Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
EUR/USD
Baissier
CAC 40
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Mitigé
Bitcoin
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Mitigé
Plus Voir plus
Informations en Temps Réel
  • V shape ? (Nasdaq 100 - 15 min chart) https://t.co/KEE3lhi9iC
  • Fed / Bullard toujours au sujet des taux Quelque chose qui ressemblerait à de la panique attirerait mon attention, mais ce n'est pas le cas
  • Fed / Bullard La taux 10 ans revient juste à son niveau des 6 mois qui ont précédé la pandémie, c'est toujours un niveau bas (still quite low level of yields)
  • Fed / Bullard au sujet de la tolérance sur les taux -nous ne pouvons pas parler d'un niveau spécifique sans contexte de données, donc il est difficile de définir une limite ("draw an line in the sand")
  • Selon Bloomberg, les Etats-Unis et l'Europe se sont mis d'accord sur une pause de 4 mois concernant les taxes commerciales
  • Le #Nasdaq100 évolue toujours sur des plus bas de 3 mois sous l'effet des taux Test en cours du haut de l'ancienne zone de consolidation Si incursion sous cette zone, pas grand chose avant 12000 voire l'oblique inférieure --> https://t.co/Xy2vuexoOp
  • 10 ans US / Retour à la case départ https://t.co/uoS20sIFBY
  • Les arrangements entre copains c'est cool, mais peut-être que le client final va commencer à élever la voix https://t.co/EkislFnT5Q
  • Pétrole #WTI au plus haut depuis avril 2019 La baisse liée à la crise totalement effacée et dépassée ça va vite, peut-être trop vite pour certains pays qui ne seraient pas d'accord pour payer ce prix en phase de reprise économique... https://t.co/cEleCsByPw
  • Si un "swoosh" doit se matérialiser sur l'argent, il ne doit plus tarder... Potentiellement préférable d'attendre retour > 28$ pour exploiter le mouvement s'il se (re)met en route #Silver #XAGUSD --> https://t.co/peVLC1yllF
Brexit : La Livre et le FTSE sous pression avant le discours de Theresa May

Brexit : La Livre et le FTSE sous pression avant le discours de Theresa May

Valentin Aufrand, Contributeur

Le GBP et le FTSE100 sont sous pression après la proposition de l’Union européenne de maintenir l’Irlande du Nord dans l'union douanière.

Dernières actualités du Brexit

  • Theresa May présentera sa vision des futures relations avec l’UE
  • GBP/USD : La Livre sterling à un plus bas de 6 semaines à 1,3762 dollar
  • FTSE 100 : Le Footsie consolide entre 7200 et 7327 points

La livre Sterling et le FTSE sont sous pression suite aux nouvelles inquiétudes des négociations du Brexit. Le discours de Theresa May sur sa vision des futures relations commerciales entre l’UE et le Royaume-Uni pourrait désamorcer les craintes des investisseurs.

Theresa May présentera sa vision des futures relations avec l’UE

Le ton des négociations s’est nettement refroidi hier, suite à la proposition de l’UE de maintenir la législation européenne au territoire anglais d’Irlande du Nord après le divorce. En effet, l’Union européenne a publié mercredi 28 février son projet de traité du Brexit qui propose de maintenir l'Irlande du Nord dans l'union douanière de et donc opérer sous des règles différentes du reste du Royaume-Uni.

Theresa May a très rapidement rejeté cette proposition qui précise que cela porterait atteinte à l'intégrité de la constitution et de l'économie britanniques et que « aucun Premier ministre du Royaume-Uni ne pourrait accepter cela ».

Le marché qui est devenu de plus en plus optimiste sur les futures relations entre le Royaume-Uni et l’Union européenne a donc calmer son enthousiasme depuis hier. La livre sterling a perdu plus de 1% face au dollar et 0,80% face à l’euro hier. Le marché attend dorénavant le discours de Theresa May vendredi qui présentera sa vision des futures relations du Royaume-Uni avec l’UE.

>> NOUVELLES CRAINTES D’UNE 4ÈME HAUSSE DES TAUX DE LA FED.

GBP/USD : La Livre sterling à un plus bas de 6 semaines à 1,3762 dollar

Sur le plan de l’analyse technique, le GBP/USD a clôturé le mois de février en baisse de 3,1%, mais reste au-dessus de son prix de clôture de 2017 à environ 1,35$.

Le cours pourrait continuer à se replier sur fond d’inquiétudes des négociations du Brexit et de rebond du dollar US.

En effet, le DXY a clôturé hier au-dessus de la ligne de cou de son double bottom, donnant ainsi un objectif théorique haussier jusqu’en haut de son canal, ce qui devrait mécaniquement faire pression sur la livre sterling.

Le prochain support du GBP/USD est sa moyenne mobile à 100 jours, actuellement à 1,3612$, puis le seuil psychologique à 1,35$. Il sera indispensable d’attendre un rebond avant de mettre en place des stratégies acheteuses sur la livre au vu de la marge de progression du dollar qui offre une perspective baissière de la livre à court terme.

Vous débutez sur les marchés financiers ? Découvrez notre guide de trading pour débutant.

Graphique journalier du GBP/USD réalisé sur la plateforme ProRealTime

Graphique journalier du GBP/USD

FTSE 100 : Le Footsie consolide entre 7200 et 7327 points

Tout comme la livre, l’indice anglais est également sous pression depuis mercredi. Le FTSE est revenu à la base de sa zone de consolidation entre 7200 et 7327 points. Un dépassement de ce support suggérerait une baisse plus conséquente jusqu’au plus bas du flash-crash (7000 points) qui a eu lieu au début du mois de février. À l'inverse, un rebond sur 7200 points et une clôture au-dessus de la moyenne mobile à 20 jours pourront être interprétés comme des signaux bullish jusqu’à 7327 points.

Graphique journalier du FTSE 100 réalisé sur la plateforme ProRealTime

Graphique journalier du FTSE 100

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.