Ne manquez aucun article de Vincent Ganne

S'inscrire pour recevoir des informations quotidiennes sur les publications
Veuillez indiquer un prénom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer un nom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer une adresse email valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez sélectionner un pays

Je souhaite recevoir par e-mail des informations de la part de DailyFX et IG sur les opportunités de trading et leurs produits et services.

Veuillez compléter ce champ.

Nos prévisions seront bientôt disponibles dans votre boîte mail

En plus de lire nos analyses, nous vous proposons d'aller encore plus loin en les testant. Nos prévisions vous donnent en effet accès à un compte démo gratuit auprès de notre fournisseur IG, pour vous permettre de tester et de vous entraîner au trading sans risque.

Votre démo est créditée de 30 000€ de fonds virtuels que vous pouvez utiliser pour trader sur plus de 7500 valeurs.

Vous recevrez vos identifiants par email sous peu.

En savoir plus sur votre démo

Vous êtes inscrits aux articles de Vincent Ganne

Vous pouvez gérer vos inscriptions en cliquant sur le lien qui se trouve au bas de chaque email que vous recevez

Une erreur s'est produite lors de l'envoi de votre formulaire.
Veuillez réessayer.

Points-clés de l’article EUR/CHF :

  • Le cours du taux EUR/CHF continue de se replier, en dépit de la politique monétaire expansionniste de la BNS. Le franc suisse conserve en effet un rôle de valeur refuge.
  • La BNS juge toujours le niveau du franc suisse trop élevé face à un panier de devises et maintient ses taux négatifs pour diminuer l’attrait du franc sur le Forex.

Cours du taux EUR/CHF : graphique réalisé avec TradingView et qui expose les bougies japonaises en données journalières

Graphique du cours EUR/CHF en données journalières

Le cours du taux EUR/CHF continue de se replier, en dépit de la politique monétaire expansionniste de la BNS. Le franc suisse conserve en effet un rôle de valeur refuge

La Banque Nationale Suisse (BNS) a rendu ce jeudi 13 juin à 9h30, une nouvelle décision de politique monétaire. La BNS maintient ses trois taux d’intérêt à -0.75%, en particulier le taux directeur nouvellement introduit en remplacement du Libor à trois mois. La trajectoire expansionniste de la politique monétaire de la BNS est jugée nécessaire au regard de l’évolution de l’inflation et de la conjoncture générale.

La BNS fait aussi le constat que le franc suisse s’est renforcé face à un panier de devises (voir graphique ci-dessous) ces dernières semaines, une dynamique que la Banque Centrale décrit comme négative pour l’allure du commerce extérieur.

La BNS relève très légèrement ses anticipations d’inflation mais s’inquiète de la dynamique du secteur manufacturier en Europe et pense qu’il est encore utile de maintenir une politique monétaire accommodante, pour aussi tenir compte de la hausse de la volatilité sur les marchés financiers. La croissance du PIB de la Suisse pour l’année 2019 est toujours attendue à 1.5%.

La BNS rappelle enfin qu’elle se réserve toujours la possibilité d’intervenir sur le Forex pour stabiliser le cours du franc suisse.

Dans l’absolu, la BNS n’annonce rien de nouveau, cela ne sera pas suffisant pour agir à la baisse sur le cours du CHF, et donc à la hausse sur le cours du taux EUR/CHF. D’autant plus que depuis le début du mois de mai, le franc joue à plein son rôle de valeur « refuge », un cas comparable avec le Yen.

Sur le plan de l’analyse technique du cours du taux EUR/CHF, le marché devrait donc revenir tester le bas du canal chartiste.

Cours du franc suisse (CHF) face à un panier de devises majeures : graphique réalisé avec la plateforme TradingView

Graphique de l'indice franc suisse

La BNS juge toujours le niveau du franc suisse trop élevé face à un panier de devises et maintient ses taux négatifs pour diminuer l’attrait du franc sur le Forex

En guise de conclusion, le graphique de l’indice devise du franc rappelle que la BNS, par ses décisions de politique monétaire (barre verticale noire sur le graphique ci-dessus) produit en général un effet baissier sur le CHF. Mais attention, car ce jeudi, la BNS n’a rien annoncé de nouveau pour faire baisser le CHF et la devise suisse joue actuellement un rôle « refuge » indéniable.