Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
EUR/USD
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Indices : BCE & NFP – USD/CAD : le dollar travaille une zone de support

Indices : BCE & NFP – USD/CAD : le dollar travaille une zone de support

Joris Zanna, Analyste Marché

SUJETS ÉVOQUÉS DANS CE BRIEFING DES MARCHÉS :

  • Les bourses européennes saluent les annonces de la BCE
  • Wall Streetmarque une pause avant le NFP
  • Graphique du jour – USD/CAD : A proximité d’un niveau clé

Les bourses européennes saluent les annonces de la BCE

Les Bourses européennes ont terminé en baisse jeudi et l'euro grimpe à un plus haut de trois mois après les annonces de la Banque centrale européenne (BCE) sur une nouvelle augmentation de son soutien à l'économie de la zone euro face au choc provoqué par la pandémie de coronavirus.

Elles ont fait un bref passage dans le vert pour saluer la décision de la BCE d'augmenter de 600 milliards d'euros, pour le porter à 1.350 milliards, le montant du "Programme d'achats d'urgence pandémique" (PEPP), un plan d'achats de dettes sur les marchés visant à faire baisser les coûts de financement des Etats, des entreprises et des ménages.

La Banque Centrale Européenne a réduit ses prévisions pour le PIB et l'inflation en raison de l'impact de la pandémie de Covid-19. L'économie de la zone euro devrait se contracter de 8,7% cette année avant de rebondir de 5,2% en 2021 et de 3,3% en 2022. L'inflation est pour sa part attendue à 0,3% en 2020, 0,8% en 2021 et 1,3% en 2022 contre respectivement 1,1%, 1,4% et 1,6% en mars.

De son côté, le gouvernement allemand a annoncé que les partis membres de la coalition avaient conclu un accord sur un plan de relance de 130 milliards d'euros, qui prévoit entre autres une baisse temporaire de la TVA sur de nombreux produits.

Ainsi, l’indice CAC 40 a perdu 0,21% à 5 011,98 points. Le Footsie a reculé de 0,64% et le DAX 30 a lâché 0,45%.

Wall Street marque une pause avant le NFP

Wall Street a marqué une pause jeudi, à la veille de la publication du rapport sur l'emploi aux Etats-Unis en mai, après quatre séances consécutives de hausse motivée par des signes de redressement de l'activité économique après le choc provoqué par la pandémie de nouveau coronavirus.

Après leur plongeon du mois de mars, le Dow, le S&P-500 et le Nasdaq sont désormais revenus respectivement à 11%, 8% et 2% de leurs records de février. Le S&P-500 vient de connaître, avec un gain de 39,6%, sa plus forte progression sur 50 séances depuis que la composition de cet indice est passée à 500 valeurs en 1957.

Les investisseurs ont pris connaissance jeudi d'une nouvelle baisse des inscriptions au chômage. Pour la première fois depuis le record de la mi-mars, le nombre de demandes d'allocations chômage est revenu sous la barre des deux millions même s'il reste considérable.

Le marché suivra avec attention le rapport sur l'emploi de mai, prévu ce vendredi. Les économistes anticipent huit millions de suppressions de postes non-agricoles et un taux de chômage à 19,8%, un record depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Par conséquent, le Dow Jones, a avancé de 0,05% à 26 281,82 points. Le Nasdaq a reculé de 0,69% et le S&P-500a perdu 0,34%.

Intéressé par les indices ? Découvrez nos prévisionspour les 2 prochains mois en cliquant ici

Autres points sur l’actualité des marchés financiers

  • FOREX :

Sur le marché des changes, l'euro enchaîne une huitième séance consécutive de hausse. La monnaie unique (+0,72%) bondit à 1,1315 dollar, après un pic de trois mois à 1,1361, en réaction à l'augmentation par la BCE de son soutien déjà massif à l'économie du bloc, malmenée par la pandémie de coronavirus.

  • Pétrole

Les cours pétroliers reculent en raison de doutes sur la capacité des pays producteurs à se mettre d'accord sur une prolongation des réductions de la production après le report de la réunion de l'Opep+, initialement prévue ce jeudi.

Le baril de Brent cède 0,63% à 39,54 dollars et le brut américain WTI abandonne 1,18% à 36,85 dollars le baril.

Calendrier économique du jour :

calendrier économique

Retrouvez l’intégralité du calendrier économique pour connaître l’ensemble des évènements économiques à venir.

GRAPHIQUE DU JOUR – USD/CAD : A proximité d’un niveau clé

analyse technique USDCAD

A la suite de la cassure par le bas de son triangle descendant, le dollar US a entamé une dégringolade pour finalement se retrouver sur un niveau majeur. Certes, l’objectif théorique de la figure a été partiellement atteint, toutefois la paire est venue combler une partie du gap laissé ouvert vers 1,3450.

Pour le moment, le marché tente de prendre appui sur la moyenne mobiles 200 périodes afin de rebondir. Ainsi, en cas du succès le dollar US pourrait reprendre de la hauteur vers les 1,3720.

En revanche, la rupture de la MM 200 périodes ouvrirait la voie à une accélération baissière en direction du support situé à 1,3330.

En savoir plus sur l’actualité des marchés financiers en consultant mon précédent Briefing des marchés.

Twitter @Joris Zanna

RESSOURCES POUR vous aider À exploiter les marchÉs

Si vous êtes un trader débutant ou expérimenté, DailyFX met à votre disposition de nombreuses ressources pour vous aider :

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.