Ne manquez aucun article de Vincent Ganne

S'inscrire pour recevoir des informations quotidiennes sur les publications
Veuillez indiquer un prénom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer un nom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer une adresse email valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez sélectionner un pays

Je souhaite recevoir par e-mail des informations de la part de DailyFX et IG sur les opportunités de trading et leurs produits et services.

Veuillez compléter ce champ.

Nos prévisions seront bientôt disponibles dans votre boîte mail

En plus de lire nos analyses, nous vous proposons d'aller encore plus loin en les testant. Nos prévisions vous donnent en effet accès à un compte démo gratuit auprès de notre fournisseur IG, pour vous permettre de tester et de vous entraîner au trading sans risque.

Votre démo est créditée de 30 000€ de fonds virtuels que vous pouvez utiliser pour trader sur plus de 7500 valeurs.

Vous recevrez vos identifiants par email sous peu.

En savoir plus sur votre démo

Vous êtes inscrits aux articles de Vincent Ganne

Vous pouvez gérer vos inscriptions en cliquant sur le lien qui se trouve au bas de chaque email que vous recevez

Une erreur s'est produite lors de l'envoi de votre formulaire.
Veuillez réessayer.

Points-clés de l’article CAC 40

  • Le PMI manufacturier chinois fait chuter le cours du CAC 40 dès l’ouverture de la première séance de l’année.
  • L’analyse technique du CAC 40 met en évidence la dimension moyen/long terme du support à 4600 points.

CAC 40 : graphique TradingView qui expose les bougies japonaises en données mensuelles

Graphique du CAC 40 en données mensuelles

Le PMI manufacturier chinois fait chuter le cours du CAC 40 dès l’ouverture de la première séance de l’année

Les thèmes d’inquiétude fondamentale sont très nombreux, ils se conjuguent et ont déclenché une chute des marchés actions et du CAC 40 au dernier trimestre de l’année 2018. L’allure du commerce international, le Brexit, la relation commerciale bilatérale entre les Etats-Unis et la Chine, la crise des pays émergents, le dérapage budgétaire de certaines grandes économies de la Zone Euro… autant de facteurs fondamentaux qui ont fait entrer les places boursières internationales en « marché baissier ». Ce mercredi 02 janvier 2019, c’est déjà la Chine qui génère une pression baissière sur les actifs risqués avec la publication la nuit dernière du PMI manufacturier chinois de Caixin, qui est ressorti à 49.7, soit au plus bas depuis l’année 2017 et sous le seuil d’expansion des 50. Rappelons qu’une délégation américaine va se rendre en Chine la semaine du lundi 07 janvier pour avancer sur la mise en place d’un accord commercial bilatéral entre les deux premières économies mondiales.

CAC 40 : graphique TradingView qui dévoile les bougies japonaises en données journalières

Graphique du cours CAC 40 en données journalières

L’analyse technique du CAC 40 met en évidence la dimension moyen/long terme du support à 4600 points

Les trois dernières séances de l’année 2018 ont vu le cours du CAC 40 atteindre les 4600 points puis proposer un rebond technique qui a permis d’atteindre la résistance journalière à 4730 points. La première séance de l’année 2019 se caractérise par l’ouverture d’un trou de cotations baissier mais l’indice parisien a de nouveau réagi positivement sur les 4600 points. Les deux graphiques ci-dessus illustrent ce que représentent les 4600 points, soit à la fois le seuil d’accélération haussière suite à l’élection de Donald Trump en novembre 2016, ainsi qu’une ligne de tendance haussière chartiste qui joint tous les plus bas en données mensuelles depuis la fin de la crise de la dette souveraine au sein de la Zone Euro en 2011. Ce support a donc la portée du moyen/long terme, l’enjeu technique de ces premières séances de l’année est donc se confirmer sa préservation... tout au moins à court terme.

Suivez Vincent Ganne sur TradingView