Le taux de change EUR/USD n’est pas parvenu à franchir sa résistance situé à 1,20817$ malgré un rapport NFP décevant. En effet, alors que le taux de change s’est stabilisé à 4,1%, seulement le rapport NFP a indiqué la création de 148 000 emplois non-agricoles le mois dernier, chiffre inférieur aux 190 000 anticipés. Conformément au consensus, les salaires ont progressé de 2,5%. Notons par ailleurs le ralentissement de l’activité non-manufacturière aux Etats-Unis, l’indice PMI étant retombé à 55,9 selon l’agence ISM (consensus à 55,6).

Retrouvez en direct toutes mes stratégies Forex chaque mardi, jeudi et vendredi à 14h30

Taux de change EUR/USD en données horaires en bougies japonaises

EUR/USD

Graphique préparé par Yoav Nizard

Jeudi 11 janvier : Publication des « Minutes » de la BCE

Lors de sa plus récente réunion de politique monétaire, la BCE a comme prévu opté pour statu quo. L’enjeu était toutefois ailleurs. Le marché EUR/USD réagissait aux propos de Mario Draghi écartant les certitudes portant sur le terme des injections mensuelles de la BCE en 2018. Cette semaine, deux membres du comité de politique monétaire de la BCE ont relancé cette hypothèse, portant ainsi la paire EUR/USD. Par conséquent, les investisseurs EUR/USD tenteront de lire entre les lignes de ces Minutes qui pourraient provoquer une certaine volatilité.

Vendredi 12 janvier à 14h30 : Taux d’inflation au mois de décembre aux Etats-Unis

Comme rappelé en début de semaine par la Réserve Fédérale dans le compte rendu de sa réunion de politique monétaire, ses principales inquiétudes se portent sur la fragilité de l’inflation aux Etats-Unis. Une inflation faible, conforme ou inférieure aux anticipations du consensus, pourrait renforcer la bonne dynamique du cours EUR/USD. Cette statistique sera selon moi le principal catalyseur du billet vert cette semaine.

Vendredi 12 janvier à 14h30 : Evolution des ventes au détail au mois de décembre aux Etats-Unis

Prévue au même moment que les chiffres de l’inflation aux Etats-Unis, la parution des ventes au détail pourraient conforter la direction du taux de change EUR/USD. Cet indicateur est une mesure mensuelle visant à renseigner sur les ventes aux consommateurs américains. Le consensus table sur une progression de 0,3% au mois de décembre. Un chiffre inférieur à cette prévision pourrait soutenir la paire EUR/USD.