Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

Guides de trading gratuits
EUR/USD
Haussier
CAC 40
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Informations en Temps Réel
  • Invité du Club de la Bourse de 17h à 18h sur @bfmbusiness dans @integralebourse avec @GregoireFavet A tout à l'heure !
  • 🇨🇦 CAD - IPC (annuel) (OCT), Réel : 1.9% Consensus : 1.9% Précédent : 1.9% https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2019-11-20
  • 🇨🇦 CAD - IPC (mensuel) (OCT), Réel : 0.3% Consensus : 0.3% Précédent : -0.4% https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2019-11-20
  • Mise à jour du Sentiment clients IG : La grandes majorité des traders sont à l'achat Ripple. Voir le résumé ci-dessous et via https://www.dailyfx.com/francais/sentiment-client https://t.co/c9iXKph5vw
  • Forex Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui 🇯🇵JPY : 0,06 % 🇳🇿NZD : -0,14 % 🇦🇺AUD : -0,18 % 🇬🇧GBP : -0,19 % 🇨🇭CHF : -0,22 % 🇨🇦CAD : -0,25 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#currencies https://t.co/fuCnc6sX8L
  • À venir : 🇨🇦 CAD - IPC (annuel) (OCT) prévu à 13:30 GMT (15 min) , Réel : N/A Consensus : 1.9% Précédent : 1.9% https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2019-11-20
  • À venir : 🇨🇦 CAD - IPC (mensuel) (OCT) prévu à 13:30 GMT (15 min) , Réel : N/A Consensus : 0.3% Précédent : -0.4% https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2019-11-20
  • #SP500 vs SP500 #Buyback Index (buyback = rachat d'actions) No comment --> https://t.co/k0DyImypZM
  • 🇺🇸 USD - Demandes de prêts immobiliers MBA (NOV 15), Réel : -2.2% Consensus : N/A Précédent : 9.6% https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2019-11-20
  • Mise à jour du Sentiment clients IG : La grandes majorité des traders sont à l'achat Ripple. Voir le résumé ci-dessous et via https://www.dailyfx.com/francais/sentiment-client https://t.co/BhRvd5GFJo
Évolution du DAX, Nikkei, S&P 500 au quatrième trimestre ; les estimations sont à prendre avec prudence si vous êtes aux aguets

Évolution du DAX, Nikkei, S&P 500 au quatrième trimestre ; les estimations sont à prendre avec prudence si vous êtes aux aguets

Share:

À l’approche de 2017, les actions ont augmenté au même rythme que l’espoir euphorique de l’alignement conforme des politiques fiscales et monétaires des États-Unis. Cet état des choses a entrainé les actions américaines dans des terrains glissants, avec le S&P 500 qui atteint des niveaux élevés record sur le coefficient de capitalisation des résultats de Shiller et affiche désormais plus de 27,5 et se rapproche en grande vitesse du niveau 30. Depuis 1900, la valeur du coefficient de capitalisation des résultats de Shiller a dépassé le niveau 30 à deux reprises seulement ; la première fois était en 1929 juste avant la Grande dépression et la deuxième fois était le « boom technologique » qui s’est transformé en bulle technologique quelque temps après.

Évolution du DAX, Nikkei, S&P 500 au quatrième trimestre ; les estimations sont à prendre avec prudence si vous êtes aux aguets

Ainsi, bien évidemment ; peut-être cette fois ce sera différent. Peut-être le puissant cocktail d'une Banque centrale peureuse et des attentes d’un robuste plan de stimulation fiscale sont assez pour créer une « nouvelle norme » pour les valeurs des actions. Un phénomène sans précédent, du moins depuis 1900, alors que les investisseurs font fi des fondamentaux et continuent tout simplement à rechercher des prix plus élevés sur la base de l’espoir et du changement.

Ce qui est en revanche plus probable est le fait que nous voyons la Réserve fédérale continuer à essayer de « normaliser » la politique, ne serait-ce jusqu’à une ouverture, au point où elle ramènera probablement sur la table d’autres formes de politiques monétaires « dovish ». Lorsque la Fed pivote à ce niveau, c’est à ce moment que vous voudriez probablement observer le côté haussier des indices d’actions, car tout pivot que la Fed établira sera probablement fonction du « Trump Trade » dans l’espoir qu’une stimulation fiscale s’en suive.

