Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading offerts
S'inscrire à la newsletter
Veuillez réessayer
EUR/USD
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
EUR/USD : Après la BCE et l’inflation, la baisse reprend

EUR/USD : Après la BCE et l’inflation, la baisse reprend

Cedric Damestoy, Analyste Marché

Points clés de l’article :

  • Le pic d’inflation n’est peut-être pas derrière nous
  • L’euro dollar renoue avec sa tendance baissière

Le pic d’inflation n’est peut-être pas derrière nous

Le taux d'inflation annuel aux États-Unis s'est accéléré de manière inattendue pour atteindre 8,6 % en mai 2022, soit le taux le plus élevé depuis décembre 1981, alors que les prévisions du marché étaient de 8,3 %. Les prix de l'énergie ont augmenté de 34,6 %, la plus forte hausse depuis septembre 2005, en raison de l'essence (48,7 %), du mazout (106,7 %, la plus forte hausse jamais enregistrée), de l'électricité (12 %, la plus forte hausse sur 12 mois depuis août 2006) et du gaz naturel (30,2 %, la plus forte depuis juillet 2008)

Entre-temps, le taux d'inflation de base a ralenti pour un deuxième mois à 6 %, mais les prévisions étaient de 5,9 %.

Un rapport qui éloigne donc la possibilité d’une pause au 3ème trimestre dans le rythme de hausse des taux comme cela était évoqué depuis quelques jours. Les rendements américains se sont tout de suite tendus pour se diriger vers les plus hauts récents à 3,20% pour le 10 ans soutenant le dollar.

Evolution des taux à 10 ans aux Etats Unis :

EUR/USD : Après la BCE et l’inflation, la baisse reprend

L’euro dollar renoue avec sa tendance baissière

L’euro contre dollar a cassé hier le support intermédiaire à 1,0640 et échoué à dépasser une oblique descendante. Deux éléments qui indiquent que le rebond de mai est terminé. Les moyennes mobiles de court terme n’ont pas réussi à se croiser à la hausse et sont en train de se retourner.

La paire pourrait donc revenir tester le support 1,0482 dans un premier temps et en cas de rupture le support majeur à 1,0340 (plus bas de janvier 2017 et mai 2022)

Evolution de l’euro contre dollar en données quotidiennes :

EUR/USD : Après la BCE et l’inflation, la baisse reprend

Twitter @CDamestoy

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.