L’Agence Internationale de l’Énergie a publié son rapport mensuel hier, faisant état du marché pétrolier ainsi que ses prévisions de moyen terme. L’AIE s’attend comme l’OPEP, à un équilibrage du marché entre l’offre et la demande, grâce à une hausse de la consommation de 1,6 million de barils par jour en 2017 et de 1,4 mb/j en 2018.

Quant à l’offre, l’agence estime que la production des membres hors-Opep comme les États-Unis va augmenter, mais devrait être équilibrée par le gel de la production du cartel et par l’augmentation de la demande mondiale. Bien que le gel de l’accord de production de l’OPEP n’ait pas été totalement respecté en septembre (32,65 mb/j contre 32,2 mb/j), mais représente tout de mêmes 400 000 barils en moins sur le marché comparé à l’année dernière.

Hausse du pétrole de schiste américain attendue en 2018

Le rapport souligne également la forte hausse de la production de pétrole de schiste américain en juillet (+550 000 barils par jour depuis juillet 2016). Par ailleurs, l’augmentation de l’offre total hors-OPEP devrait en 2018 provenir principalement des producteurs américains attendus à +1,1 million de barils par jour en plus sur une estimation totale de +1,5 mb/j.

Enfin, le rapport indique une baisse des stocks de 14,2 millions de barils en août. Mais ils restent encore 170 millions de barils à réduire pour que les stocks retrouvent la moyenne des 5 dernières années dont l’OPEP fait attention.

Le rapport de l’OPEP publié mercredi était quant à lui plus optimiste en soulignant les bénéfices des efforts du cartel. Il est également indiqué que si l’OPEP continue à extraire du pétrole à des niveaux similaires à ceux de septembre, le marché pourrait être en déficit en 2018.

Avant d’aller en weekend, le marché du pétrole sera attentif au nombre de plateformes de forages en activité aux États-Unis publiés ce soir à 19h00 CEST.

D’un point de vue technique, ces deux rapports soutiennent le cours du baril WTI qui progresse de plus de 4% (à 11h46 CEST) sur l’ensemble de la semaine. Le cours revient sous ses niveaux de fin septembre et se rapproche de sa résistance à 52$. Le pétrole devrait continuer d’osciller entre cette résistance et son support psychologique à 50$ d’ici les prochaines séances. Mais la tendance de moyen terme est attendue à la hausse vers 55$ comme le souligne notre prévision trimestrielle du pétrole.

Pétrole WTI : L’Agence Internationale de l’Énergie et l’OPEP s’attendent à une hausse de la demande mondiale

Graphique journalier du pétrole WTI réalisé sur la plateforme ProRealTime

Autres sujets d’actualités :

WTI : L’OPEP et la Russie permettent le rebond

WTI : L’OPEC peine à soutenir le cours du pétrole, le Dollar pourrait le faire baisser