Dernières actualités du marché du pétrole

  • La Chine lance son propre contrat à terme de baril de pétrole
  • Le nombre de plateformes de forage en activité aux États-Unis en hausse
  • Analyse technique pétrole WTI et Brent

La Chine, le plus grand importateur de pétrole au monde, va lancer son contrat à terme sur pétrole le 26 mars prochain, ce qui devrait concurrencer le baril américain (WTI) et international (Brent). En attendant la cotation du baril chinois, l’évolution des puits et de la production américaine seront particulièrement suivis.

La Chine lance son propre contrat à terme sur le baril de pétrole

Le régulateur chinois a annoncé le lancement d’un contrat à terme de baril du pétrole à partir du 26 mars et pourrait concurrencer directement les barils WTI et Brent, mais également accroître l’influence du yuan à l’international, car ce contrat future ne sera pas coté endollar, mais en yuan. Cela fait 25 ans que la Chine tente de lancer un contrat sur le pétrole mais la volatilité sur le marché et les différentes crises avaient ralenti ses efforts.

Le contrat à terme (future) sera coté à la Shanghai International Energy Exchange, une division secondaire du Shanghai Futures Exchange. Les contrats devraient être sur des échéances mensuelles et le pétrole contenu dans le baril devrait être de moins bonne qualité étant donné qu’il devrait contenir 1,5% de soufre contre 0,37% pour le Brent et 0,24% pour le WTI.

Ce contrat, lancé par le plus grand importateur de pétrole au monde (devant les États-Unis depuis l’année dernière), pourrait à court terme être utilisé pour des stratégies d’arbitrages et de hedging par les investisseurs. Les investisseurs étrangers pourront ainsi négocier sur le marché Chinois des matières premières, ce qui est une décision historique. A plus long terme cela pourrait remettre en cause le dollar comme monnaie international sur le marché du pétrole.

À terme, si les volumes sont suffisamment importants et que les raffineurs chinois commercent via ce contrat (1 contrat = 1000 barils), le baril chinois pourrait alors devenir à terme la référence asiatique des cours de pétrole.

Susceptible de vous intéresser : Le pétrole US acheté au Moyen-Orient montre la montée en puissance des Etats-Unis sur ce marché.

Le nombre de plateformes de forage en activité aux États-Unis au plus haut depuis 2015

En attendant les premières cotations du baril chinois le 26 mars, le nombre de plateformes de forage en activité aux États-Unis a encore augmenté pour atteindre son plus haut niveau depuis avril 2015.

C’est la 4ème hausse consécutive du nombre de puits pour atteindre 791 contre 765 une semaine plus tôt. Cette augmentation des puits devrait se poursuivre tant que le baril de pétrole reste au-dessus de 50$, seuil de rentabilité moyen estimé des Etats-Unis.

Par ailleurs, la production de pétrole des Etats-Unis aurait dépassé celle de l’Arabie Saoudite en novembre d’après le rapport de l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA) (10,038 vs 9,891 millions de barils par jour). En décembre, les Etats-Unis ont exporté pour la première fois leur pétrole aux Emirats Arabes Unis.

Analyse technique pétrole WTI et Brent

Sur le plan de l’analyse technique, les cours de pétrole WTI et Brent cassent des supports majeurs comme leurs moyennes mobiles à 50 jours depuis la semaine dernière alors qu’elles faisaient office de supports depuis l’été dernier.

Le cours du Brent est actuellement en train de tester sa dernière oblique haussière qui vient chercher tous les points les plus bas depuis le début de la tendance haussière qui a commencé en juin 2017. Un dépassement de celle-ci suggèrerait une baisse plus importante, comme jusqu’au prochain support psychologique à 60$, correspondant également à environ 38% de retracement de la tendance haussière.

Graphique journalier du cours du baril de Brent réalisé sur la plateforme ProRealTime

Graphique du cours du Brent

Découvrez nos prévisions de moyen terme des cours de pétrole dans notre guide prévisionnel.

Concernant le baril américain, seuls les niveaux de prix changent par rapport au Brent, mais l’analyse technique indique elle aussi une correction du prix. Le cours du WTI sort de son canal linéaire haussier dans lequel il évolue depuis le début du rallye haussier (été 2017). Une clôture journalière en dessous du seuil psychologique à 60$, qui est aussi le prix de clôture de 2017, inviterait à mettre en place des stratégies vendeuses jusqu’au prochain support majeur à environ 57$, correspondant à un seuil technique, mais également à) 38% de retracement de la tendance haussière.

Graphique journalier du pétrole WTI réalisé sur la plateforme ProRealTime

Graphique du cours du WTI