Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading offerts
S'inscrire à la newsletter
Veuillez réessayer
EUR/USD
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
EUR/USD - EUR/CHF : l’euro en chute libre face au dollar et au franc suisse

EUR/USD - EUR/CHF : l’euro en chute libre face au dollar et au franc suisse

Joris Zanna, Analyste Marché

SUJETS ÉVOQUÉS DANS CETTE ANALYSE DE LA PAIRE EUR/CHF ET EUR/USD

  • La guerre en Ukraine renforce les devises refuges
  • Analyse graphique de l’EUR/CHF et l’EUR/USD

La guerre en Ukraine renforce les devises refuges

Des informations sur la prise par l'armée russe de la centrale nucléaire de Zaporijjia en Ukraine ont ébranlé les marchés ce vendredi. Bien que l'agence internationale de l'énergie atomique ait assuré que la sécurité de la plus grande centrale nucléaire d'Europe n'était pas menacée, l'aversion au risque ne faiblit pas.

Côté indicateurs économiques, la publication d'un rapport sur l'emploi jugée solide n'est clairement pas suffisant pour inverser la tendance. L'économie américaine a créé 678.000 créations d'emplois non agricoles en février contre 481.000 en janvier, alors que le consensus donnait un chiffre de 400.000.

Dans l'ensemble, le rapport sur l'emploi est positif et donne au président de la Fed, Jerome Powell, le feu vert pour aller de l'avant avec une hausse de 25 points de base lors de la prochaine réunion, malgré les obstacles géopolitiques.

Les investisseurs savent que le sort des marchés financiers reste conditionné à l'évolution de la situation en Ukraine, avec une volatilité qui devrait rester très élevée tant il est difficile de prévoir les suites de la guerre.

Avec les derniers événements en Ukraine, les marchés ont assisté à une forte progression des monnaies refuges telles que le franc suisse, le dollar et le yen. LEUR/CHF se rapproche de la parité, un niveau que la paire n'avait plus atteint depuis l'abandon du taux plancher par la Banque nationale suisse (BNS) en janvier 2015.

Analyse graphique de l’EUR/CHF et l’EUR/USD

GRAPHIQUE DE L’EUR/CHF EN DONNÉES HEBDOMADAIRES

EUR/CHF

Graphiquement, la paire évolue dans un canal baissier de long terme, ainsi le marché reste bien orienté pour venir tester la borne basse autour des 0,9946 CHF. Ce seuil constitue un pivot clé à défendre pour les acheteurs afin d’éviter une dégringolade plus profonde.

A court terme, ce niveau pourrait permettre un rebond mais la dynamique de fond demeure très baissière. Toutefois, il ne faut pas exclure une intervention de la BNS dans les prochains jours afin de lutter contre une trop forte appréciation du franc suisse. L’institution travaille d’arrache-pied pour calmer la frénésie acheteuse sur la devise helvétique. En cas de rebond, une reprise haussière en direction des 1,0205 / 1,0225 est envisageable.

GRAPHIQUE DE L’EUR/USD EN DONNÉES JOURNALIÈRES

EURUSD

Quant à l’EUR/USD, ce dernier évolue aussi dans un canal baissier de long terme. De ce fait, les prix ont rallié la borne basse autour des 1,0910$. Par conséquent, un creux de marché est désormais plausible à court terme. La paire pourrait reprendre de la hauteur si le support actuel ne cède pas sous la pression vendeuse.

En supposant que les acheteurs se manifestent sur ce seuil clé, l’EUR/USD devrait rebondir en direction des 1,1000$ puis 1,1070$. Au vu du contexte géopolitique, la paire reste sous pression, il est donc difficile d’envisager une rotation complète des prix vers la borne haute du canal.

Twitter @Joris Zanna

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

3 conseils de trading que j’aurais aimé connaître quand j’ai débuté sur le Forex

Quatre indicateurs techniques très efficaces que tout trader devrait connaître

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.