Ne manquez aucun article de Andreas Ruhlmann

S'inscrire pour recevoir des informations quotidiennes sur les publications
Veuillez indiquer un prénom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer un nom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer une adresse email valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez sélectionner un pays

Je souhaite recevoir par e-mail des informations de la part de DailyFX et IG sur les opportunités de trading et leurs produits et services.

Veuillez compléter ce champ.

Nos prévisions seront bientôt disponibles dans votre boîte mail

En plus de lire nos analyses, nous vous proposons d'aller encore plus loin en les testant. Nos prévisions vous donnent en effet accès à un compte démo gratuit auprès de notre fournisseur IG, pour vous permettre de tester et de vous entraîner au trading sans risque.

Votre démo est créditée de 30 000€ de fonds virtuels que vous pouvez utiliser pour trader sur plus de 7500 valeurs.

Vous recevrez vos identifiants par email sous peu.

En savoir plus sur votre démo

Vous êtes inscrits aux articles de Andreas Ruhlmann

Vous pouvez gérer vos inscriptions en cliquant sur le lien qui se trouve au bas de chaque email que vous recevez

Une erreur s'est produite lors de l'envoi de votre formulaire.
Veuillez réessayer.

Analyse et point sur l’actualité et des marchés suite à la réunion de la Fed

Les marchés boursiers ont prolongé les gains de la veille après la réunion de la Fed: celle-ci a supprimé le terme « patiente », et la faible inflation n’est plus « transitoire ». Au lieu de cela, les « dot plots » suggère des réductions de taux d'intérêt prochaine afin de "soutenir l'expansion (économique)".

Le G20 le 28 juin est le prochain point central, un événement à issue binaire : si la réunion se déroule bien, Trump retarde la mise en œuvre des tarifs sur les 300MM d’importations restantes. En cas contraire, une nouvelle escalade a lieu, et les marchés rechutent. Le dernier tweet de Trump a toutefois diminué les chances d'un tel scénario. Trump et Xi pourraient également vouloir se donner du temps avant d’entamer pleinement une guerre commerciale.

Les indices américains ne sont plus qu’à quelques points de leur record historique. Selon le dernier rapport très reconnu de la Bank of America, les plus gros fonds institutionnels étaient extrêmement pessimistes, avec une portion en cash record depuis 2011 et une allocation aux actions au plus bas depuis 2008. L’argent resté à quai pourrait à nouveau s’employer avec le regain d’optimisme, pouvant mener les indices actions vers de nouveaux sommets, du moins à court-terme.

D’un point de vue technique la situation s’est nettement amélioré depuis le mois de mai. L’indice des petites capitalisations américaines (Russell 2000) a atteint un nouveau plus haut depuis le début de l’année. La ligne Advance-Decline confirme avec un nouveau sommet. Les cycliques reprennent du terrain par rapport aux défensives, mais il y a encore du chemin. Il sera important de monitorer comment les cycliques se comportent ces prochains jours, afin de gauger l’appétit pour le risque.