Même si l’espoir d’une simulation fiscale qui prend le dessus et écarte le besoin d’autres mesures monétaires est très réaliste et peut-être même pragmatique, le fait est que cette simulation fiscale prend du temps. C’est toute la beauté de la stimulation monétaire ; en effet, elle est relativement rapide et peut être implémentée à court terme. Par contre, la stimulation fiscale prend des années, car les projets de loi doivent être élaborés, débattues et « massées » jusqu’à ce qu’elles obtiennent suffisamment de support pour être approuvées au Congrès. Et même là – l’implémentation de ces mesures prend encore plus de temps ; ainsi, cela peut vraisemblablement prendre 2 à 4 ans, au plus tôt, avant que les avantages de la mesure de stimulation fiscale ne se fassent véritablement ressentir dans l’économie américaine.

Mais encore – ceci n’est pas nécessairement une « mauvaise » chose ; c’est juste que le cours des actions peut avoir légèrement augmenté avec le mouvement presque semblable à une parabole observée au lendemain de l’élection présidentielle américaine.

S&P 500 – Prévision fondamentale : Neutre

Le S&P 500 est plus élevé d’envitron 12 % par rapport aux plus bas de la nuit de l’élection. Même si l’élan sur la récente tendance haussière est vraiment attirant, il est difficile de justifier les positions purement haussières dans les estimations actuelles. Le S&P 500 pourrait devenir intéressant si les prix chutent et atteignent le support dans la zone comprise entre 2 100-2 155. Les traders chercheraient à confirmer que le support quotidien se maintient réellement dans cette zone avant d’envisager des positions longues ; mais ceci arrivera, il s’agira d'une illustration de l’exécution de la stratégie « acheter en zone basse ». Si les prix évoluent ensuite pour effectuer une cassure en-dessous de 2 032, les traders voudraient probablement abandonner la position haussière pour commencer à envisager les positions baissières pour les cassures en dessous de 2 000.

DAX – Prévision fondamentale : Haussier

Tandis que les actions américaines se maintiennent dans les territoires « onéreux », les actions européennes ont à peine commencé à revenir à la vie après avoir passé la majeure partie de cette année congestionnées. Le cours en décembre a finalement ramené le DAX aux niveaux de décembre dernier, c'est-à-dire autour de 11 452. Avec la combinaison d’un programme d’assouplissement quantitatif de la BCE régissant la liquidité pendant les trois premiers mois de l’année prochaine, nous pourrions certainement voir certaines hausses continues dans le DAX de manière à ce qu’il teste les anciens sommets historiques autour de 12 400.

CAC40 – Prévision fondamentale : Baissier

Les élections françaises en avril introduisent une forte dose de risque politique dans ce marché et nous verrons probablement certains éléments d’anticipation au troisième trimestre à l’approche de ces élections. Et tandis que le monde ressort de deux questions géopolitiques plutôt controversées que sont le Brexit et Trump, qui ont abouti à encore plus de gains en actions ; ce cycle d’élection en France apporte une touche de risque supplémentaire. Si le Front national ou Marie Le Pen occupe une place plus prépondérante à l’approche de l’élection, les actions françaises seront probablement confrontées à un élément de pression supplémentaire.

Nikkei – Prévision fondamentale : Haussier

La Banque du Japon achète les actions depuis plus de deux ans maintenant. Et en septembre, la BoJ a acquis une puissance illimitée pour les efforts futurs d’assouplissement quantitatif en optant pour un objectif de courbe de rendements plutôt que d’achats d’obligations rigides et en nombre défini chaque mois ; et aucune date d’expiration ne se profile à l’horizon.

Aussi longtemps que dure la « reprise » mondiale, le yen devrait rester faible sous l’influence des politiques « super dovish » de la Banque du Japon. Avec un yen faible, les actions japonaises continueront probablement à augmenter en valeur sur la base de plus de gains des exportateurs (lorsque le yen est faible, les exportateurs ramènent plus des transactions outre-mer).

