Ne manquez aucun article de Valentin Aufrand

S'inscrire pour recevoir des informations quotidiennes sur les publications
Veuillez indiquer un prénom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer un nom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer une adresse email valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez sélectionner un pays

Je souhaite recevoir par e-mail des informations de la part de DailyFX et IG sur les opportunités de trading et leurs produits et services.

Veuillez compléter ce champ.

Nos prévisions seront bientôt disponibles dans votre boîte mail

En plus de lire nos analyses, nous vous proposons d'aller encore plus loin en les testant. Nos prévisions vous donnent en effet accès à un compte démo gratuit auprès de notre fournisseur IG, pour vous permettre de tester et de vous entraîner au trading sans risque.

Votre démo est créditée de 30 000€ de fonds virtuels que vous pouvez utiliser pour trader sur plus de 7500 valeurs.

Vous recevrez vos identifiants par email sous peu.

En savoir plus sur votre démo

Vous êtes inscrits aux articles de Valentin Aufrand

Vous pouvez gérer vos inscriptions en cliquant sur le lien qui se trouve au bas de chaque email que vous recevez

Une erreur s'est produite lors de l'envoi de votre formulaire.
Veuillez réessayer.

Points clés de l’article

  • Les incertitudes autour du Brexit pèsent sur l’euro.
  • L’indice PCE core et l’accord de divorce de Theresa May attendus cette après-midi.

Les incertitudes autour du Brexit pèsent sur l’euro

L’euro est revenu à ses plus bas du 8 mars jeudi en raison des incertitudes autour du Brexit. En effet, le dollar USD est une devise refuge dans ce contexte d’incertitude malgré le ralentissement plus fort qu’attendu de la croissance américaine au quatrième trimestre 2018.

Le billet vert est donc payé, ce qui fait pression sur le taux de change EUR/USD et même la plupart des autres devises majeures hormis le dollar australien qui profite des signaux positifs de Pékin et Washington concernant les négociations commerciales.

Graphique journalier et 4 heures de l’EUR/USD réalisé sur la plateforme ProRealTime :

Analyse court terme euro dollar

L’indice PCE core et l’accord de divorce de Theresa May attendus cette après-midi

La publication de l’indice PCE core, l’indice de l’inflation privilégiée par la Fed, à 13h30 et le troisième vote des parlementaires britanniques sur l’accord de divorce de Theresa May à 15h30 seront les prochains catalyseurs majeurs de l’EUR/USD avant la fin de la semaine.

Sur le plan technique, le cours de l’EUR/USD est embringué dans un range légèrement baissier depuis le mois de novembre. Actuellement à 1,1230$, l’euro s’approche de ses supports les plus bas depuis le mois de novembre entre 1,1215 et 1,1175 dollar sur lesquels il pourrait rebondir lors des prochaines séances.

Sur l’unité de temps 4 heures, nous n’apercevons pas de signaux haussiers ce qui vient sous-entendre une poursuite de la baisse de l’EUR/USD jusqu’à au moins 1,121$ en attendant la publication de l’indice PCE core.

Poursuivre votre lecture