Ne manquez aucun article de Valentin Aufrand

Inscrivez-vous pour recevoir des informations sur les prochaines publications
Veuillez indiquer un prénom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer un nom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer une adresse email valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez sélectionner un pays

Je souhaite recevoir par e-mail des informations de la part de Daily FX et IG sur les opportunités de trading et leurs produits et services.

Veuillez compléter ce champ.

Nos prévisions seront bientôt disponibles dans votre boîte mail

En plus de lire nos analyses, nous vous proposons d'aller encore plus loin en les testant. Nos prévisions vous donnent en effet accès à un compte démo gratuit auprès de notre fournisseur IG, pour vous permettre de tester et de vous entraîner au trading sans risque.

Votre démo est créditée de 30 000€ de fonds virtuels que vous pouvez utiliser pour trader sur plus de 7500 valeurs.

Vous recevrez vos identifiants par email sous peu.

En savoir plus sur votre démo

Vous êtes inscrits aux articles de Valentin Aufrand

Vous pouvez gérer vos inscriptions en cliquant sur le lien qui se trouve au bas de chaque email que vous recevez

Une erreur s'est produite lors de l'envoi de votre formulaire.
Veuillez réessayer.

Le CAC 40, le DAX 30 et l’ensemble des indices européens consolident en attendant la publication de l’inflation américaine cette après-midi.

Dernières actualités des indices européens

  • La croissance et l’inflation ralentissent en Allemagne
  • L’IPC des Etats-Unis attendu cette après-midi en ralentissement
  • Analyse technique du CAC 40 et du DAX 30

Les indices européens n’ont pas réagi aux publications macroéconomiques décevantes provenant d’Allemagne qui indique un ralentissement (modéré) de la croissance et de l’inflation. Les spéculateurs semblent attendre l’indice des prix à la consommation des États-Unis à 14h30 CET pour donner une nouvelle direction au marché. L’aplatissement du cours précède des phases de retour du momentum. L'IPC US pourrait être l'élément déclencheur.

La croissance et l’inflation ralentissent en Allemagne

L’office allemand de la statistique a publié des chiffres macroéconomiques en baisse pour le dernier trimestre de 2017. La prévision de croissance est ressortie plus faible que prévu à 0,6% contre 0,8% au T3 2017 et l’indice des prix à la consommation (IPC) est revenu à un plus bas de 3 mois à 1,6%.

Le rapport indique que l'économie allemande a progressé de 0,6% en rythme trimestriel au dernier trimestre de 2017. Ce ralentissement de la croissance se justifie par la baisse des investissements dans la construction. Néanmoins, l’économie allemande a accéléré si nous comparons le PIB du T4 sur les 12 précédents mois (+2,3% contre 2,2%).

Du côté de l’inflation, les prix à la consommation ont ralenti à un plus bas de trois mois, à 1,6% en glissement annuel en janvier 2018 contre 1,7% le mois précédent. Les prix de l'énergie ont augmenté à un rythme plus modéré, alors que ceux de la nourriture et des services sont restés stables.

L’IPC des Etats-Unis attendu cette après-midi en ralentissement

L’indice des prix à la consommation américaine est l’annonce de la semaine. Il sera publié cette après-midi à 14h30 CET et devrait être un catalyseur majeur tant pour le dollar, que pour les marchés actions mondiaux.

En effet, la chute des marchés actions depuis le début du mois est due à l’accélération du salaire hebdomadaire moyen aux États-Unis, en hausse de 2,9% sur un rythme annuel, soit la croissance des salaires la plus élevée depuis 2009.

Cette hausse des salaires a créé une crainte des investisseurs concernant le rythme du durcissement de la politique monétaire de la Fed. Une accélération des salaires devrait soutenir l’inflation, ce qui alimente la spéculation du marché sur une quatrième hausse des taux de la réserve fédérale en 2018.

Susceptible de vous intéresser : FLASHCRASH DE WALL STREET : OPPORTUNITÉ OU MENACE ?

Analyse technique du CAC 40 et du DAX 30

D’un point de vue de l’analyse technique, le CAC 40 se situe près de 8% plus bas que ses récents sommets à 5543 points. Une zone de confluence de supports se situe à environ 5000/5050 points (seuil psychologique, support technique 5020 et oblique support haussier depuis mars 2017), ce qui fait de cette zone de support, un niveau de prix techniquement intéressant pour se positionner à l’achat.

La première résistance majeure se situe à 5220/5180 points. Un dépassement de cette résistance signalerait une potentielle hausse jusqu’à 5290 (prix de clôture de 2017). Enfin, les sommets annuels à 5500 points seront la dernière résistance avant que le CAC 40 fasse face aux résistances de 2007 à 5606 points.

Découvrez nos prévisions du CAC 40 et DAX pour le trimestre en cours dans notre guide prévisionnel.

Graphique 1 heure du CAC 40 réalisé sur la plateforme ProRealTime

Graphique horaire du CAC 40

La configuration technique du DAX 30 est similaire que celle du CAC 40. Le niveau de prix intéressant pour passer long est le seuil psychologique à 12 000, également proche d’un support technique majeur à 11 920 qui n’a pas été dépassé depuis le printemps 2017.

Un retour sur ce niveau de prix pourrait être l’opportunité de se positionner à l’achat et viser les précédents sommets annuels vers 13500 points (8% plus haut).

Graphique 1 heure du DAX 30 réalisé sur la plateforme ProRealTime

Graphique horaire du DAX 30