Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
EUR/USD
Baissier
CAC 40
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Mitigé
Bitcoin
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Mitigé
Plus Voir plus
Informations en Temps Réel
  • V shape ? (Nasdaq 100 - 15 min chart) https://t.co/KEE3lhi9iC
  • Fed / Bullard toujours au sujet des taux Quelque chose qui ressemblerait à de la panique attirerait mon attention, mais ce n'est pas le cas
  • Fed / Bullard La taux 10 ans revient juste à son niveau des 6 mois qui ont précédé la pandémie, c'est toujours un niveau bas (still quite low level of yields)
  • Fed / Bullard au sujet de la tolérance sur les taux -nous ne pouvons pas parler d'un niveau spécifique sans contexte de données, donc il est difficile de définir une limite ("draw an line in the sand")
  • Selon Bloomberg, les Etats-Unis et l'Europe se sont mis d'accord sur une pause de 4 mois concernant les taxes commerciales
  • Le #Nasdaq100 évolue toujours sur des plus bas de 3 mois sous l'effet des taux Test en cours du haut de l'ancienne zone de consolidation Si incursion sous cette zone, pas grand chose avant 12000 voire l'oblique inférieure --> https://t.co/Xy2vuexoOp
  • 10 ans US / Retour à la case départ https://t.co/uoS20sIFBY
  • Les arrangements entre copains c'est cool, mais peut-être que le client final va commencer à élever la voix https://t.co/EkislFnT5Q
  • Pétrole #WTI au plus haut depuis avril 2019 La baisse liée à la crise totalement effacée et dépassée ça va vite, peut-être trop vite pour certains pays qui ne seraient pas d'accord pour payer ce prix en phase de reprise économique... https://t.co/cEleCsByPw
  • Si un "swoosh" doit se matérialiser sur l'argent, il ne doit plus tarder... Potentiellement préférable d'attendre retour > 28$ pour exploiter le mouvement s'il se (re)met en route #Silver #XAGUSD --> https://t.co/peVLC1yllF
Les Bourses enchaînent les records – Le pétrole Brent garde une dynamique baissière

Les Bourses enchaînent les records – Le pétrole Brent garde une dynamique baissière

Joris Zanna, Analyste Marché

SUJET ÉVOQUÉS DANS CE BRIEFING DES MARCHÉS :

  • Les bourses européennes boostées par l’indice ZEW
  • Wall Street, les investisseurs attendaient le discours du président Trump
  • Graphique du jour – Le pétrole Brent sous surveillance

Les bourses européennes boostées par l’indice ZEW

Les Bourses européennes ont terminé en hausse mardi avant des annonces de Donald Trump qui suscitent un regain d'optimisme sur le commerce entre les Etats-Unis et ses alliés chinois et européens.

Les indices européens, en particulier le Dax allemand, ont accentué leur progression après l'annonce par l'institut ZEW d'une nette amélioration du sentiment des investisseurs en Allemagne depuis le début du mois, grâce à un regain d'espoir d'une amélioration de la conjoncture dans la première économie d'Europe.

La croissance économique française devrait quant à elle atteindre 0,2% au quatrième trimestre, soit un niveau légèrement inférieur au rythme de 0,3% par trimestre observé depuis le début de l'année, selon une première estimation dévoilée mardi.

Au Royaume-Uni, le taux de chômage est retombé à 3,8%, au plus bas depuis 45 ans, sur les trois mois achevés fin septembre, contre 3,9% fin août, illustrant la résilience du marché de l'emploi britannique malgré les perturbations du Brexit.

Par conséquent, l’indice CAC 40 a pris 0,44% à 5.919,75 points. Le Footsie a gagné 0,50% et le DAXallemand s’est apprécié de 0,65%.

Wall Street, les investisseurs attendaient le discours du président Trump

La Bourse de New York a fini sur des gains modestes mardi, les déclarations de Donald Trump devant l'Economic Club of New York n'ayant produit aucune annonce politique majeure.

Les marchés attendaient beaucoup de l'intervention de Trump. Mais le président américain a été avare en détails sur l'état des négociations commerciales entre les Etats-Unis et la Chine, se contentant de redire que les deux parties étaient proches d'un accord de "phase 1".

Le Nasdaq a notamment bénéficié de la progression de 2,56% de Facebook, qui a lancé mardi aux Etats-Unis son service de paiement "Facebook Pay". Construit sur des fonctionnalités déjà existantes sur ses différentes applications, il doit permettre de payer pour des produits directement sur Facebook ou sur Instagram, mais aussi d'envoyer de l'argent à ses amis via Messenger.

De ce fait, le Dow Jones, est resté à l’équilibre à 27 691,49 points. Le Nasdaq, a pris 0,26%, à 8 486,09 points, et le S&P-500a gagné de 0,16%, à 3 091,84 points.

Intéressé par les indices ? Découvrez nos prévisionspour les 2 prochains mois en cliquant ici

Autres points sur l’actualité des marchés financiers

  • Devises :

L'indice dollar monte face à un panier de devises internationales suite au discours du président américain sur le commerce.

La Banque de réserve de Nouvelle-Zélande (RBNZ) a maintenu son principal taux directeur (OCR) à 1%. Le dollar Néo-Zélandais s’envole de +1% face aux autres paires de devises.

  • Pétrole :

Les cours du pétrole, portés en début de séance par la perspective que Donald Trump fasse des annonces positives sur le commerce avec Pékin, ont effacé leurs gains après le discours du président américain et finissent sans grand changement.

Le Brent a cédé 12 cents à 62,06 dollars le baril et le brut léger américain WTI a reculé de 6 cents à 56,80 dollars le baril.

Calendrier économique du jour :

calendrier économique

Retrouvez l’intégralité du calendrier économique pour connaître l’ensemble des évènements économiques à venir.

GRAPHIQUE DU JOUR – Le pétrole Brent sous surveillance

Analyse pétrole Brent

Le pétrole Brent se trouve à la croisée des chemins, les prix consolident toujours dans leur canal ascendant mais ne parviennent pas à s’affranchir de l’oblique baissière de long terme. Pour déclencher une reprise haussière, les cours devront casser la résistance et la « trendline » situées à 63.70$.

Toutefois, la dynamique de fond reste baissière, un franchissement du canal baissier par le bas ouvrirait la voie à une correction plus profonde sur les niveaux de support à 60$ et 56$.

En savoir plus sur l’actualité des marchés financiers en lisant mon précédent Briefing des marchés.

Twitter @Joris Zanna

RESSOURCES POUR vous aider À exploiter les marchÉs

Si vous êtes un trader débutant ou expérimenté, DailyFX met à votre disposition de nombreuses ressources pour vous aider :

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.