Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
EUR/USD
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Informations en Temps Réel
  • Pas d’explosion du nombre de cas mais des foyers de variant delta dans 11 provinces chinoises qui nécessitent des mesures de restriction et vont continuer à peser sur l’activité pendant quelques mois 👇 (surveiller les prochains PMI) https://t.co/XDNdxWWvwR
  • Par son action, la Fed aura donc permis de préserver des millions d’emplois…mais aura aussi « poussé » plusieurs millions d’américains à la retraite via l’appréciation des patrimoines financiers et immobiliers, appréciation liée à sa politique ultra accommodante
  • Près de 3 millions d’américains sont partis plus tôt que prévu à la retraite, pendant la crise Covid, en raison notamment de l’appréciation de leur patrimoine C’est près de la moitié du nombre d’emplois US qu’il reste à récupérer pour revenir au niveau pré-Covid https://t.co/nyISg9Jlez
  • Fed/Powell « Nous surveillons très attentivement la possibilité d’une spirale prix-salaire »
  • L'or chute après le commentaire de Powell : "Nous sommes sur la bonne voie pour entamer une réduction progressive de nos achats d'actifs qui, si l'économie évolue globalement comme prévu, sera achevée d'ici le milieu de l'année prochaine". https://t.co/raYm2lJhJE
  • Bullard, sors de ce corps ! https://t.co/mPpshCEe17
  • A se demander si c’est bien Jerome Powell qui parle… https://t.co/NNNWCb3bvf
  • RT @IGFrance: 🎙 Podcast Bourse Hebdo : Découvrez le récapitulatif macro-économique de la semaine en une dizaine de minutes avec les princip…
  • #Gold : L'horizon se dégage. Le franchissement de la résistance horizontale et la cassure de la borne haute du canal permettent au métal jaune de confirmer un signal technique de reprise haussière. Les prochaines cible se situent à 1 830$ puis 1 850$. $XAUUSD https://t.co/CHMEpgfB72
  • #forex #forextrading #EURUSD ☕ FOREXPRESSO - Analyse Forex du 22 Octobre 2021 avec Cédric Damestoy de... https://t.co/pT5Og7Qz44 via @YouTube
Indices : le commerce en ligne de mire – EUR/GBP : l’euro à un plus bas face à livre sterling

Indices : le commerce en ligne de mire – EUR/GBP : l’euro à un plus bas face à livre sterling

Joris Zanna, Analyste Marché

SUJET ÉVOQUÉS DANS CE BRIEFING DES MARCHÉS :

  • L’espoir sur le commerce relance les bourses européennes
  • Wall Street termine la séance en légère hausse
  • Graphique du jour – EUR/GBP : le support psychologique à 0,8500 cède

Les bourses européennes se replient, l’espoir retombe

Les Bourse européennes ont terminé en repli jeudi, pénalisées par l'absence d'avancées sur le commerce entre les Etats-Unis et la Chine. Les marchés mondiaux, très sensibles aux évolutions sur le commerce, oscillent depuis plusieurs jours au gré des informations, tantôt positives, tantôt négatives, sur le sujet.

Le président américain a assuré mercredi que les discussions entre les Etats-Unis et la Chine se déroulaient "très bien". Cette déclaration, entendue à plusieurs reprises, n'a plus suffi à entretenir l'appétit pour le risque, d'autant que Donald Trump avait déclaré mardi que la conclusion d'un accord commercial pourrait attendre l'élection présidentielle américaine, donc près d'un an.

En Allemagne, les commandes à l'industrie ont accusé une baisse inattendue et les ventes au détail en zone euro ont baissé deux fois plus que prévu en octobre.

La croissance économique dans la zone euro a été confirmée à 0,2% au troisième trimestre, a annoncé Eurostat.

Ainsi, l’indice CAC 40 a gagné 1,27% à 5.801,55 points. Le Footsie a perdu de 0,70% et le DAXallemand a reculé de 0,68%.

Wall Street termine la séance en légère hausse

Wall Street a terminé proche de l'équilibre jeudi, gardant un œil attentif sur les développements commerciaux entre les Etats-Unis et la Chine et digérant plusieurs données sur l'économie américaine.

