Ne manquez aucun article de Vincent Boy

Inscrivez-vous pour recevoir des informations sur les prochaines publications
Veuillez indiquer un prénom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer un nom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer une adresse email valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez sélectionner un pays

Je souhaite recevoir par e-mail des informations de la part de Daily FX et IG sur les opportunités de trading et leurs produits et services.

Veuillez compléter ce champ.

Nos prévisions seront bientôt disponibles dans votre boîte mail

En plus de lire nos analyses, nous vous proposons d'aller encore plus loin en les testant. Nos prévisions vous donnent en effet accès à un compte démo gratuit auprès de notre fournisseur IG, pour vous permettre de tester et de vous entraîner au trading sans risque.

Votre démo est créditée de 30 000€ de fonds virtuels que vous pouvez utiliser pour trader sur plus de 7500 valeurs.

Vous recevrez vos identifiants par email sous peu.

En savoir plus sur votre démo

Vous êtes inscrits aux articles de Vincent Boy

Vous pouvez gérer vos inscriptions en cliquant sur le lien qui se trouve au bas de chaque email que vous recevez

Une erreur s'est produite lors de l'envoi de votre formulaire.
Veuillez réessayer.

  • Nouvelle sanction en Russie, l’aluminium en profite
  • Production industrielle en Chine décevante
  • Le stock de cuivre continue de progresser

Le marché des métaux de base reste chahuté depuis le début de l’année, d’abord du fait des tensions protectionnistes sur fond de conflits commerciaux entre la Chine et les Etats-Unis. En effet fin février Donald Trump annonçait la mise en place de droits de douane sur l’aluminium et l’acier importé aux Etats-Unis.

L’aluminium s’envole…

Par la suite les sanctions annoncé par le président Américain à l’encontre d’oligarques Russes et notamment le dirigeant du second producteur mondial d’aluminium a eu un effet accélérateur sur le cours de l’aluminium qui progresse de plus de 20% depuis le début du mois.

… pendant que le cours du cuivre temporise

Par ailleurs la production industrielle Chinoise ressortie ce matin inférieure au consensus et au précédent, contribue à la baisse du cuivre et des autres métaux de base. Enfin concernant le cuivre la reprise de la hausse des stocks depuis le mois de décembre contribue à la tendance baissière observée depuis le début de l’année.

Consultez nos nouveauxguides de trading pour le T2 2018 pour détecter de nouvelles opportunités

Graphique long terme de l’aluminium sur le London Metal Exchange (LME)

Point métaux : l’aluminium poursuit son envolée, le cuivre n’en profite pas

Source : LME

Le graphique du London Metal Exchange nous montre l’évolution du cours de l’aluminium sur une période de 8 ans. Actuellement le cours évolue sur les niveaux de novembre 2011 et le maintien des sanctions envers les oligarques Russes pourrait continuer de soutenir le prix de l’aluminium.

Graphique de l’aluminium en données journalières

Point métaux : l’aluminium poursuit son envolée, le cuivre n’en profite pas

Analyse graphique du cours de l’aluminium

En s’intéressant au graphique court terme, l’aluminium évolue à l’extérieur du canal et pourrait poursuivre son mouvement vers l’extension de Fibonacci de 161,8% (baisse de janvier à avril 2018) située à 2483. Attention toutefois au risque de correction rapide en cas d’allègement de ces sanctions mais également sur fond de prise de bénéfices avec une progression supérieure à 20% en deux semaines.

Suivez notre émission quotidienne le Market live IG pour une analyse macroéconomique et financière en direct

Graphique du cuivre en données journalières

Point métaux : l’aluminium poursuit son envolée, le cuivre n’en profite pas

Analyse graphique du cours du cuivre

Le cours du cuivre a de nouveau échoué hier sous le canal haussier, malgré un test en séance et celui-ci évolue toujours à l’extérieur du canal. Tant que le cours évolue sous ce niveau la perspective reste baissière et le franchissement du retracement de Fibonacci de 23,6% (hausse de novembre 2016 à décembre 2017) pourrait conduire le cuivre vers le seuil des 3$ voire au contact du prochain retracement situé à 2,94.