Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
EUR/USD
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Mitigé
Bitcoin
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Baissier
Plus Voir plus
Indices : un lundi noir – CAC 40 : l’indice entame un rebond technique

Indices : un lundi noir – CAC 40 : l’indice entame un rebond technique

2020-03-10 10:24:00
Joris Zanna, Analyste Marché
Share:

SUJET ÉVOQUÉS DANS CE BRIEFING DES MARCHÉS :

  • Mouvement de panique sur les bourses européennes
  • Wall Street clôt sur un lundi noir
  • Graphique du jour – CAC 40 : un rebond technique

Mouvement de panique sur les bourses européennes

Les Bourses européennes ont vécu lundi l'une de leurs pires séances depuis la crise financière de 2008 avec l'effondrement des cours du pétrole, un facteur de déstabilisation supplémentaire pour des marchés déjà confrontés à l'épidémie de coronavirus, aux risques de récession et à la perspective d'une baisse marquée des taux d'intérêt.

Le repli a été plus marqué encore pour les actions italiennes : la Bourse de Milan a abandonné 11,17% au lendemain de l'annonce de nouvelles mesures de confinement qui touchent près du quart de la population du pays, dont la Lombardie, son principal pôle économique, pour tenter de freiner la propagation de l'épidémie de coronavirus qui a déjà fait plus de 350 morts dans le pays.

La principale cause de la baisse généralisée des actions reste toutefois la décision de l'Arabie saoudite de baisser ses prix de vente et d'augmenter sa production, conséquence de l'échec des discussions entre l'Opep et la Russie la semaine dernière à Vienne pour tenter de soutenir les cours.

La chute du pétrole, des actions et des rendements obligataires a totalement éclipsé l'annonce d'un rebond de 3% de la production industrielle allemande en janvier, d'autant que les exportations de l'Allemagne vers la Chine affichent pour la période une chute de 6,5% sur un an.

Ainsi, l’indice CAC 40 a perdu 8,39% à 4 707,91 points. Le Footsie a reculé de 7,25% et le DAXallemand a cédé de 7,94%.

Commence dans:
En cours:
Jun 22
( 12:06 GMT )
Recommandé par Joris Zanna
Stratégies Bourse - Forex
S'inscrire au webinaire
Rejoindre
Le webinaire est terminé

Wall Street clôt sur un lundi noir

Le mouvement de panique qui a gagné lundi les places financières a contaminé la Bourse de New York qui a fini sur une baisse de 7,79% sans précédent depuis décembre 2008, conséquence de l'effondrement des cours du pétrole qui a déstabilisé encore un peu plus des marchés déjà malmenés par les effets sur l'économie de l'épidémie de coronavirus.

L'ampleur de la chute des principaux indices new-yorkais a conduit en tout début de séance à une suspension des transactions pendant un quart d'heure, les autorités de marché activant les "coupe-circuits" mis en place après la crise financière de 2008-2009 ; la baisse du Dow Jones avait en effet dépassé 2.000 points dans les premières minutes d'échanges et celle du S&P avait dépassé les 7%.

Les marchés se raccrochent désormais à l'espoir d'une réponse coordonnée à la fois des banques centrales et des gouvernements aussi bien en terme de politique monétaire que de politique budgétaire.

Par conséquent, le Dow Jones, a reculé de 7,79% à 23 851,02 points. Le Nasdaq a lâché 7,29% et le S&P-500a perdu 7,60%.

Intéressé par les indices ? Découvrez nos prévisionspour les 2 prochains mois en cliquant ici

Autres points sur l’actualité des marchés financiers

  • FOREX :

Sur le marché des devises, l'aversion au risque favorise le yen et le franc suisse tandis que le dollar affiche une baisse de plus de 1% face à un panier de référence.

L'euro profite de la faiblesse du billet vert pour remonter à plus de 1,1450 dollar (+1,5%) après un pic à 1,1492.

  • Pétrole :

Le marché pétrolier affiche de fait des variations suggérant une véritable capitulation : le Brent chute de 24,10% à 34,36 dollars le baril et le brut léger WTI de 24,59% à 31,13 dollars.

De telles baisses sont inédites depuis 1991, pendant la première guerre du Golfe et le prix du Brent est retombé à son niveau de début 2016.

Au-delà de la rupture au sein de l'Opep+" et du revirement stratégique de Ryad, le marché se prépare à une diminution durable de la demande mondiale de brut: selon l'Agence internationale de l'énergie, celle-ci devrait accuser cette année sa première baisse depuis 2009.

Calendrier économique du jour :

calendrier économique

Retrouvez l’intégralité du calendrier économique pour connaître l’ensemble des évènements économiques à venir.

GRAPHIQUE DU JOUR – CAC 40 : un rebond technique

Graphique du CAC 40

Le CAC 40 est venu chercher sa zone de polarité vers 4 565 points, cette dernière est le pivot clé à tenir pour éviter le pire. Graphiquement, le CAC évoluait dans un canal de très long terme et les cours ont franchi la borne basse.

Toutefois, après un excès de pessimisme et de panique sur les marchés, l’indice devrait rebondir pour venir chercher les 4 930 points. Dans un second temps, les prix ont laissé ouvert un gap vers les 5 050 points, ainsi en cas de poursuite de la hausse les prochains niveaux techniques se situent à 5 000 points et 5 050 points.

En effet, l’indice Parisien a chuté d’environ 23%, par conséquent, un rebond à court terme est légitime face à cet excès de peur.

En savoir plus sur l’actualité des marchés financiers en consultant mon précédent Briefing des marchés.

Twitter @Joris Zanna

Commence dans:
En cours:
Mar 23
( 13:03 GMT )
Recommandé par Joris Zanna
Comment investir sur les actions avec Nicolas Chéron ?
S'inscrire au webinaire
Rejoindre
Le webinaire est terminé

RESSOURCES POUR vous aider À exploiter les marchÉs

Si vous êtes un trader débutant ou expérimenté, DailyFX met à votre disposition de nombreuses ressources pour vous aider :

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.