Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading offerts
S'inscrire à la newsletter
Veuillez réessayer
CAC 40
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Bourse : la Chine déçoit – GBP/USD : un rebond est envisageable

Bourse : la Chine déçoit – GBP/USD : un rebond est envisageable

Joris Zanna, Analyste Marché

SUJETS ÉVOQUÉS DANS CE BRIEFING DES MARCHÉS :

  • Les Bourses européennes reculent après des indicateurs chinois
  • Wall Street termine sur un rebond
  • Graphique du jour GBP/USD : une divergence haussière

Les Bourses européennes reculent après des indicateurs chinois

Les Bourses européennes reculent en début de séance lundi après la publication d'indicateurs économiques chinois inférieurs aux attentes, qui illustrent l'impact marqué des récents confinements sur la deuxième économie mondiale.

Les ventes au détail en Chine ont chuté de 11,1% en avril par rapport au même mois de l'an dernier, soit près de deux fois plus qu'attendu, et la production industrielle a reculé de 2,9%, sa plus forte baisse depuis février 2020, alors que le consensus Reuters la donnait en légère hausse. Quant au taux de chômage officiel, il a atteint 6,1% après 5,8% en mars.

Ces mauvais chiffres illustrent l'impact des restrictions sanitaires strictes imposées par les autorités chinoises pour tenter d'endiguer la reprise de l'épidémie de COVID-19, des mesures qui commencent à être assouplies avec, à Shanghaï, un déconfinement complet prévu d'ici au 1er juin.

Ils alimentent ainsi les doutes sur la capacité de Pékin à tenir son objectif d'une croissance d'environ 5,5% du produit intérieur brut sur l'ensemble de l'année.

Wall Street termine sur un rebond

Wall Street a fini en hausse vendredi, le soulagement provoqué par les signes que l'inflation pourrait avoir atteint un pic l'emportant sur les craintes que le resserrement de la politique de la Réserve fédérale n'entraîne l'économie dans une récession.

Le S&P 500 et le Nasdaq ont enregistré leur sixième semaine de baisse, leur plus longue période de pertes depuis l'automne 2012 pour le S&P 500 et le printemps 2011 pour le Nasdaq.

Goldman Sachs a d'ailleurs revu à la baisse ses prévisions de croissance pour les Etats-Unis, à 2,4% pour cette année et 1,6% pour l'an prochain. Les analystes anticipent des hausses de taux de 50 points de base lors des deux prochaines réunions de la Fed selon le baromètre FedWatch de CME, mais la possibilité de hausses plus importantes n'est toujours pas exclue.

La semaine qui commence sera animée entre autres par les chiffres des ventes au détail et de la production industrielle aux Etats-Unis mardi, ainsi que par des interventions publiques de responsables de la Réserve fédérale.

Autrespoints sur l’actualité des marchés financiers

  • Pétrole :

Le marché pétrolier subit des prises de bénéfice après une hausse de près de 4% vendredi, même si le risque de tensions sur l'offre en cas d'embargo européen sur le brut russe limite le repli.

Calendrier économique du jour :

Bourse : la Chine déçoit – GBP/USD : un rebond est envisageable

Retrouvez l’intégralité du calendrier économique pour connaître l’ensemble des évènements économiques à venir.

GRAPHIQUE DU JOUR –GBP/USD : une divergence haussière

Bourse : la Chine déçoit – GBP/USD : un rebond est envisageable

Après une chute vertigineuse en seulement quelques semaines, la livre sterling semble enfin se stabiliser. A court terme, la paire pourrait entamer un rebond afin de rallier les 1,2500$. En effet, les prix forment une divergence haussière sur RSI proche d’un support mensuel.

Par conséquent, nous estimons que le marché est désormais enclin à reprendre de la hauteur tant que les acheteurs défendent le support vers 1,2145. L’objectif serait de reconquérir la zone vers 1,2515 / 1,2465 $ puis 1,2700$.

Si vous êtes un trader débutant ou expérimenté, DailyFX met à votre disposition de nombreuses ressources pour vous aider :

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.