Le marché a réagi depuis le début de la semaine au gré des informations sur le dossier commercial sino-américain, les responsables des deux pays semblant souffler le chaud et le froid sur l'avancée des négociations.

Mardi, Donald Trump avait laissé entendre qu'un accord commercial préliminaire avec la Chine pourrait être reporté après l'élection présidentielle américaine de 2020.

Mais jeudi, le président américain a assuré que les pourparlers progressaient et que quelque chose pourrait se produire le 15 décembre, date à laquelle de nouvelles surtaxes américaines sont censées entrer en vigueur.

De son côté, le porte-parole du ministère chinois du Commerce a estimé que les deux parties restaient "en contact étroit" pour tenter de parvenir à un accord.

Les investisseurs ont par ailleurs tenté d'interpréter plusieurs indicateurs américains publiés jeudi. Le déficit commercial américain est tombé en octobre à son plus bas niveau depuis mai 2018, selon des données du département du Commerce. Les demandes d'allocation-chômage sont-elles tombées à leur plus bas en sept mois, selon les chiffres hebdomadaires du département du Travail.

Vendredi, le marché observera avec intérêt les chiffres de l'emploi et du taux de chômage pour novembre.

Par conséquent, le Dow Jones, a pris 0,10% à 27 677,79 points. Le Nasdaq a avancé de 0,05%, à 8 570,70 points, et le S&P-500a gagné de 0,15%, à 3 117,43 points.

Intéressé par les indices ? Découvrez nos prévisionspour les 2 prochains mois en cliquant ici

Autres points sur l’actualité des marchés financiers

  • Devises :

L'indice dollar enchaîne sa cinquième séance de baisse, pénalisé notamment par les indicateurs américains décevants des derniers jours, et cède -0,27%, à un plus bas d'un mois.

La livre sterling reste bien orientée avec la perspective d'une victoire des conservateurs aux élections législatives britanniques de jeudi prochain : face au dollar, elle a inscrit un nouveau plus haut de sept mois à 1,3160 et face à l'euro, elle se traite au plus haut depuis mai 2017.

  • Pétrole :

Les cours du pétrole sont en hausse alors que l'Opep et ses alliés ont recommandé jeudi une baisse de 500.000 barils par jour de la production mondiale de pétrole afin d'éviter une nouvelle surabondance et l'effondrement des cours.

Le brut léger américain (WTI) gagne 0,5% à 58,72 dollars et le Brent de mer du Nord prend 0,89% à 63,56 dollars.

Calendrier économique du jour :

calendrier économique

Retrouvez l’intégralité du calendrier économique pour connaître l’ensemble des évènements économiques à venir.

GRAPHIQUE DU JOUR – EUR/GBP : le support psychologique à 0,8500 cède

EUR/GBP analyse technique

L’euro continue son plongeon face à la livre sterling qui se renforce avec la perspective d'une victoire des conservateurs aux élections législatives britanniques. Pour rappel, l’EUR/GBP est enfermé dans un range compris entre 0,9310 et 0,8360 depuis 2016. En clôture journalière, le marché a enfoncé le support clé situé à 0,8500, ainsi la glissade des prix pourrait se prolonger jusqu’au bas du range vers les 0,8360. Cependant, il faudra attendre la clôture hebdomadaire pour renforcer ce scénario.

Pour le moment, tant que la paire ne parvient à reconquérir les 0,8500 la dynamique de fond reste baissière, néanmoins, le marché pourrait délivrer un signal de rebond technique dans les jours à venir. Graphiquement, l’EUR/GBP se rapproche des supports majeurs, ainsi la formation d’un chandelier de retournement sur ces niveaux de prix n’aurait donc rien d’illégitime afin de se positionner à court terme sur un rebond.

En savoir plus sur l’actualité des marchés financiers en consultant mon précédent Briefing des marchés.

Twitter @Joris Zanna

RESSOURCES POUR vous aider À exploiter les marchÉs

Si vous êtes un trader débutant ou expérimenté, DailyFX met à votre disposition de nombreuses ressources pour vous aider :

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.