Skip to content

Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading offerts
S'inscrire à la newsletter
Veuillez réessayer
EUR/USD
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
EUR/USD : l’euro consolide à 1,02$ en attendant l’ISM et le NFP

EUR/USD : l’euro consolide à 1,02$ en attendant l’ISM et le NFP

Valentin Aufrand, Contributeur

Points-clés de l’article sur l’EUR/USD :

  • Les indices ISM et le NFP pourraient débloquer l’EUR/USD
  • Les perspectives de fond de l’EUR/USD restent baissières

Les indices ISM et le NFP pourraient débloquer l’EUR/USD

Le cours de l’EUR/USD a enchaîné une deuxième semaine de consolidation autour du seuil symbolique à 1,02$ la semaine dernière. Le taux de change est resté à l’équilibre ces deux dernières semaines en raison de deux banques centrales qui n'ont pas été considérées suffisamment belliqueuses lors de leur dernière réunion de politique monétaire.

La BCE a certes relevé ses taux de façon plus importante que prévu (50 bps), mais elle a également introduit un nouvel outil anti-fragmentation pour s'assurer que les coûts d'emprunt des États membres de la zone euro ne divergent pas trop, ce qui a affaibli la crédibilité de la BCE concernant son resserrement monétaire. De l'autre côté de l'Atlantique, la Fed n'a relevé ses taux que de 75 points de base, conformément aux attentes, décevant ainsi certains opérateurs qui anticipaient depuis quelques semaines une hausse de 100 points de base.

Bien que les commentaires des banquiers centraux continueront d’être surveillés de près par les opérateurs, aucune des deux banques centrales ne prendra de nouvelles décisions en matière de politique monétaire avant les prochaines réunions de septembre.

L'attention des investisseurs devrait donc se tourner vers la macro, avec les indices ISM ce lundi et mercredi, qui donneront des indications avancées sur l'état de l'économie américaine, contrairement au PIB du deuxième trimestre publié la semaine dernière. Les opérateurs suivront ensuite de près le rapport officiel sur l'emploi publié en fin de semaine, qui est utilisé par le NBER pour déterminer les périodes officielles de récession.

Les perspectives de fond de l’EUR/USD restent baissières

Graphique journalier du cours de l’EUR/USD réalisé sur TradingView :

EUR/USD : l’euro consolide à 1,02$ en attendant l’ISM et le NFP

Sur le plan de l’analyse technique, la consolidation de l’EUR/USD au-dessus du seuil de la parité permet au marché de respirer, mais les perspectives de fond restent orientées à la baisse tant que le taux de change évolue dans son canal descendant et sous sa moyenne mobile à 200 séances.

L’EUR/USD pourrait éventuellement continuer à consolider, voire remonter jusqu’à son ancien support à 1,0340$ à court terme, avant d’éventuellement poursuivre sa tendance baissière. Le ratio rendement/risque redeviendra techniquement en faveur des stratégies vendeuses lorsque le taux de change reviendra proche de la borne haute du canal descendant dans lequel il évolue depuis le début du printemps.

En cas de nouvelle baisse, l’EUR/USD pourrait cette fois-ci enfoncer le seuil de la parité et se diriger vers ses plus bas de 2001 à 0,83$. La tendance baissière de fond à plus de chances de continuer tant que les perspectives économiques mondiales se dégradent et que la situation géopolitique en Europe et notamment la crise énergétique s’accentuent.

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.