Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
EUR/USD
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Indices : hausse du chômage – Gold : le cours de l’or reprend des couleurs

Indices : hausse du chômage – Gold : le cours de l’or reprend des couleurs

Joris Zanna, Analyste Marché

SUJETS ÉVOQUÉS DANS CE BRIEFING DES MARCHÉS :

  • Les bourses européennes plient sous l’effet du coronavirus
  • Wall Street confrontée à une montée brutale du chômage
  • Graphique du jour – Gold : un élargissement de sommet

Les bourses européennes plient sous l’effet du coronavirus

Les Bourses européennes ont terminé en baisse vendredi malgré la nette hausse des cours pétroliers. Les incertitudes liées au coronavirus, dont les dommages sur l'économie s'accumulent, ayant incité les investisseurs à se replier sur les actifs jugés plus sûrs.

Pour la première fois depuis près de dix ans, l'économie américaine a détruit des emplois en mars, 701.000 contre 100.000 attendus par le consensus. Ce chiffre reflète partiellement l'impact du coronavirus sur le marché du travail aux Etats-Unis, les données ayant été collectées seulement jusqu'à mi-mars.

L'épidémie a contaminé plus d'un million de personnes et 53.000 morts dans le monde. D'après la banque américaine Morgan Stanley, l'économie américaine pourrait reculer de 5,5% en 2020, sa baisse la plus prononcée depuis 1946, avec une contraction de 38% prévue pour le deuxième trimestre.

Ainsi, l’indice CAC 40 a perdu 1,57% à 4 154,58 points. Le Footsie a reculé de 1,18% et le DAXallemand a cédé 0,47%.

Enfin, ce matin les bourses évoluent en nette hausse grâce à un rebond favorisé par les signes de ralentissement de la pandémie de coronavirus dans plusieurs pays.

Wall Street confrontée à une montée brutale du chômage

Wall Street a fini dans le rouge vendredi après un début de séance en dents de scie, les chiffres pires que prévu sur l'emploi américain reléguant au second plan le rebond du pétrole.

Les acteurs du marché ont été pris de court par les statistiques officielles sur l'emploi américain, premier reflet des effets dévastateurs de la crise sanitaire qui paralyse une bonne partie de l'économie mondiale depuis plusieurs semaines.

Le taux de chômage, qui était tombé en février à 3,5%, le niveau le plus bas en 50 ans, est brutalement remonté à 4,4%. Quelque 701.000 emplois ont été détruits sur le mois, du jamais vu depuis mars 2009, en pleine crise financière.

Confirmant eux aussi la dégradation rapide de la conjoncture économique, l'indice ISM d'activité des services a reculé à 52,5 en mars, au plus bas depuis août 2016, et le PMI du secteur est tombé à 39,8.

Par conséquent, le Dow Jones, a perdu 1,69% à 21 052,53 points. Le Nasdaq a reculé de 1,53% et le S&P-500a cédé 1,51%.

Intéressé par les indices ? Découvrez nos prévisionspour les 2 prochains mois en cliquant ici

Autres points sur l’actualité des marchés financiers

  • FOREX :

Malgré l'accumulation des mauvaises statistiques sur l'emploi aux Etats-Unis, le dollar reste porté par son statut de valeur refuge. Il progresse de 0,5% face à un panier de référence et s'achemine vers une hausse supérieure à 2% sur la semaine.

  • Pétrole :

La perspective d'un accord pour réduire l'offre mondiale du brut porte les cours pétroliers. L'Opep et ses alliés discutent d'une réduction de l'offre de 10% de la demande globale, a-t-on appris de source proche de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole, après l'appel de Donald Trump à interrompre la chute des prix du baril provoquée par la pandémie de coronavirus.

Le Brent grimpe de 9,29% à 32,72 dollars après avoir bondi de 21% jeudi et le baril de brut WTI gagne 5,49% à 26,71 dollars après une envolée de 24,7% la veille.

Calendrier économique du jour :

Calendrier économique

Retrouvez l’intégralité du calendrier économique pour connaître l’ensemble des évènements économiques à venir.

GRAPHIQUE DU JOUR –Gold : un élargissement de sommet

analyse du gold

Sur ce graphique en données 4 heures, les cours de l’or tentent de reconquérir les 1 655$. Le marché évoluait depuis plusieurs séances à l’intérieur d’un élargissement de sommet et la rupture de la zone mensuelle à 1 625$ permet de reprendre une dynamique haussière.

Techniquement, l’objectif de cette figure ouvre la voie à des perspectives haussières proche des 1700$. Pour le moment, l’once d’or reprend des couleurs après avoir lourdement chuté ainsi le premier niveau à franchir se situe à 1 655$. En cas de cassure de ce seuil, le métal jaune pourrait retourner sur ses plus hauts annuels vers 1700$.

En savoir plus sur l’actualité des marchés financiers en consultant mon précédent Briefing des marchés.

Twitter @Joris Zanna

RESSOURCES POUR vous aider À exploiter les marchÉs

Si vous êtes un trader débutant ou expérimenté, DailyFX met à votre disposition de nombreuses ressources pour vous aider :

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.