Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
EUR/USD
Baissier
CAC 40
Mitigé
EUR/CHF
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Or
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
L’OPEP vers un nouvel accord, le Pétrole n’en profite pas

L’OPEP vers un nouvel accord, le Pétrole n’en profite pas

Yoav Nizard, Analyste Marché

Fragilisé par le déséquilibre persistant entre offre et demande, le pétrole conserve une dynamique baissière. En effet, bien que les ministres saoudien, Khaled al-Faleh, et russe, Alexandre Novak, de l’énergie aient affiché ouvertement leur volonté d’étendre l’accord d’un plafonnement de la production au-delà du premier semestre 2017, le pétrole est pénalisé par l’augmentation de l’activité aux Etats-Unis. Selon le rapport hebdomadaire publié vendredi par l’agence Baker Hughes, 877 nouveaux forages en activité ont été comptabilisés la semaine passée outre-Atlantique, chiffre en constante progression depuis maintenant seize semaines.

Toutefois, les pays membres de l’OPEP devraient réagir, lors de leur prochaine réunion qui se tiendra à Vienne le 25 mai prochain, et voter en faveur d’un prolongement jusque la fin d’année du gel de production qui est actuellement plafonné à 1,8 million de barils par jour.

Dans le même temps, le contexte dans lequel se trouve le dollar défavorise le cours de l’or noir. La devise américaine a les cartes en main d’un point de vue fondamental pour s’apprécier à moyen terme. Le chômage a baissé de manière inattendue le mois dernier à 4,4% et le rapport NFP a confirmé la meilleure santé du marché de l’emploi aux Etats-Unis. Le Fed devrait par ailleurs relever ses taux le mois prochain et resserrer un peu plus sa politique monétaire.

Enfin, la balance commerciale chinoise publiée ce lundi a confirmé les difficultés économiques que rencontrait la deuxième consommatrice d’or noir au monde. Les importations ont en effet nettement ralentie le mois dernier en progressant de seulement 8%, affectant le prix du baril.

Intéressés par le cours du pétrole ? Téléchargez gratuitement notre guide de trading et retrouvez toutes nos prévisions.

Sur le plan de l’analyse technique, le seuil d’inversion de polarité situé à 47,12$ fait obstacle au rebond du cours du WTI. Un pull-back sous ce niveau pour viser à court terme le support à 45,60$ me semble envisageable.

Cours du baril de WTI en données journalières en bougies japonaises

L’OPEP vers un nouvel accord, le Pétrole n’en profite pas

Graphique préparé par Yoav Nizard via la plateforme IG

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.