Ne manquez aucun article de Vincent Boy

S'inscrire pour recevoir des informations quotidiennes sur les publications
Veuillez indiquer un prénom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer un nom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer une adresse email valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez sélectionner un pays

Je souhaite recevoir par e-mail des informations de la part de DailyFX et IG sur les opportunités de trading et leurs produits et services.

Veuillez compléter ce champ.

Nos prévisions seront bientôt disponibles dans votre boîte mail

En plus de lire nos analyses, nous vous proposons d'aller encore plus loin en les testant. Nos prévisions vous donnent en effet accès à un compte démo gratuit auprès de notre fournisseur IG, pour vous permettre de tester et de vous entraîner au trading sans risque.

Votre démo est créditée de 30 000€ de fonds virtuels que vous pouvez utiliser pour trader sur plus de 7500 valeurs.

Vous recevrez vos identifiants par email sous peu.

En savoir plus sur votre démo

Vous êtes inscrits aux articles de Vincent Boy

Vous pouvez gérer vos inscriptions en cliquant sur le lien qui se trouve au bas de chaque email que vous recevez

Une erreur s'est produite lors de l'envoi de votre formulaire.
Veuillez réessayer.

  • PMI manufacturiers toujours décevants en Chine
  • Le traité USMCA pourrait nuire à l’expansion de la Chine
  • Les propos de Powell accentuent la force du dollar Américain

La publication des PMI manufacturiers en Chine et notamment celui de l’agence Caixin, ressorti au plus bas depuis juin 2016, fait de nouveau pression sur le cours du cuivre, dont la Chine est le premier consommateur mondial. Par ailleurs le nouveau traité NAFTA rebaptisé USMCA (USA – Mexique – Canada) pourrait réduire les espoirs de la Chine de négocier un traité commercial avec le Canada.

Le secteur manufacturier en Chine reste sous pression

Les indices économiques industriels et manufacturiers continuent d’être sous tension pour deux raisons principales en Chine. Tout d’abord la guerre commerciale qui oppose l’empire du milieu aux Etats-Unis impacte le commerce mondial et met sous pression les exportations et la production de la Chine. De plus le président Américain a lancé cette guerre alors que la Chine observait déjà un ralentissement de l’économie, survenu suite à la décision des pouvoirs Chinois de lutter contre la pollution mais également contre le surendettement.

Consultez nos nouveauxguides de trading pour le T4 2018 pour détecter de nouvelles opportunités

En effet ces décisions ont conduit le parti Chinois à réduire les capacités de productions et à d’avantage Controller l’injection de liquidité au sein de son économie. En revanche, le ministre de l’économie a rendu son plan nouveau anti-pollution la semaine dernière et celui-ci parait moins restrictif qu’un plus tôt et pourrait être moins négatif pour l’industrie que cela ne l’a été l’hiver dernier.

USMCA comprend une clause pour écarter la Chine

Ce nouveau traité entre les USA, le Mexique et le Canada comprend une clause, l’article 32.10, concernant toutes discussions que l’un des membres pourrait entreprendre avec des pays tiers. En effet dans ce cas le pays qui souhaiterait entamer ce genre de négociations devrait en informer les deux autres pays partenaires de l’USMCA trois mois avant le début des discussions.

Suivez notre émission quotidienne le Market live IG pour une analyse macroéconomique et financière en direct

Dans le cas d’un désaccord, les deux autres membres pourraient décider de sortir le troisième membre du traité et poursuivre sur un traité bilatéral. Bien que la Chine ne soit évidemment pas citée, le contexte actuel nous pousse à penser que ces derniers sont concernés.

Ce point pourrait freiner d’avantage l’expansion de l’économie Chinoise, déjà sous pression avec la poursuite de la guerre commerciale avec les Etats-Unis.

Powell et la Fed pourraient accentuer la hausse du Dollar US

Par ailleurs le resserrement monétaire de la Fed aux Etats-Unis se poursuit et les propos de son président Jerome Powell indiquent que le rythme pourrait s’accélérer, aux vues des statistiques économiques solides de la première économie mondiale.

Le resserrement monétaire de la réserve fédérale, avec une possible accélération du rythme, à un effet immédiat sur le taux des obligations Américaines et sur le billet vert qui tend à s’apprécier si l’économie Américaine continue de se renforcer.

Enfin nous resterons attentifs lundi à la réouverture des marchés financiers Chinois, fermés toute la semaine pour la « golden Week ».

Graphique du cuivre en données journalières

Cours du cuivre : Le ralentissement Chinois s’accélère et le traité USMCA pourrait pénaliser son expansion. Le dollar continue de faire pression sur les métaux.

Analyse graphique du cours du cuivre

Graphiquement le cuivre se maintient dans une configuration sans tendance après avoir gagné près de 10% mi-septembre. La pression devrait rester à court terme aux vues des différents facteurs cités plus haut. Graphiquement la poursuite de l’évolution sous la moyenne mobile 100 périodes située sur le seuil des 2,80$ devrait conduire à la poursuite de la correction.

Bien que le mouvement puisse rester faible, la tendance devrait conduire le cours du cuivre à franchir le retracement de Fibonacci de 38,2% (hausse de janvier à 2016 à octobre 2017) et à atteindre le support à 2,71$ à court terme. Un test du seuil psychologique des 2,70$ pourrait également être observé.

Poursuivez votre lecture :

>>3 conseils de trading que j’aurais aimé connaître quand j’ai débuté sur le Forex

>> Quatre indicateurs techniques très efficaces que tout trader devrait connaître