Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
EUR/USD
Mitigé
CAC 40
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Or
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
EUR/USD : l’euro recule après les propos de la Fed

EUR/USD : l’euro recule après les propos de la Fed

Joris Zanna, Analyste Marché

SUJETS ÉVOQUÉS DANS CETTE ANALYSE DE LA PAIRE EUR/USD

  • Le PIB américain et les annonces de la Fed ont animé la séance
  • Le cours de l’euro vacille mais reste sur son support

Le PIB américain et les annonces de la Fed ont animé la séance

L’EUR/USD cède du terrain ce jeudi à la suite de statistiques économiques et aux annonces de Jerome Powell, le président de la Fed.

Tout d’abord, le PIB américain est ressorti en chute de 31,7% en rythme annuel au deuxième trimestre 2020, là où le consensus n'anticipait qu'une révision à -32,5% après -32,9% en toute première lecture.La décroissance économique des Etats-Unis s'est donc accélérée un peu moins qu’estimé par rapport -5% du trimestre précédent.

Ensuite, la Fed a dévoilé une nouvelle stratégie visant à ramener les Etats-Unis au plein emploi et à favoriser la remontée de l'inflation tout en constatant que les risques à la baisse sur l'emploi et l'inflation ont augmenté.Dans cette nouvelle stratégie, la banque centrale cherchera à atteindre une inflation de 2% en moyenne sur la durée, ce qui la conduira à compenser les périodes d'inflation inférieure à ce seuil par une hausse des prix plus soutenue et à assurer que l'emploi ne soit pas inférieur à son niveau maximal. Elle reconnaît aussi que les risques à la baisse sur l'emploi et l'inflation ont augmentéet promet donc d'utiliser tous les moyens à sa disposition pour atteindre ses objectifs.

Enfin, cette stratégie pourrait conduire à maintenir les taux bas, plus longtemps encore qu'anticipé jusqu'à présent, même si la Fed ne s'engage pas explicitement sur ce point.

Le cours de l’euro vacille mais reste sur son support

Graphiquement, force est de constater que la dynamique de fond est fortement haussière sur l’EUR/USD. Certes, le marché consolide depuis plusieurs semaines autour de 1,1950$ et 1,1745$, mais il n’effectue pas de retracement important vers les niveaux de supports.

Pour le moment, les prix évoluent dans un canal de court terme, toutefois plusieurs éléments incitent à une correction. L’indicateur RSI a confirmé une divergence baissière, ainsi elle devrait conduire à un repli vers la moyenne mobile 50 périodes à 1,1590$. De plus, l’euro a franchi à la hausse le 23 juillet une oblique baissière (en noir) de très long terme en place depuis 2008. Par conséquent, un pull-back sur cette « trendline » afin de confirmer la rupture, permettrait une prise d’appui proche la MM 50 périodes. Quant à lui, l’indice DXY dollar a aussi validé une divergence, mais haussière, cela devrait ouvrir la voie à un rebond technique pour la devise américaine.

Ce scénario se renforcera davantage avec une incursion des cours sous la borne basse du canal couplée au support à 1,1745$. Pour finir, la paire manque de carburant pour reprendre le chemin de la hausse, néanmoins une clôture au-dessus des 1,1950$ invaliderait cette stratégie baissière.

GRAPHIQUE DE L’EUR/USD EN DONNÉES journalières

Analyse de l'euro dollar

Twitter @Joris Zanna

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

3 conseils de trading que j’aurais aimé connaître quand j’ai débuté sur le Forex

Quatre indicateurs techniques très efficaces que tout trader devrait connaître

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.