Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
EUR/USD
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Bourse :  Variant Delta et Chine – WTI : le pétrole tente de rebondir

Bourse : Variant Delta et Chine – WTI : le pétrole tente de rebondir

Joris Zanna, Analyste Marché

SUJETS ÉVOQUÉS DANS CE BRIEFING DES MARCHÉS :

  • Les Bourses européennes en hausse mais le variant Delta inquiète
  • Wall Street fragilisée après les propos de Christopher Waller
  • Graphique du jour – Pétrole WTI : un support clé à 71,50 dollars

Les Bourses européennes en hausse mais le variant Delta inquiète

Les Bourses européennes évoluent en hausse mais les inquiétudes concernant la propagation du variant Delta pourrait menacer les perspectives de reprise de l'économie mondiale.

Les indices européens ont fini en hausse lundi, le Stoxx 600 ayant même inscrit un record en séance, grâce notamment aux résultats d'entreprises et aux progrès réalisés aux Etats-Unis sur le plan d'investissement dans les infrastructures.

Mais les inquiétudes sur la propagation du très contagieux variant Delta dans plusieurs régions du monde, et notamment en Chine, ont pesé à Wall Street et pénalisent aussi la tendance en Asie. Les valeurs chinoises des secteurs des semi-conducteurs et des jeux vidéo ont chuté mardi en Asie sur des craintes de régulation par Pékin, alimentant les inquiétudes autour d'un renforcement de la réglementation qui a déjà touché plusieurs domaines, comme celui de l'éducation.

L'administration d'Etat pour la régulation des marchés (SAMR) a annoncé mardi le lancement d'une enquête sur les distributeurs de composants électroniques dans l'industrie automobile, évoquant des soupçons de prix abusifs.

Bien que le marché soit entré dans sa traditionnelle période de torpeur du mois d'août, les opérateurs de marché toujours présents ne manqueront pas de suivre attentivement les quelques rendez-vous importants de la semaine tels que l'enquête du cabinet ADP sur l'emploi aux Etats-Unis mercredi, le rapport sur l’emploi (NFP) qui sera publié vendredi, sans oublier la réunion de la Banque d'Angleterre jeudi.

Wall Street fragilisée après les propos de Christopher Waller

Wall Street a fini en ordre dispersé lundi, le S&P-500 effaçant des gains initiaux pour reculer légèrement, alors que les inquiétudes sur le variant Delta du coronavirus et le ralentissement de l'économie américaine ont éclipsé l'optimisme sur un nouveau stimulus et les résultats trimestriels solides.

Alors que la séance touchait à sa fin, l'un des gouverneurs de la Réserve fédérale américaine (Fed), Christopher Waller, a déclaré que la banque centrale pourrait commencer d'ici octobre à réduire ses mesures de soutien économique si les deux prochains rapports sur le marché du travail confirmaient une croissance des embauches.

Des données publiées dans la journée montrent que la croissance de l'activité manufacturière aux Etats-Unis a ralenti pour un deuxième mois consécutif en juillet pour s'établir à un plus bas depuis janvier dernier.

Ce recul de l'indice ISM a provoqué le déclin du rendement des bons du Trésor américain et stoppé la progression du Dow Jones, qui s'était hissé plus tôt à un pic inédit en séance.

Les regards se tournent désormais vers les données du secteur des services, attendues mercredi, et le rapport mensuel du département américain du Travail dont la publication est prévue vendredi.

Par conséquent, le Dow Jones a cédé 0,28% à 34 838,16 points. Le Nasdaq a avancé de 0,06% et le S&P-500 a perdu 0,18%.

Autrespoints sur l’actualité des marchés financiers

  • Pétrole :

Les cours du brut ont effacé leurs gains initiaux mardi, les préoccupations relatives à la pandémie et au ralentissement de l'activité manufacturière dans plusieurs marchés clés pesant sur le sentiment de marché.

Calendrier économique du jour :

Calendrier economique du Jour

Retrouvez l’intégralité du calendrier économique pour connaître l’ensemble des évènements économiques à venir.

GRAPHIQUE DU JOUR –Pétrole WTI : un support clé à 71,50 dollars

Graphique du Jour Petrole WTI

Les cours du pétrole ont chuté lundi après des chiffres d’activité manufacturière décevants en Chine et aux Etats-Unis et devant l’augmentation de la production de l’Opep.

Graphiquement, les prix testent actuellement un niveau clé à 71,50$. Par ailleurs, la moyenne mobile 50 périodes vient aussi soutenir les cours sur ce seuil. Ainsi, une incursion sous ce pivot ne serait pas de bon augure pour la suite. Le WTI pourrait de nouveau entamer une correction afin de rallier les prochains niveaux de supports vers 68,50$ puis 66,70$.

Néanmoins, si les acheteurs parviennent à résister à la pression vendeuse, alors le pétrole devrait entamer une phase de consolidation dans un range entre 71,50$ et 74,70$. Cependant, nous estimons que la hausse est limitée pour les semaines à venir. Le marché pétrolier a réalisé une ascension fulgurante en quelques mois et les prix se rapprochent d’une résistance mensuelle (77,50$). De ce fait, une phase de stabilisation serait légitime, surtout que les craintes liées au variant Delta risquent encore de peser sur la tendance.

Si vous êtes un trader débutant ou expérimenté, DailyFX met à votre disposition de nombreuses ressources pour vous aider :

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.