Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
EUR/USD
Mitigé
CAC 40
Mitigé
EUR/CHF
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Le Nikkei plonge, la volatilité grimpe, l’or ne parvient toujours pas à prendre son envol

Le Nikkei plonge, la volatilité grimpe, l’or ne parvient toujours pas à prendre son envol

Vincent Boy, Contributeur

La plupart des indices mondiaux ont décroché hier. Les indices Américains et Européens baissant de plus de 1,5%, la bourse de Tokyo perd près de 1% dans leur sillage.

Les investisseurs commencent à craindre la fin de la politique accommodante de la banque centrale Européenne plus rapide que prévue. En effet Mario Draghi qui était au sommet de la BCE au Portugal en début de semaine à donner un discours plutôt Hawkish au marché en annonçant que les craintes déflationnistes devenaient des craintes relationnistes.

En effet cette politique accommodante de la BCE dure depuis maintenant 9 ans et le président de la banque centrale Européenne commence à craindre les regains de l’inflation en cas de poursuite trop longue de cette politique Dovish en zone Euro.

Mark Carney de la BoE a également fait part de ses craintes concernant l'inflation au Royaume Uni.

Vous souhaitez poursuivre votre analyse, téléchargez notre guide de prévisions matières premières.

Seul le secteur bancaire sort gagnant de cette journée grâce aux résultats de la phase deux des stress tests des 34 plus grosses banques US et l’annonce faite par la Fed encourageant les institutions financières à augmenter la rémunération des actionnaires et intensifier les rachats d’actions. Dans un marché chahuté les investisseurs se sont portés acheteurs du secteur bancaire.

Cette nuit la Chine a publié un PMI manufacturier pour juin légèrement supérieur au consensus mais le marché sera plutôt tourné vers la publication du PIB au Royaume Unis ou l’évolution du nombre de chômeur en Allemagne.

Enfin, le chiffre le plus important aujourd’hui sera l’estimation de l’inflation en zone Euro publié à 11h. Ce dernier donnera une indication au marché concernant la future politique monétaire de la BCE.

Suivez mon point marché spécial matières premières tous les lundis à 16h.

Nikkei

Le Nikkei plonge, la volatilité grimpe, l’or ne parvient toujours pas à prendre son envol

Graphique du cours du Nikkei en journalier

Le cours du Nikkei a décroché hier et l’analyse de l’indice Japonais dans l’article d’hier sur la séance asiatique pourrait se concrétiser. Le Nikkei a clôturé hier sous la moyenne mobile 20 périodes à 20051 et juste en dessous du support situé à 20034,6. En cas de cassure du seuil psychologique des 20000 points l’indice pourrait accélérer en direction du plus bas récent à 19747, 5 puis le support à 19677,5.

Le RSI toujours légèrement au-dessus des 50 pourrait peut-être retarder cette correction.

Cours de l’or

Le Nikkei plonge, la volatilité grimpe, l’or ne parvient toujours pas à prendre son envol

Graphique du cours de l'or en journalier

Le cours de l’or qui n’est pas parvenu à rebondir hier malgré une hausse de la volatilité, une baisse du dollar et des indices mondiaux. Le rebond annoncé sur les 1240$ n’a pour autant pas disparu et le potentiel de hausse reste intact sur le cours de l’or.

Pour une actualité en direct au quotidien, n’hésitez pas à suivre le Market live IG.

Evoluant toujours au-dessus du support à 1242, mon analyse reste qu’un rebond sur ce niveau devrait s’effectuer, d’abord en direction du retracement de 50,0% (baisse de juillet à décembre 2016) à 1248,8.

Le prochain obstacle sera le retracement de 23,6% (baisse de septembre 2011 à décembre 2015) à 1253,8, bientôt rejoint par les moyennes mobiles 100 et 50 périodes respectivement situées à 1251 et 1253$.

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.