Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
EUR/USD
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Informations en Temps Réel
  • #Waller de la #Fed hier au sujet des entreprises qui répercutent les hausses de prix (pricing power) Via Bloomberg --> https://t.co/2P8yFLgJUv
  • On ne peut pas encore parler de prudence à ce stade mais les propos de Powell la semaine dernière, puis ceux de Bullard et enfin Waller hier soir entraînent une pause sur les indices US #Fed #Nasdaq100 --> https://t.co/lZsanDZZDV
  • RT @KennethLFisher: Quote for the Day: “Complexity is your enemy. Any fool can make something complicated. It is hard to make something sim…
  • RT @AmbroiseLion: La Bourse de Paris se hisse à son plus haut niveau depuis 2000 https://t.co/uQcIe612Wl
  • RT @BeauxArts_mag: Photographe et réalisateur, Raymond Depardon est l'un des maîtres incontestés du style documentaire ! 📸 🎥 https://t.co/e…
  • RT @knowIedgehub: Amazing Street Art in Milan, Italy by Alex Chinneck https://t.co/BVWgTAUuIp
  • RT @carleygarner: A truer meme has never been created. 😂 https://t.co/UUpRn0yzr3
  • Japon 3ème mois consécutif de repli de la croissance de la base monétaire Croissance toutefois encore largement supérieure aux niveaux pré-Covid https://t.co/f0mCggboVa
  • Après Bullard, c’est au tour de #Waller de la #Fed de hausser le ton concernant les achats d’actifs 👇 https://t.co/16xRqlrtK0
  • #SP500 Tant que l'indice évolue > oblique rouge, tout va bien Attention sous l'oblique rouge (avec divergence baissière du MACD, UT 12H) risque de correction vers les deux niveaux suivants (violet) https://t.co/2jtPEfA9eV
Un accord commercial partiel conclu, GBP/USD : la livre sterling s’envole

Un accord commercial partiel conclu, GBP/USD : la livre sterling s’envole

Joris Zanna, Analyste Marché

SUJET ÉVOQUÉS DANS CE MORNING MEETING :

  • Les bourses européennes dopées par le commerce et le Brexit
  • Wall Street salue la confirmation d’un accord partiel USA-Chine
  • Graphique du jour – La paire GBP/USD confrontée à la MM 200 périodes et à l’oblique baissière

LES BOURSES EUROPÉENNES DOPÉES PAR LE COMMERCE ET LE BREXIT

Les Bourses européennes ont enregistré vendredi l'une de leurs meilleures performances de l'année, profitant du double espoir d'un compromis entre les Etats-Unis et la Chine sur le commerce et d'un rapprochement des positions de Londres et Bruxelles sur la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne.

Sur le front du Brexit, le négociateur en chef de l'Union européenne, Michel Barnier, a entamé un nouveau cycle de négociations avec Londres, à moins d'une semaine du sommet européen des 17 et 18 octobre, considéré comme crucial pour éviter une sortie du Royaume-Uni de l'UE sans accord négocié.

Les discussions des derniers jours, notamment entre les gouvernements britanniques et irlandais, ont fait évoluer le jugement de nombreux investisseurs sur l'issue des négociations : Morgan Stanley estime désormais à 55% la probabilité d'un accord, contre 35% avant les derniers développements, JPMorgan à 50% contre 5%.

Par conséquent, l’indice CAC 40 affiche une progression de 1,73% à 5.665,48 points. Le Footsie a gagné 0,84% et le DAXallemand a progressé de 2,86%.

WALL STREET SALUE LA CONFIRMATION D’UN ACCORD PARTIEL USA-CHINE

La Bourse de New York a fini en hausse vendredi mais a perdu du terrain en fin de séance lorsque Donald Trump a annoncé un accord partiel seulement avec la Chine sur le conflit commercial qui oppose les deux premières puissances économiques de la planète. Le président américain a précisé que les deux pays s'étaient accordés sur la propriété intellectuelle, les services financiers et les gros achats agricoles. Il a ajouté que les négociations entreraient dans une phase 2 une fois signé l'accord de phase 1.

