Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading offerts
S'inscrire à la newsletter
Veuillez réessayer
EUR/USD
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Bourse : incertitudes avant la Fed – EUR/USD : l’euro tente de rebondir

Bourse : incertitudes avant la Fed – EUR/USD : l’euro tente de rebondir

Joris Zanna, Analyste Marché

SUJETS ÉVOQUÉS DANS CE BRIEFING DES MARCHÉS :

  • Les Bourses européennes restent sous pression
  • Wall Streetaccentue sa chute
  • Graphique du jour EUR/USD : un canal baissier

Les Bourses européennes restent sous pression

Les Bourses européennes cèdent du terrain à cause de l'incertitude persistante sur l'ampleur de la hausse de taux que s'apprête à décider la Réserve fédérale.

Le repli brutal de la veille s'explique avant tout par la révision rapide à la hausse des anticipations de remontée des taux d'intérêt de la Réserve fédérale, conséquence des chiffres supérieurs aux attentes de l'inflation aux Etats-Unis.

Goldman Sachs a par exemple annoncé lundi soir tabler désormais sur des hausses de taux de 75 points de base mercredi et le mois prochain et la probabilité estimée d'une hausse de trois quarts de point de l'objectif de taux des "fed funds" est passée de 30% à 96% en moins de 24 heures.

Or pour les investisseurs, une remontée aussi rapide du coût du crédit risque de faire basculer la première économie mondiale dans la récession et de dégrader la rentabilité des sociétés cotées.

Autre perspective défavorable pour les marchés : celle d'une nouvelle dégradation de la situation sanitaire en Chine, où les autorités ont décidé de tester plusieurs millions de personnes à Pékin après la découverte d'un cluster dans un bar.

Wall Street accentue sa chute

Wall Street a fini en très forte baisse ce lundi jusqu'à repousser le S&P 500 dans la très redoutée zone de "bear market" tandis que les rendements obligataires faisaient le chemin inverse et s'adjugeaient des hausses spectaculaires.

A ce niveau, le S&P 500 accuse une baisse de près de 22% par rapport à son pic de clôture du 3 janvier (4.976,56 points), et entre officiellement dans une zone de "bear market" ou marché baissier. L'indice de volatilité du CBOE, également appelé "indice de la peur" a terminé à son plus haut niveau depuis le 9 mai.

Cette nouvelle dégradation de la tendance boursière s'explique par la révision à la hausse des anticipations de nombreux analystes en matière de relèvement des taux de la Réserve fédérale, la probabilité d'une hausse de trois quarts de point mercredi étant jugée de plus en plus crédible après l'accélération de l'inflation aux Etats-Unis et malgré les signes de dégradation de la conjoncture économique.

Autrespoints sur l’actualité des marchés financiers

  • Pétrole :

Le marché pétrolier, après un début de journée hésitant entre les craintes de récession et les signes tensions sur l'offre, est désormais clairement orienté à la hausse.

Calendrier économique du jour :

Bourse : incertitudes avant la Fed – EUR/USD : l’euro tente de rebondir

Retrouvez l’intégralité du calendrier économique pour connaître l’ensemble des évènements économiques à venir.

GRAPHIQUE DU JOUR –EUR/USD : un canal baissier

Bourse : incertitudes avant la Fed – EUR/USD : l’euro tente de rebondir

L’indice dollar évolue à son plus haut niveau depuis 20 ans, dopé par les anticipations de hausse des taux américains et du repli sur les valeurs refuges. L’EUR/USD subit toujours une lourde pression vendeuse et les prix évoluent dans un canal baissier.

A court terme, la paire a enfoncé son support à 1,0520$, ainsi un retour sur le niveau des 1,0350$ est désormais envisageable. Par la suite, le marché pourrait tenter de stabiliser sur ce niveau avant la réunion de la Fed mercredi.

Toutefois, si ce seuil clé cède sous le poids vendeur, alors nous pourrions assister à une poursuite de la dégringolade en direction de la borne basse du canal vers 1,0150$. A moyen terme, la reprise haussière sera confirmée uniquement si l’euro parvient à s’extraire par le haut de son canal (cassure MM 50 périodes + résistance à 1,0630$).

Si vous êtes un trader débutant ou expérimenté, DailyFX met à votre disposition de nombreuses ressources pour vous aider :

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.