Perspective technique

S&P 500

Le dernier trimestre de 2016 s’est terminé avec un coup violent suite à l’élection présidentielle américaine ; le « Trump Trade » a battu son plein. Le rallye a marqué le cinquième trimestre de gains consécutif. À l’aube du premier trimestre de 2017, le marché est configuré de manière à continuer sa progression vers le haut, mais toute hausse effectuée très tôt courra le risque d’être effacée, car les conditions du marché et le sentiment continuent d’évoluer vers un territoire de surachat.

Il n’est pas prudent de combattre une forte tendance à ou près des sommets record, mais la prudence à ce niveau, d’un point de vue haussier, est de mise. Nous examinerons les zones basses comme des opportunités potentielles pour continuer à négocier à partir du côté haussier en gardant un œil sur la sortie. Ceci dit, si nous assistons à un important revirement du cours, nous nous empresserons de profiter de notre position prudemment haussière en faveur d’une position neutre ou baissière.

Sur la partie supérieure, il y a une parallèle supérieure associée à la ligne de tendance qui se dresse depuis le double bottomdu 11 février. Il s’agit d'un objectif mouvant qui évolue en fonction du moment auquel le marché l’atteint, si jamais il l’atteint, à peu près dans la fourchette de 2320/75. Une progression jusqu’à la parallèle de la partie supérieure serait surveillée avec grand intérêt, car le marché sera devenu assez développé à ce niveau. Sur la partie inférieure, le support commence sur une ligne de tendance qui traverse les sommets créés en début 2015 et les sommets d’août, actuellement autour de la marque de 2210. Tout près de ce point, nous avons le sommet d’août à 2194. Cette zone combinée à partir de la ligne de tendance de février (environ 2160/80) sera considérée comme une région importante de support. Une cassure de la ligne de tendance de février est nécessaire pour qu’un changement de tendance potentiellement plus large soit pris en compte. À ce moment-là, la tendance sera minée, mais également tous les niveaux de support clé seront également franchis.

S&P 500 : Hebdomadaire

Évolution du DAX, Nikkei, S&P 500 au quatrième trimestre ; les estimations sont à prendre avec prudence si vous êtes aux aguets

DAX

Le DAX a subi une importante cassure en début décembre dès qu’il a été en mesure de se négocier au-dessus d’une barrière de quatre mois autour de 10800. La tendance reste plus élevée depuis la baisse de février et la dynamique qui se prolonge jusqu’à la fin d’année était uniquement éclipsée par le Nikkei. Nous respecterons cette dynamique jusqu’à ce qu’elle présente des signes de ralentissement, mais comme d’autres marchés d’actions mondiaux, l’indice devient de plus en plus vulnérable à une régression alors que le marché devient de plus en plus suracheté.

Sur la partie supérieure, si le DAX peut se maintenir au-dessus du sommet de novembre 2015 à 11431, il existe encore des possibilités que l’indice progresse avant que plusieurs sommets d’oscillation de 2015 n’entrent en jeu sous forme de résistance : 11670, 11796, 11920, 12079 et avec une sérieuse pression d’achat, le DAX pourrait s’élever plus haut jusqu’à atteindre le sommet record de 2015 de 12391. Parmi ces niveaux supérieurs, nous avons une parallèle supérieure liée à la ligne de tendance du 16 février, qui pourrait constituer un point de confluence intéressant. Sur la partie inférieure, il n’y a pas grand-chose à proximité immédiate en ce moment étant donné la rapidité avec laquelle le marché a effectué un rallye depuis la cassure de décembre. Le premier support important en ce moment n’apparait pas avant la zone de cassure à 10750/828. Toutefois, si le DAX continue à évoluer vers les niveaux de résistance mentionnés plus haut, nous noterons la réaction du marché face à ces niveaux de résistance transformés en support.