La phase 1 de l'accord, selon Donald Trump, comprend des achats de biens agricoles mais aussi des éléments comprenant la propriété intellectuelle, les services financiers et un volet sur les taux de change.

Le secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin, a pour sa part affirmé que les Etats-Unis renonçaient à l'augmentation des tarifs douaniers sur 250 milliards de dollars de biens importés de Chine, qui devaient passer de 25 à 30% le 15 octobre.

Aux Etats-Unis, le moral des ménages américains a enregistré en octobre une amélioration inattendue selon les premiers résultats de l'enquête mensuelle de l'Université du Michigan. Son indice de confiance a progressé à 96,0 après 93,2 en septembre alors que les économistes et analystes prévoyaient en moyenne un chiffre en baisse à 92,0.

Par conséquent, le Dow Jones, a pris 1.60%, à 26.816,59 points. Le Nasdaq, a progressé de 1,34%, à 8.057,04 points, et le S&P-500a gagné 1,09%, à 2.970,17 points.

Intéressé par les indices ? Découvrez nos prévisionspour les 2 prochains mois en cliquant ici

Autres points sur l’actualité des marchés financiers

  • Taux :

La hausse des actions favorise celle des rendements obligataires en détournant les investisseurs des marchés de la dette.

Celui du Bund allemand à dix ans, référence pour la zone euro, a pris près de cinq points de base sur la journée pour finir à -0,442% après un pic à -0,427%, son plus haut niveau depuis le 1er août. Sur le marché américain, le rendement à dix ans bondit de plus de neuf points à 1,7534%.

  • Devises :

Le regain d'appétit pour les actifs risqués défavorise le dollar, qui cède 0,44% face à un panier de devises de référence, au plus bas depuis le 20 septembre.

Les monnaies sensibles aux tensions commerciales sont au contraire orientées à la hausse, à l'instar du dollar australien, qui a touché un plus haut de deux semaines face au dollar américain, et du yuan chinois, qui évolue au plus haut depuis trois semaines.

Mais la grande gagnante du jour est la livre sterling, qui s'apprécie de près de 1.76% face au dollar et de 1,6% face à l'euro. La monnaie unique européenne s'adjuge 0,32% face au dollar à 1,1039 après un pic de trois semaines à 1,1062.

  • Pétrole :

Le marché pétrolier finit en hausse après l'annonce par les médias officiels iraniens d'une attaque de missiles visant un pétrolier de la Compagnie pétrolière nationale iranienne.

A la clôture sur le NYMEX, le Brent gagne 2,47% à 60,56 dollars le baril et le brut léger américain progresse de 2,26% à 54,76 dollars.

Calendrier économique du jour :

Calendrier économique

Retrouvez l’intégralité du calendrier économique pour connaître l’ensemble des évènements économiques à venir.

GRAPHIQUE DU JOUR – LA PAIRE GBP/USD CONFRONTÉE À LA MM 200 PÉRIODES ET À L’OBLIQUE BAISSIERE

gbp/usd analyse technique

Le GBP/USD affiche une forte progression depuis quelques séances et a marqué un sommet à 1.2706$. Depuis son creux à 1.2200$, la paire est venue tester sa moyenne mobile 200 périodes et l’oblique baissière de long terme. Les prix n’ont pas réussi à franchir ce double niveau de résistance et pourraient consolider sur le support situé à 1.2515$.

A court terme, la reprise haussière restera confirmée tant que le niveau psychologique des 1.2500$ sera conservé. Une rupture de ce dernier risquerait d’entrainer les prix vers 1.2200$. Inversement, le franchissement du double niveau de résistance à 1.2660/1.2700$ permettrait à la livre sterling de rejoindre les prochains seuils à 1.28766$ et 1.3014$.

En savoir plus sur l’actualité des marchés financiers en lisant mon précédent morning meeting.

Twitter @Joris Zanna

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.