Ne manquez aucun article de Valentin Aufrand

S'inscrire pour recevoir des informations quotidiennes sur les publications
Veuillez indiquer un prénom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer un nom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer une adresse email valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez sélectionner un pays

Je souhaite recevoir par e-mail des informations de la part de DailyFX et IG sur les opportunités de trading et leurs produits et services.

Veuillez compléter ce champ.

Nos prévisions seront bientôt disponibles dans votre boîte mail

En plus de lire nos analyses, nous vous proposons d'aller encore plus loin en les testant. Nos prévisions vous donnent en effet accès à un compte démo gratuit auprès de notre fournisseur IG, pour vous permettre de tester et de vous entraîner au trading sans risque.

Votre démo est créditée de 30 000€ de fonds virtuels que vous pouvez utiliser pour trader sur plus de 7500 valeurs.

Vous recevrez vos identifiants par email sous peu.

En savoir plus sur votre démo

Vous êtes inscrits aux articles de Valentin Aufrand

Vous pouvez gérer vos inscriptions en cliquant sur le lien qui se trouve au bas de chaque email que vous recevez

Une erreur s'est produite lors de l'envoi de votre formulaire.
Veuillez réessayer.

Performance des indices

Source graphique : Terminal Bloomberg

Le marché actions américain a progressé pour une deuxième séance consécutive, tiré par le ralentissement de l’inflation (+ 1,5% YoY) qui conforte le scénario d’un statu quo prolongé de la Fed sur les taux. Les gains se sont toutefois atténués après le rejet du Parlement britannique de l’accord de sortie du Royaume-Uni de l’UE.

L’accord de Theresa May sur le Brexit a de nouveau été rejeté par une large majorité au Parlement (391 contre vs 242 pour),ce qui laisse entrevoir la possibilité que le divorce soit retardé ou même annulé. Ce soir, le parlement britannique votera sur la possibilité d'autoriser un Brexit sans accord. Le parti travailliste votera contre. Compte tenu de l’opposition à une sortie sans accord, il est probable que cela sera rejeté, et qu’un report, voire un maintien du Royaume-Uni dans l’UE se réalise.

Concernant les négociations commerciales, le principal négociateur commercial de Donald Trump a déclaré que les États-Unis devaient conserver la possibilité de relever les droits de douane sur les importations en provenance de Chine afin de garantir que Pékin soit à la hauteur d'un accord commercial qui pourrait être finalisé en quelques semaines.

En Asie, les indices terminent dans le rouge dans un contexte d’aversion au risque après le rejet par le Parlement britannique du projet de divorce. Le Nikkei a clôturé en baisse de 0,99%, plombé par l’annonce d’une baisse plus forte que prévu des commandes de machines au Japon en janvier. L’indice chinois CSI300 cède 0,83% et le MSCI Asie ex Japon 0,34%.

Sur le Forex, la livre sterling surperforme les majeures. Les cambistes parient sur un report du Brexit qui laisserait davantage de temps pour trouver un accord voire l’annulation du Brexit. Les autres devises majeures sont à l’équilibre face au dollar mis à part l’AUD et le NZD qui reculent après la décevante statistique au Japon.

Les investisseurs attendent aujourd’hui les prix à la production et les commandes de biens durables aux Etats-Unis avant le vote de la Chambre des Communes sur le « no deal » ce soir.

A SUIVRE CE MERCREDI

Calendrier macroéconomique du 11 mars 2019 de DailyFX

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

Brexit : Quelles sont les possibilités en cas de nouveau rejet du Parlement britannique ?

Le gouvernement britannique devrait présenter un autre vote sur l'accord de divorce à la Chambre des communes le 12 mars. Malgré les débats et les amendements depuis le rejet du dernier accord le 15 janvier, la feuille de route du Brexit reste floue.

Euro Dollar : pour quelles raisons le marché tient en dépit de la BCE ?

C’est une conjonction de facteurs fondamentaux qui « freine » considérablement la baisse du cours de l’euro dollar, alors que la BCE est à nouveau très accommodante.

Les cours de pétrole continuent à progresser sur fond de réduction de la production de l’OPEP

La volonté de l’OPEP à faire remonter les cours de pétrole porte peu à peu ses fruits. Bien que les cours restent encore bien loin des sommets de l’année dernière, les prix des barils progressent à l’image de l’orientation haussière de la moyenne mobile à 20 jours.