Ne manquez aucun article de Valentin Aufrand

S'inscrire pour recevoir des informations quotidiennes sur les publications
Veuillez indiquer un prénom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer un nom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer une adresse email valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez sélectionner un pays

Je souhaite recevoir par e-mail des informations de la part de DailyFX et IG sur les opportunités de trading et leurs produits et services.

Veuillez compléter ce champ.

Nos prévisions seront bientôt disponibles dans votre boîte mail

En plus de lire nos analyses, nous vous proposons d'aller encore plus loin en les testant. Nos prévisions vous donnent en effet accès à un compte démo gratuit auprès de notre fournisseur IG, pour vous permettre de tester et de vous entraîner au trading sans risque.

Votre démo est créditée de 30 000€ de fonds virtuels que vous pouvez utiliser pour trader sur plus de 7500 valeurs.

Vous recevrez vos identifiants par email sous peu.

En savoir plus sur votre démo

Vous êtes inscrits aux articles de Valentin Aufrand

Vous pouvez gérer vos inscriptions en cliquant sur le lien qui se trouve au bas de chaque email que vous recevez

Une erreur s'est produite lors de l'envoi de votre formulaire.
Veuillez réessayer.

Possibilités du vote du Brexit ce soir

Wall Street a nettement rebondit lundi, soutenue par le secteur technologique et grâce à la hausse inattendue des ventes au détail US en janvier, mais la publication se voit contrastée par une révision à la baisse du chiffre de décembre. Par ailleurs, les stocks des entreprises ont augmenté alors que leurs ventes ont subi leur recul le plus marqué depuis trois ans…

L’annonce du rachat du fournisseur israélien de produits de réseau informatique Mellanox par Nvidia pour 7 milliards de dollars a également contribué à l’appétit au risque des investisseurs.

Donald Trump a rendu public son projet de budget de 2020 qui vise à une augmentation des dépenses militaires, le financement du mur à la frontière avec le Mexique et une refonte des systèmes d’assurance-santé actuels.

Dans le sillage de Wall Street, les indices asiatiques ont fini en nette hausse, porté par les valeurs tech et la « bonne » annonce de l’UE et du Royaume-Uni sur le Brexit. Le Nikkei a gagné 1,79% et le MSCI Asie ex Japon 1,03%.

L’UE et le Royaume-Uni ont indiqué qu’ils s’engagent à trouver des modalités alternatives au backstop irlandais d’ici la fin 2020. Theresa May devrait présenter à la Chambre des communes l’accord de divorce qui devra être ratifié pour éviter une sortie sans accord à la fin du mois et sans période de transition. En cas de rejet de ce texte, les parlementaires voteront mercredi pour ou contre le « no deal » puis jeudi pour ou contre une extension du Brexit.

Sur le Forex, la livre sterling lead les majeures à la suite du communiqué commun de l’UE et du Royaume-Uni. Les devises refuges sous-performent même si le dollar arrive à se maintenir grâce aux bonnes ventes au détail.

Les cours de pétrole ont progressé de plus de 1% hier après la déclaration du ministre de l’énergie saoudien jugeant peu probable une modification du gel de la production de l’OPEP+ d’ici le mois de juin.

Les investisseurs attendent aujourd’hui le PIB et les chiffres de la production industrielle britannique, l’IPC des Etats-Unis, ainsi que le vote de l’accord de divorce au Parlement qui devrait se tenir ce soir à partir de 20h00 CET.

A SUIVRE CE MARDI

Calendrier macroéconomique du 12 mars 2019 de DailyFX

Calendrier macroéconomique du 12 mars 2019

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

S&P 500 : Reprise de la correction après 2 mois de hausse verticale ?

Après une hausse vertigineuse de 20% des indices boursiers depuis le point bas de décembre, il est peut-être temps de prendre quelques bénéfices sur les marchés actions. A ce rythme, la performance 2019 du S&P 500 serait supérieure à 60% ! Ce qui n’a jamais été vue…

USD/CAD : Banque du Canada prudente, le double bottom donne une cible théorique à 1,36

Sans surprise, la Banque du Canada (BoC) n’a pas changé sa politique monétaire, mais a indiqué relever un ralentissement plus accentué de la croissance mondiale dont surtout au cours du dernier trimestre de l’année dernière. La BoC déclare par ailleurs que les tensions commerciales pèsent sur la confiance et l’activité économique.

Pourquoi le prix du Palladium s’envole ?

Vous avez aimé le Bitcoin ? Vous aimez l’or ? Alors vous allez aimer le Palladium. Après avoir consolidé pendant plus de 6 années, le cours du palladium a commencé à réellement s’envoler en 2017 grâce aux bonnes perspectives de croissance mondiale, puis depuis l’été 2018 en raison des réglementations mondiales (surtout européennes).