DAX : Hebdomadaire

Évolution du DAX, Nikkei, S&P 500 au quatrième trimestre ; les estimations sont à prendre avec prudence si vous êtes aux aguets

FTSE 100

Pendant le quatrième trimestre, le FTSE 100 a profité de la faiblesse de la livre sterling après le « Brexit » ainsi que de l’appétit sain global pour le risque. La majorité des bénéfices engrangés par les entrées dans l’indice 100 sont gagnés à l’extérieur du Royaume-Uni, ce qui augmente ces bénéfices lorsqu’ils sont convertis de la devise étrangère dans laquelle ils ont été gagnés en devise locale. Toutefois, en dépit des vents favorables émanant de la livre sterling et des fortes tendances de risque, le FTSE était l’un des plus faibles indices parmi les principaux indices mondiaux pendant la fin du quatrième trimestre (« vents contraires » émanant du Brexit).

Le FTSE est confronté à un défi : traverser les niveaux hauts record ou se maintenir au-dessus de ceux-ci (prix de clôture = 7104, en séance = 7130). Si les marchés mondiaux continuent de progresser, le FTSE en profitera certainement et continuera à progresser dans le canal remontant aux baisses de février, mais le faisant, il est positionné pour rester à la traine. Si les marchés du monde commencent à vaciller en direction du territoire de sur-achat, l’indice britannique est positionné pour tendre à la baisse, car son statut de retardataire a provoqué l’augmentation de l’intérêt de vente. Il est relativement faible pour une raison.

Le premier niveau haussier à surveiller est la zone 7104/130 (sommets record en fonction de comment vous compiler ; sommet à la clôture/sommet en séance). Au-delà de ces niveaux, il n’y a rien d’important à noter jusqu’à la parallèle supérieure liée à la ligne de tendance de février, autour de 7400. Sur la partie inférieure, nous surveillerons la parallèle inférieure dans la zone de 6850, puis la baisse d’octobre à 6676. Une cassure en-dessous de la baisse d’octobre serait considérée comme un développement considérablement négatif prêtant le flanc à un éventuel plus grand changement de tendance.

FTSE 100 : Hebdomadaire

Évolution du DAX, Nikkei, S&P 500 au quatrième trimestre ; les estimations sont à prendre avec prudence si vous êtes aux aguets

Nikkei 225

Le Nikkei était l’un des marchés les plus impressionnants en fin 2016, affichant un comportement de prix vertical avec sa hausse d’environ 16 000 à plus de 19 000. Lorsqu’on examine la partie gauche du graphique, il est encore possible d’atteindre le niveau 20 000 ; il ne s’agit pas uniquement d'un niveau psychologique, mais d’un véritable niveau, car le Nikkei s’est négocié au-dessus de ce niveau de 12 points de base avant de rogner un tournant important en novembre 2015. Si nous assistons à une hausse à ce niveau sans retracement entre maintenant et ce moment-là, le marché sera positionné pour connaitre un retrait lorsque les conditions de sur-achat rencontrent la résistance. Cependant, le Nikkei est connu pour être un indice à grand élan et en tant que tel, une cassure du niveau 20 000 pourrait se développer et faire apparaitre le sommet de 2015 (le plus haut niveau depuis 2000) juste un peu en-dessous de 21 000. Nous respecterons la forte tendance haussière pour le moment et prendrons bien note de comment le marché réagit, si les niveaux importants de résistance attirent notre attention.

Sur la partie supérieure, 20012 puis 20947 sont les premiers niveaux d’intérêt. Sur la partie inférieure, comme pour le DAX, il n’y a aucun support important à portée de la main. Une ligne de tendance s'élevant de la baisse de juin joue le rôle de support, mais elle n’entrera pas en jeu avant la baisse autour de 18 000. En-dessous de ce niveau, la prochaine zone de support véritablement solide n’apparait pas avant le niveau 17400/600, où le marché a effectué une forte cassure haussière après l’élection américaine.

Nikkei 225 : Hebdomadaire

Évolution du DAX, Nikkei, S&P 500 au quatrième trimestre ; les estimations sont à prendre avec prudence si vous êtes aux aguets

Nous avons mené une étude complète afin d'identifier les caractéristiques des traders à succès et nous les avons compilés dans un dossier de 26 pages nommé les caractéristiques des traders à succès. Apprenez les 3 caractéristiques principales des traders à succès ICI.

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.