Cette semaine, la Banque centrale de Chine a pris le marché des cryptomonnaies par surprise avec sa décision d'interdire l'offre initiale des cryptomonnaies (Initial Coin Offering).Processus similaire à celui qui se déroule dans le marché boursier lorsque l'action d'une entreprise est accessible au public via la bourse (fonctionnement connu par ses initiales en anglais "IPO").

Fondamentalement, les ICO consistent à délivrer un certificat de possession électronique de la nouvelle monnaie créée, pour les personnes qui sont disposées à fournir du capital pour ce projet (dans l’optique de faire des bénéfices lors de la réévaluation de la monnaie).

Après avoir mentionné cela, cette décision de la Banque populaire de Chine a soulevé les tensions et les critiques déjà existantes pour ces instruments financiers. Critiqués principalement pour sa volatilité élevée et sa faible viabilité à utiliser comme monnaies quotidiennes, car elles n'ont pas la caractéristique principale d'une monnaie qui est de maintenir la valeur économique dans le temps.

Par conséquent, si davantage de banques centrales décident de rejoindre la position de l’homologue chinois, dans le but de prévenir la fuite des capitaux et le bénéfice que ces instruments offrent aux organisations criminelles, cela pourrait avoir de fortes répercussions négatives sur le marché des cryptomonnaies.

Le PDG de JP Morgan désigne le bitcoin de « fraude »

Plus récemment, c’est le patron de JP Morgan, Jamie Dimon qui a enfoncé le clou en annonçant que le bitcoin est « une fraude » qui va exploser en vol. Le PDG de la banque a affirmé que « cette monnaie ne va pas marcher » et qu’il « licencierait dans la seconde » un trader qui échangerait sur le bitcoin.

Depuis le début de la semaine et suite à ces deux annonces, les cours du Bitcoin et de l’Ethereum ont chuté de 10%

Risque baissier du Bitcoin jusqu’à 3000$

Du point de vue de l'analyse technique, en utilisant la théorie des vagues d’Elliot, le Bitcoin pourrait avoir récemment complété sa 5ème vague qui a débuté au début de l'année 2017.Par conséquent, pour valider la perspective fournie dans l'image ci-dessus, le Bitcoin pourrait se diriger vers une phase de correction, que nous prévoyons sous la forme de ZigZag. Ce modèle, «ZigZag», tel qu'il est connu par les pratiquants de cette méthodologie d'analyse, se compose de trois mouvements : deux baissiers et un haussier sur une tendance précédemment haussière. Nous recherchons donc un mouvement baissier sous la forme de la vague marquée (A) près du niveau de retracement de Fibonacci de 61.80% à 3000 $.Il convient de mentionner que cette vague (A) estcontre la précédente tendance ascendante de la vague 5.

Bitcoin : PDG de JP Morgan et Chine font la mauvaise semaine du bitcoin

Graphique journalier du Bitcoin réalisé sur la plateforme TradingView

Cette perspective technique pourrait être alignée sur les premières perspectives du marché si la position des banques centrales mondiales devient défavorable quant à l'utilisation et à la gestion des cryptomonnaies.

Article écrit conjointement avec l’analyste de marché Quasar Elizundia