L'eurodollar (EUR/USD) attend son "Super Thursday"

En l’absence de volatilité, la paire eurodollar (EUR/USD) subit le contrecoup du statu quo de la BCE ainsi que les déclarations « hawkish » tenues par Mario Draghi jeudi dernier à Francfort. Après s’être nettement valorisé, le taux de change EUR/USD, fragilisé par le repli de la monnaie unique, s’est depuis replié sous l’effet de prises de bénéfices de la part d’un marché se projetant sur la principale statistique macro-économique de la semaine : l’évolution du taux d’inflation aux Etats-Unis. La fragilité de l’inflation américaine représente l’une des principales raisons d’une normalisation prudente de la Réserve Fédérale, procurant toutefois à la paire eurodollar un potentiel haussier à moyen terme. La Fed, qui tiendra sa réunion de politique monétaire la semaine prochaine, pourrait maintenir son cap accommodant et soutenir ainsi le cours EUR/USD. En amont de ces évènements macro-économiques, le taux de change EUR/USD pourrait poursuivre sa légère consolidation. Le consensus anticipe une accélération de l’inflation globale à 1,8%, mais table sur un ralentissement de l’inflation sous-jacente - ne prenant en compte ni les prix alimentaires ni ceux liés à l’énergie - à 1,6%.

Inscrivez-vous gratuitement à mon point de marché spécial inflation US ce jeudi à 14h30

Du point de vue de l’analyse technique, bien que la dynamique de moyen terme soit haussière, le cours EUR/USD met sous pression une oblique haussière formée en unité de temps 4 heures. Un pull-back sous la résistance à 1,1975$ pourrait se confirmer, auquel cas, la paire eurodollar pourrait retomber sur son support à 1,1890$ à court terme.

L’indicateur contrarien Sentiment IG, du positionnement des traders particuliers, indique à court terme un risque baissier du cours EUR/USD.

Découvrez les caractéristiques types d’un trader gagnant dans notre guide éducatif

Taux de change EUR/USD en unité de temps 4 heures en bougies japonaises

EUR/USD : l’eurodollar attend-il l’inflation américaine pour repartir ?

Graphique préparé par Yoav Nizard