Sous fond d’aversion au risque, qui se développe à cause de multiples facteurs (période estivale, fin de publication des résultats des entreprises du 2nd trimestre et conflits nord-coréen avec D. Trump), les indices européens prolongent leur retracement qui a débuté au début du mois de juin. L’objectif à 12000 points sur le DAX 30, annoncé depuis le début de l’été a été atteint hier à la fermeture des marchés et les objectifs à 5000 points sur le CAC 40 et 3400 sur l’EuroStoxx50 sont presque atteints. Le comblement du « gap Macron » était le plus difficile, ces indices devraient continuer de baisser jusqu’à ces seuils psychologiques dans les prochaines séances.

Mais l’aversion au risque n’est pas le seul facteur pénalisant les indices européens ce matin. En effet, la baisse des cours de pétrole depuis hier (WTI : -3% en 2 jours) est également un facteur mettant sous pression les indices mondiaux. De plus, le repli des rendements des obligations américaines fait quant à lui pression sur le secteur bancaire.

Découvrez nos dernières prévisions sur les indices boursiers mondiaux dans notre guide de prévision Indices.

DAX : Enfin à 12 000 points, le CAC devrait rejoindre les 5000 prochainement

Graphique journalier du DAX 30 réalisé sur la plateforme ProRealTime

Techniquement, le DAX a atteint l’objectif de sa deuxième vague d’impulsion baissière d’après la théorie des vagues d’Eliott. Actuellement sur un support qui était auparavant le prix de clôture de l’ancien plus haut historique atteint en 2015 à 11921 points, le DAX pourrait à court terme rebondir. Mais la marge de repli d’encore 100 points sur le CAC 40 et de l’EuroStoxx50 invite à la prudence quant aux stratégies acheteuses sur le DAX… Un repli plus accentué sur l’indice allemand, c’est-à-dire, jusqu’à 11530 points environ pourrait avoir lieu.

DAX : Enfin à 12 000 points, le CAC devrait rejoindre les 5000 prochainement

Graphique journalier du CAC 40 réalisé sur la plateforme ProRealTime

La bourse de Paris est la plus sanctionnée du repli des cours de pétrole ce matin et affiche un peu plus d’une heure après l’ouverture des marchés, un repli de 0,50%. Actuellement à 5061 points, le CAC devrait continuer son retracement jusqu’à 5000 points dans les prochaines séances, voire au-delà si les tensions géopolitiques continuent de s’accentuer…

Rejoignez mon point de marché quotidien pour des stratégies intraday et swing sur les marchés boursiers.

Suivez-moi sur Twitter : @ValentinAufrand