Ne manquez aucun article de Vincent Boy

S'inscrire pour recevoir des informations quotidiennes sur les publications
Veuillez indiquer un prénom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer un nom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer une adresse email valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez sélectionner un pays

Je souhaite recevoir par e-mail des informations de la part de DailyFX et IG sur les opportunités de trading et leurs produits et services.

Veuillez compléter ce champ.

Nos prévisions seront bientôt disponibles dans votre boîte mail

En plus de lire nos analyses, nous vous proposons d'aller encore plus loin en les testant. Nos prévisions vous donnent en effet accès à un compte démo gratuit auprès de notre fournisseur IG, pour vous permettre de tester et de vous entraîner au trading sans risque.

Votre démo est créditée de 30 000€ de fonds virtuels que vous pouvez utiliser pour trader sur plus de 7500 valeurs.

Vous recevrez vos identifiants par email sous peu.

En savoir plus sur votre démo

Vous êtes inscrits aux articles de Vincent Boy

Vous pouvez gérer vos inscriptions en cliquant sur le lien qui se trouve au bas de chaque email que vous recevez

Une erreur s'est produite lors de l'envoi de votre formulaire.
Veuillez réessayer.

Le Franc Suisse reste une valeur refuge privilégiée des investisseurs, au même titre que l’once d’or ou le Yen Japonais. Alors qu’il a été fortement acheté lors des regains de tension avec la Corée du Nord ou encore suite à la conférence de Janet Yellen mercredi, les investisseurs ont finalement délaissé les valeurs refuges et se sont rapidement tournés à nouveau vers des actifs plus risqués.

Brexit, le 4ème round débute aujourd'hui

Aujourd’hui débute le 4ème round de négociations en vue d’un Brexit en mars 2019. Theresa May qui est intervenue à Florence vendredi a tenu un discours encourageant pour l’économie Britannique, mais a de nouveau mit en avant les désaccords entre l’Union Européenne et le Royaume-Uni sur le Brexit.

Suite à cette conférence, l’agence de notation Moody’s a dégradé la note du Royaume-Uni, passant de Aa1 à Aa2. Selon l’agence de notation, les incertitudes grandissent concernant les finances publiques et le ralentissement économique que devrait provoquer la sortie de l’Union Européenne pourrait peser sur l’économie Britannique.

Vous souhaitez des idées de trading ? Téléchargez notre guide des meilleures opportunités de trading en 2017

Cette semaine, différents banquiers centraux devraient intervenir, à l’image de Mario Draghi (BCE) aujourd’hui, Janet Yellen (FED) demain, S. Poloz (BoC) mercredi et M. Carney (BoE) en fin de semaine.

La Corée du Nord pourrait impacter le CHF

Un dernier facteur pourrait convaincre les investisseurs de se tourner à nouveau vers les valeurs refuges, et pas des moindres, le conflit géopolitique entre les Etats-Unis et la Corée du Nord. Lors de leur dernier « échange » le président D. Trump a menacé de détruire complètement la Corée du Nord alors que Kim Jung-Un menaçait de tester sa bombe H dans le Pacifique.

Cours de l’EUR/CHF

CHF : Brexit, banquiers centraux et Corée du Nord, facteurs potentiels d’une appréciation du Franc Suisse

Graphique du cours de l’or en journalier. Twitter : @VincentBoy_IG

Le cours de l’EUR/CHF s’est fortement apprécié sur fond de force de l’Euro fin juillet avant de ralentir et de rester sans tendance durant le mois d’août. Pendant la deuxième semaine de septembre, le Franc Suisse et les autres valeurs refuges ont décroché sur fond de baisses des tensions géopolitiques entre Pyongyang et Washington.

Suivez notre émission quotidienne le Market live IG pour une analyse macroéconomique et financière en direct

Les discours des banquiers centraux cette semaine ainsi que la menace Nord-Coréenne pourraient être favorables aux valeurs refuges. Cette pression pourrait conduire la paire de devises vers le support à 1,1538 avant de venir tester le seuil psychologique des 1,1500.

En cas de franchissement de ce dernier, le cours de l’EUR/CHF devrait rejoindre le prochain support à 1,1478. Par la suite, nous attendons un retour sur le support oblique correspondant à la moyenne mobile 50 périodes à 1,1432 pour effectuer un rebond.

Le RSI sortant tout juste de la zone de sur achat pourrait confirmer ce scénario baissier.