bourses européennes évoluent en baisse vendredi et devraient ainsi entamer le troisième trimestre de l'année comme elles ont fini le deuxième, dans le rouge, faute de parvenir à dépasser les incertitudes liées à la hausse des taux et au risque de récession. Le marché parisien a perdu 11,07% au deuxième trimestre et 17,2% depuis le 1er janvier

La séance de jeudi a été marquée entre autres par les chiffres inférieurs aux attentes des dépenses de consommation des ménages américains en mai, venus alimenter les craintes d'une récession aux Etats-Unis.

Après plusieurs séances marquées par les craintes de voir la remontée des taux d'intérêt précipiter une récession aux Etats-Unis et en Europe, la matinée sera rythmée par les chiffres définitifs des indices PMI manufacturiers européens, avant la première estimation de l'inflation dans la zone euro en juin attendue à 11h00. Aux Etats-Unis, l'indice ISM manufacturier sera publié une demi-heure après l'ouverture de Wall Street.

Wall Street enregistre l’un des pires semestres

Wall Street a fini en baisse jeudi, les indices accusant leurs plus fortes baisses en des décennies, alors que le début de l'année a été compliqué, entre autres, par l'épidémie de coronavirus, la guerre en Ukraine et l'inflation galopante.

Le S&P 500 a enregistré sa plus forte baisse en pourcentage pour un premier semestre depuis 1970. Le Nasdaq a affiché sa plus forte baisse en pourcentage pour la période janvier-juin, et le Dow, sa plus forte baisse en pourcentage au premier semestre depuis 1962.

Le début d'année a été fortement perturbé par la reprise de l'épidémie de coronavirus, la guerre en Ukraine, l'inflation galopante et les relèvements des taux agressifs de la part de la Réserve fédérale américaine, ce qui alimente les craintes d'une possible récession.

La saison des résultats doit s'ouvrir dans les semaines à venir et 130 des entreprises composant le S&P ont déjà rapporté des résultats préliminaires. Les inquiétudes concernant l'inflation font que les investisseurs s'intéresseront particulièrement aux perspectives des entreprises.

Autrespoints sur l’actualité des marchés financiers

  • Pétrole :

Le marché pétrolier, qui progressait dans les tout premiers échanges après une chute de 3% jeudi, ne parvient pas à conserver ses gains, les traders jouant la prudence avant le long week-end de la fête nationale américaine.

Calendrier économique du jour :

Bourse : PMI et ISM manufacturier – Gold : l’once d’or s’attaque à un support

Retrouvez l’intégralité du calendrier économique pour connaître l’ensemble des évènements économiques à venir.

GRAPHIQUE DU JOUR –Gold : un range de consolidation

Bourse : PMI et ISM manufacturier – Gold : l’once d’or s’attaque à un support

L'or, qui subit le contrecoup du super-cycle des matières premières est pénalisé par les hausses de taux de la Réserve fédérale et la vigueur d’un dollar américain toujours aussi fort. La hausse des taux d'intérêt et des rendements obligataires augmente le coût d'opportunité de la détention de lingots, qui ne rapportent rien.

Graphiquement, le métal jaune évolue dans un canal baissier depuis son sommet de mars 2022. Toutefois, les prix consolident dans un range entre 1 875$ et 1 790$. Ainsi, la rupture d’une des deux bornes donnera le coup d’envoi du prochain mouvement directionnel.

Actuellement, le marché travaille la borne basse du rectangle, une incursion sous ce seuil conduirait le cours de l’or vers les prochains supports à 1 750$ puis 1 725$.

Si vous êtes un trader débutant ou expérimenté, DailyFX met à votre disposition de nombreuses ressources pour vous aider :

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.