Le taux de change Euro-Dollar reprend enfin son souffle. Agitée par la parution de décevants chiffres de l’inflation aux Etats-Unis, ainsi que par les interventions de la Fed et de la BCE, la paire EUR/USD a dû faire face lors des séances de mercredi et de jeudi à un important regain de volatilité. En laissant planer un doute sur une éventuelle prolongation de son quantitative easing et en insistant sur la nécessité du maintien d’une politique accommodante, Mario Draghi a interrompu l’avancée d’un cours EUR/USD ayant paradoxalement bénéficié du resserrement monétaire de la Fed la veille au soir. Alors que sa visibilité vis-à-vis de la ligne de conduite de la Réserve Fédérale parait claire, l’Euro-Dollar semble indécis quant aux intentions de la BCE. L’échéance finale de son programme de rachats d’actifs (QE), prévue à ce stade en septembre prochain, pourrait être l’un des thèmes majeurs influençant la paire EUR/USD en 2018. En attendant, le marché pourrait s’en remettre à l’analyse technique.

Retrouvez en direct toutes mes stratégies de trading chaque mardi, jeudi et vendredi à 14h30

EUR/USD : la tendance de l'Euro-Dollar reste latérale

De ce point de vue, le cours Euro-Dollar préserve sa tendance latérale malgré de nombreux rebondissements. La paire se maintient dans son range de moyen terme situé entre les seuils à 1,1730$ et 1,2035$. En rebondissant sur la partie inférieure de ce rectangle, le taux de change EUR/USD ne déclenche pas une figure sous la forme d’une tête – épaules, et pourrait se rapprocher du seuil à 1,19$.

Apprenez les classiques du trading en recevant gratuitement ce guide éducatif

Taux de change EUR/USD en données journalières en bougies japonaises

EUR/USD : après 24h d’intensité, quelle tendance pour l’Euro-Dollar ?

Graphique préparé par Yoav Nizard