Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
EUR/USD
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Bourse : rapport sur l’emploi US – CAC 40 : l’indice parisien dépasse les 7 000 points

Bourse : rapport sur l’emploi US – CAC 40 : l’indice parisien dépasse les 7 000 points

Joris Zanna, Analyste Marché

SUJETS ÉVOQUÉS DANS CE BRIEFING DES MARCHÉS :

  • Les Bourses européennesévoluent sur des niveaux records
  • Wall Street : dans l’attente du rapport mensuel du département du Travail
  • Graphique du jour –CAC 40 : un canal haussier

Les Bourses européennes évoluent sur des niv

Les Bourses européennes sont en légère hausse vendredi en début de séance, ce qui suffit au CAC 40 pour atteindre un pic absolu, en attendant la publication attendue du rapport mensuel sur l'emploi américain.

Ce dernier a inscrit un nouveau plus haut et enchaîne sa septième séance de gains, porté par de bons résultats de sociétés et les annonces plutôt accommodantes des principales banques centrales.

L'indice mondial MSCI a touché un plus haut historique jeudi et signé son quatrième record consécutif de clôture. Le Stoxx 600, le CAC 40 et le Dax ont également inscrit de nouveaux plus hauts après les décisions jugées rassurantes de plusieurs grandes banques centrales cette semaine : la Réserve fédérale américaine a indiqué mercredi qu'elle se montrerait patiente avant de relever ses taux d'intérêt, la Banque d'Angleterre - prenant par surprise les marchés - a maintenu son taux directeur à un niveau historiquement bas à l'issue de sa réunion jeudi.

Christine Lagarde, la présidente de la Banque centrale européenne, avait quant à elle mercredi indiqué qu'une hausse de taux l'année prochaine était très improbable.

La prudence devrait dominer avant la publication du rapport mensuel sur l'emploi (NFP) aux Etats-Unis, à 14h30. Le marché attend un rebond des créations de postes à 450.000 après un ralentissement inattendu en septembre, à 194.000.

Wall Street : dans l’attente du rapport mensuel du département du Travail

Wall Street a fini en ordre dispersé jeudi, la hausse du secteur des semi-conducteurs permettant à l'indice Standard & Poor's 500 et au Nasdaq d'inscrire des records de clôture pour la sixième séance d'affilée alors que le Dow Jones cédait du terrain avec les valeurs bancaires au lendemain des décisions de la Réserve fédérale.

La banque centrale américaine a annoncé mercredi, comme attendu, qu'elle allait réduire ses achats d'obligations sur les marchés mais elle n'a donné aucun signal suggérant qu'elle pourrait relever les taux d'intérêt plus tôt que prévu, ce qui a surpris une partie des investisseurs.

Cette réaction a favorisé la baisse des rendements des bons du Trésor jeudi : celui des titres à dix ans a chuté de plus de cinq points de base à 1,5227%. Le secteur bancaire en a fait les frais : JPMorgan Chase a perdu 1,31%, Bank of America 2,15%, Goldman Sachs 2,35%. L'indice S&P des financières a reculé de 1,34%, la plus forte baisse sectorielle du jour.

Environ 420 sociétés du S&P 500 ont désormais publié leurs trimestriels et les profits de l'indice devraient afficher un bond de 41,2% sur un an selon les chiffres de Refinitiv.

Sur le front macroéconomique, les inscriptions au chômage ont de nouveau baissé la semaine dernière pour tomber à leur plus bas niveau depuis près de 20 mois. Les investisseurs attendent vendredi le rapport mensuel du département du Travail.

Par conséquent, le Dow Jones a perdu 0,09% à 36 124,23 points. Le Nasdaq a avancé de 0,81% et le S&P500 a gagné 0,42%.

Autrespoints sur l’actualité des marchés financiers

  • Pétrole :

Le marché du pétrole est en légère hausse après que l'Opep+ a décidé de relever comme prévu sa production de 400.000 barils par jour, ignorant les appels des Etats-Unis à un relèvement plus marqué afin de faire baisser les cours.

Calendrier économique du jour :

Bourse : rapport sur l’emploi US – CAC 40 : l’indice parisien dépasse les 7 000 points

Retrouvez l’intégralité du calendrier économique pour connaître l’ensemble des évènements économiques à venir.

GRAPHIQUE DU JOUR –CAC 40 : un canal haussier

Bourse : rapport sur l’emploi US – CAC 40 : l’indice parisien dépasse les 7 000 points

Sur ce graphique en données hebdomadaires, force est de constater que l’indice évolue dans un canal haussier. Ainsi, le franchissement du seuil psychologique à 7 000 points ouvre la voie à de nouveaux plus hauts historiques.

En supposant que le flux acheteur ne manque pas de carburant, le CAC 40 pourrait accélérer sa hausse pour venir chercher la borne haute de son canal vers 7 250 points. Les indices boursiers semblent dopés par les annonces des banquiers centraux et nous pourrions assister à une fin d’année en fanfare.

Néanmoins, le marché est actuellement en pleine accélération haussière, les indices sont haut perchés et il serait préférable de ne pas céder à l'euphorie sur les sommets ou au syndrome du FOMO (Fear Of Missing Out).

L’investisseur avisé profitera de l’embellie récente pour sécuriser ses positions, prendre quelques bénéfices, remonter ses stops ou alléger ses positions.

Si vous êtes un trader débutant ou expérimenté, DailyFX met à votre disposition de nombreuses ressources pour vous aider :

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.