Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
EUR/USD
Baissier
CAC 40
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Mitigé
Plus Voir plus
Trump juge les cours de pétrole trop élevés, le prix du baril chute

Trump juge les cours de pétrole trop élevés, le prix du baril chute

2019-02-25 14:44:00
Valentin Aufrand, Contributeur
Share:

Points-clés de l’article :

  • Trump fait chuter de près de 3% les cours de pétrole.
  • Les prix des barils pourraient revenir à leurs anciennent résistances de décembre.

Graphique 1 minute du Brent réalisé sur la plateforme IG :

Chute des cours de pétrole après tweet de Donald Trump

Trump fait chuter de près de 3% les cours de pétrole

Les cours de pétrole se contractent depuis la fin de matiné, à la suite d’un tweet de Donald Trump jugeant les cours de pétrole trop élevé. Les cours de pétrole sont en hausse de près de 30% depuis le début de l’année, soutenu par principalement par le nouveau gel de la production de l’OPEP+ et surtout de l’Arabie Saoudite.

Les cours de pétrole sont en baisse ce lundi en raison de la crainte des investisseurs de voir une poursuite de la hausse de la production de pétrole aux Etats-Unis, qui sont devenus en 2018 les premiers producteurs mondiaux, bien que le pays reste un net importateur. En effet, les Etats-Unis produisent en moyenne près de 12 millions de barils de pétrole (contre 10 il y a un an) et leurs stocks sont revenus proches de la borne haute de la fourchette à 5 années.

Bref, le combat entre le cartel pétrolier, dont leurs économies sont fortement dépendantes des cours de pétrole, et les Etats-Unis, dont une baisse du prix est profitable compte tenu du fait qu’ils sont nets importateurs, s’éternise.

Les prix des barils pourraient revenir à leurs anciennent résistances de décembre

Graphiques journalier et 4 heures du Brent réalisé sur la plateforme ProRealTime :

Analyse des cours de pétrole

Techniquement, les configurations sont toujours en faveur d’une poursuite de la tendance haussière sur du moyen termeeà la suite de la validation des figures de retournement sur le WTI et le Brent depuis la mi-février. Les moyennes à 200 jours des prix seront des niveaux de résistances importantes, mais un pullback à la ligne de cou des « épaule-tête-épaule » semblent dorénavant à privilégier à court terme.

L’unité de temps 4 heures affiche par ailleurs une perte de momentum depuis plusieurs séances. Une clôture du RSI 4 heures sous 50 serait un signal baissier en faveur d’un repli jusqu’à la ligne de cou de l’ETE qui sont les anciens sommets de décembre. Les cours de pétrole restent toutefois dans des tendances haussières de moyen terme tant que les deux prix des barils (WTI & Brent) évoluent au-dessus de leur ligne de cou. Un franchissement de ces supports suggèrerait une poursuite de la baisse jusqu’à 60$ le baril brent.

POURUIVRE VOTRE LECTURE

>>8 importants faits sur le pétrole que tout trader devrait connaître

>> Pétrole WTI vs Brent : Les 5 principales différences à connaître

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.