Ne manquez aucun article de Valentin Aufrand

S'inscrire pour recevoir des informations quotidiennes sur les publications
Veuillez indiquer un prénom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer un nom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer une adresse email valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez sélectionner un pays

Je souhaite recevoir par e-mail des informations de la part de DailyFX et IG sur les opportunités de trading et leurs produits et services.

Veuillez compléter ce champ.

Nos prévisions seront bientôt disponibles dans votre boîte mail

En plus de lire nos analyses, nous vous proposons d'aller encore plus loin en les testant. Nos prévisions vous donnent en effet accès à un compte démo gratuit auprès de notre fournisseur IG, pour vous permettre de tester et de vous entraîner au trading sans risque.

Votre démo est créditée de 30 000€ de fonds virtuels que vous pouvez utiliser pour trader sur plus de 7500 valeurs.

Vous recevrez vos identifiants par email sous peu.

En savoir plus sur votre démo

Vous êtes inscrits aux articles de Valentin Aufrand

Vous pouvez gérer vos inscriptions en cliquant sur le lien qui se trouve au bas de chaque email que vous recevez

Une erreur s'est produite lors de l'envoi de votre formulaire.
Veuillez réessayer.

Points-clés de l’article :

  • L’avancée des négociations du Brexit fait pression sur le dollar.
  • Le dollar soutenu par le refus de l’Italie de changer son budget.
  • L’EUR/USD et le GBP/USD sous pression avant l’IPC des Etats-Unis.

L’avancée des négociations du Brexit fait pression sur le dollar

L’accord trouvé entre les négociateurs européens et britanniques hier sur le Brexit ont permis à la livre sterling et à l’euro de regagner du terrain face au billet vert en amont de la publication de l’indice des prix à la consommation d’octobre aux États-Unis.

Le dollar USD est principalement soutenu grâce aux nombreuses incertitudes politiques et économiques. Entre le Brexit, le budget italien et le ralentissement de l’économie chinoise, les investisseurs se couvrent sur les actifs américains en plus de la remontée des taux de la Fed qui commence à rendre attractives les obligations américaines.

L’accord sur le Brexit arraché hier à moins de cinq mois avant le divorce devra toutefois passer par de nombreuses étapes avant d’être ratifié des deux côtés de la Manche. Tout d’abord, le cabinet de Theresa May devra approuver cet accord. Une réunion ministérielle est prévue ce mercredi à 15h00 CET (14h00 GMT). Si tel est le cas, alors l’UE organisera la semaine prochaine un sommet spécialement consacré au Brexit avec les 28 ambassadeurs. L’accord devra par la suite être validé par le parlement britannique, puis passera probablement par les chefs d’État de l’UE lors du prochain sommet européen le 13-14 décembre.

Le dollar soutenu par le refus de l’Italie de changer son budget

Bien que les négociations entre l’UE et le Royaume-Uni semblent avancer dans la bonne direction, ce n’est pas le cas du gouvernement italien. Rome a déclaré mardi soir garder inchangé sa proposition de budget de 2019 justifiant cette décision par le fait que leurs propositions vont permettent de relancer l’économie italienne. Le FMI et Bruxelles ne prévoient pas d’impact particulièrement positif sur l’économie italienne, mais au contraire, pourraient continuer à tendre le marché obligataire italien qui aurait déjà couté 1,5 milliard d’euros au gouvernement italien d’après une étude de la banque centrale italienne.

L’amélioration des perspectives sur le Brexit est compensée par la possible escalade des tensions entre Bruxelles et Rome. L’UE pourrait sanctionner financièrement l’Italie pour non-respect des règles de la zone euro.

L’EUR/USD et le GBP/USD sous pression avant l’IPC des Etats-Unis

Par conséquent, le dollar reste plutôt à l’équilibre. Le DXY qui a perdu 0,53% hier regagne 0,15% ce matin. Et la publication de l’inflation des États-Unis cet après-midi pourrait soutenir le rebond. En effet, l’indice des prix à la consommation (IPC) est attendu à 2,5% pour le mois d’octobre sur un an.

IPC des Etats-Unis attendu cette après-midi

>> Calendrier macroéconomique DailyFX complet

Sur le plan de l’analyse technique, l’euro est de nouveau en baisse ce matin. Sur l’unité de temps journalière, le cours évolue dans une tendance indiscutablement baissière après avoir dépassé ses anciens plus bas d’un an à environ 1,13$.

Sur l’unité de temps horaire, un signal baissier a été donné par la bande inférieure de Keltner, puisque le cours a clôturé sous celle-ci à 11h00. Ce signal baissier, dans la direction de la tendance de fond, pourrait donc permettre de se positionner à la vente afin de viser le plus bas de lundi à 1,1215$.

Graphique horaire de l’EUR/USD réalisé sur la plateforme ProRealTime :

L'euro pourrait revenir à son plus bas de lundi à 1,1215 dollar

À l'inverse de l’EUR/USD, le GBP/USD n’a pas enfoncé ses plus bas de l’année inscrits en août à 1,2657$. La tendance à court terme dépendra essentiellement de la décision d’approuver ou non l’accord sur le Brexit trouvé hier. Sur le plan uniquement technique, la livre sterling est également dans une tendance baissière sur l’unité de temps journalière puisque le prix évolue sous ses moyennes mobiles à 50, 100 ou encore 200 jours.

La bande inférieure de Keltner sur l’unité de temps horaire a donné un signal baissier à 10h00 ce mercredi. Une stratégie de vente pourrait donc être mise en place afin de viser les plus bas de la semaine inscrits lundi vers 1,2840$. Un retour du GBP/USD au-dessus de 1,30$ invaliderait les perspectives haussières en intraday et suggèrerait un retour au sommet de la semaine dernière à 1,3175$.

L’euro et la livre sont corrélés à hauteur de 95% face au dollar sur 200 jours. De ce fait, le budget italien et un accord sur le Brexit auront un impact similaire sur ces deux devises. Bien entendu, un accord sur le Brexit profitera plus à la livre sterling, alors qu’un accord sur le budget italien profitera plus à l’euro.

Consultez nos projections trimestrielles dans nos prévisions de trading gratuites de DailyFX.

Graphique horaire du GBP/USD réalisé sur la plateforme ProRealTime :

La livre sterling pourrait revenir à 1,27 dollar

POURUIVRE VOTRE LECTURE

>> 3 conseils de trading que j’aurais aimé connaître quand j’ai débuté sur le Forex

>> Quatre indicateurs techniques très efficaces que tout trader devrait connaître