Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading offerts
S'inscrire à la newsletter
Veuillez réessayer
EUR/USD
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Bourse : recours aux stocks stratégique de pétrole – EUR/CHF : l’euro bloque sous résistance

Bourse : recours aux stocks stratégique de pétrole – EUR/CHF : l’euro bloque sous résistance

Joris Zanna, Analyste Marché

SUJETS ÉVOQUÉS DANS CE BRIEFING DES MARCHÉS :

  • Les Bourses européennes reculent avant les décisions de Joe Biden
  • Wall Street termine en légère baisse
  • Graphique du jour EUR/CHF : échec sous la moyenne mobile 50

Les Bourses européennes reculent avant les décisions de Joe Biden

Les Bourses européennes affichent une petite baisse en début de séance jeudi en profitant d'une rechute des cours du pétrole. Le président américain, Joe Biden, devrait annoncer dans la journée un recours sans précédent aux réserves pétrolières stratégiques des Etats-Unis afin de faire baisser les prix à la pompe.

L'administration Biden envisage de puiser 180 millions de barils de pétrole dans les réserves stratégiques des Etats-Unis au cours des prochains, a-t-on appris de quatre sources américaines, dans le but de faire baisser les prix à la pompe après l'envolée des dernières semaines provoquée par l'invasion de l'Ukraine par la Russie.

Cette initiative susceptible d'apaiser au moins un temps les craintes liées à l'envolée des prix de l'énergie à l'échelle mondiale relègue momentanément au second plan le regain d'inquiétude suscité par la situation militaire en Ukraine, où le président Volodimir Zelensky a évoqué le risque d'une nouvelle offensive russe dans l'est.

La baisse des cours du pétrole l'emporte sur les chiffres des indices PMI officiels chinois, qui reflètent une contraction de l'activité dans l'industrie comme dans les services en mars, conséquence de la recrudescence de l'épidémie de COVID-19 et des répercussions du conflit en Ukraine.

Les investisseurs continuent de surveiller l'évolution de la situation militaire, la journée de mercredi ayant suscité des interrogations sur la sincérité des déclarations russes suggérant une désescalade.

Wall Street termine en légère baisse

Wall Street a fini en baisse mercredi, le Dow Jones et le S&P-500 voyant s'interrompre une série de quatre séances dans le vert, alors que les récents signes d'une avancée dans les pourparlers entre la Russie et l'Ukraine se sont atténués, en marge de craintes que la politique de la Réserve fédérale américaine nuise à la croissance économique.

Alors que Moscou a promis lors de pourparlers organisés mardi en Turquie qu'il allait réduire nettement ses opérations dans le nord de l'Ukraine, les bombardements de l'armée russe contre la capitale Kyiv et Tchernihiv se sont poursuivies mercredi.

En dépit d'un rebond de plus de 5% ce mois-ci après avoir débuté l'année avec deux déclins mensuels, le S&P-500 est sur la voie de sa première baisse trimestrielle depuis le début de l'année 2020, période durant laquelle l'épidémie de coronavirus se déclarait avec virulence aux Etats-Unis.

Si elles ont récemment enregistré des gains, les actions restent très volatiles face aux informations sur la crise entre la Russie et l'Ukraine, la flambée de l'inflation ayant été alimenté par la hausse des prix du pétrole et des métaux depuis le début de la guerre, le 24 février.

Autrespoints sur l’actualité des marchés financiers

  • Pétrole :

Les cours du brut rechutent dans l'attente de l'annonce par Joe Biden d'un recours accru aux réserves stratégiques américaines.

Calendrier économique du jour :

Bourse : recours aux stocks stratégique de pétrole – EUR/CHF : l’euro bloque sous résistance

Retrouvez l’intégralité du calendrier économique pour connaître l’ensemble des évènements économiques à venir.

GRAPHIQUE DU JOUR –EUR/CHF : échec sous la moyenne mobile 50

Bourse : recours aux stocks stratégique de pétrole – EUR/CHF : l’euro bloque sous résistance

Techniquement, le rebond de l’euro commence à s’essouffler. Les prix restent encore bloqués sous l’oblique baissière et la moyenne mobile 50 périodes. A court terme, les vendeurs reprennent la main et la baisse pourrait se poursuivre en direction du prochain support à 1,0198. Une incursion sous ce seuil mettrait fin à la reprise haussière, ce qui conduirait à un retour proche de la parité.

Toutefois, si l’EUR/CHF parvient à franchir la résistance à 1,0337 CHF, alors le marché serait bien orienté pour poursuivre son ascension. Les prochaines cibles à la hausse se situent à 1,0450 et 1,0505 CHF.

Si vous êtes un trader débutant ou expérimenté, DailyFX met à votre disposition de nombreuses ressources pour vous aider :

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.