Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading offerts
S'inscrire à la newsletter
Veuillez réessayer
EUR/USD
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
EUR/USD : Réaction haussière après la BCE

EUR/USD : Réaction haussière après la BCE

Cedric Damestoy, Analyste Marché

Points clés de l’article :

  • L’inflation au centre des discussions de la BCE
  • L’euro s’envole vers son sommet annuel

L’inflation au centre des discussions de la BCE

La BCE a maintenu ses taux d'intérêt directeurs à des niveaux historiquement bas en février, malgré une hausse record de l'inflation. La banque a néanmoins confirmé qu'elle mettrait fin aux achats nets d'actifs dans le cadre du programme de relance pour lutter contre la pandémie à la fin du mois de mars 2022, et que les achats nets mensuels s'élèveront à 40 milliards d'euros au deuxième trimestre 2022, à 30 milliards d'euros au troisième trimestre et à 20 milliards d'euros à partir d'octobre et aussi longtemps que nécessaire pour renforcer l'impact accommodant de ses taux directeurs.

La banque centrale prévoit également que les achats nets prendront fin peu avant qu'elle ne commence à relever ses taux directeurs. Sur le front des prix, les membres considèrent que les progrès réalisés en matière d'inflation sont suffisamment avancés pour être compatibles avec une stabilisation de l'inflation à 2 %, bien qu'ils puissent également impliquer une période transitoire au cours de laquelle l'inflation sera légèrement supérieure à l'objectif.

Toutefois dans son discours Christine Lagarde, présidente de la BCE, a indiqué que l’inflation est devenue un sujet de préoccupations majeur parmi ses membres. La présidente de la BCE a déclaré jeudi : "L'inflation devrait rester élevée plus longtemps que prévu, mais diminuer dans le courant de l'année."

Elle a toutefois ajouté que les récentes augmentations de prix sont principalement dues à la hausse des coûts de l'énergie et des denrées alimentaires. Si les prix de l’énergie continuent à progresser la pression sur la BCE s’intensifiera.

L’euro s’envole vers son sommet annuel

L’euro contre dollar est en nette hausse après la réunion de la BCE. La paire rejoint une ancienne résistance sur 1,1383 qu’elle pourrait dépasser pour rejoindre le plus haut annuel sur 1,1484 puis la droite de polarité à 1,1525 correspondant aussi à un retracement Fibonacci de 50%. Cette zone de confluence devrait attirer la progression de l’euro contre dollar.

Un retour sous le plus bas du jour et ancien supportà 1,1272 invaliderait ce scénario

Evolution de l’euro contre dollar en données quotidiennes :

EUR/USD : Réaction haussière après la BCE

Twitter @CDamestoy

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.