Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading offerts
S'inscrire à la newsletter
Veuillez réessayer
EUR/USD
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
EUR/USD : l’euro chute après les annonces de la BCE

EUR/USD : l’euro chute après les annonces de la BCE

Joris Zanna, Analyste Marché

SUJETS ÉVOQUÉS DANS CETTE ANALYSE DE LA PAIRE EUR/USD

  • La BCE prend des risques en s’abstenant de dévoiler un plan d’action pour lutter contre l’inflation
  • EUR/USD : l’euro se dirige vers une zone clé

La BCE prend des risques en s’abstenant de dévoiler un plan d’action pour lutter contre l’inflation

L'euro dégringole sous le seuil de 1,0800$ pour la première fois depuis avril 2020, alors que la Banque centrale européenne a maintenu sa politique monétaire inchangée malgré une inflation record.

L’institution a confirmé la fin de son programme d'achats d'actifs au troisième trimestre, mais est restée floue sur ses intentions sur les taux d'intérêts, indiquant à nouveau qu'une première hausse pourrait intervenir quelque temps après.

Plusieurs mesures de l'inflation sous-jacente dans la zone euro ont dépassé l'objectif de 2% de la BCE et celle-ci surveille attentivement l'évolution des anticipations d'inflation.

L'inflation dans la zone euro a atteint 7,5% en mars, son plus haut niveau depuis la création de la monnaie uniqueet elle pourrait encore s'accélérer pendant plusieurs mois. La guerre en Ukraine favorisant l'augmentation des prix de l'énergie et des produits alimentaires.

Le niveau élevé de l'inflation aurait justifié que la Banque centrale européenne arrête ses achats d'actifs (réduction du bilan) rapidement et procède sans tarder à des hausses de taux. Finalement, la BCE prend encore du retard sur la Réserve fédérale, qui a elle-même commencé à lutter contre l'inflation trop tard. Christine Lagarde devra dans les prochains mois prendre à bras le corps la problématique de l’inflation en utilisant les outils monétaires nécessaires, sinon l'institution perdra en crédibilité si la hausse des prix devient incontrôlable.

EUR/USD : l’euro se dirige vers une zone clé

L’euro a dévissé après les propos de la BCE inscrivant un nouveau plus bas annuel. A long terme, le marché évolue toujours dans un canal baissier. Ainsi, le marché a rallié la borne basse du canal couplée à une zone de prix horizontale autour des 1,0780$ / 1,0760$.

Ce niveau constitue un pivot clé susceptible de créer un rebond technique dans les séances à venir. Les acheteurs devront donc défendre ce niveau pour éviter une dégringolade plus profonde. Une réaction positive sur le support actuel permettait à l’EUR/USD de reprendre un peu de hauteur en direction des 1,0900$. Toutefois, l’environnement économique ne plaide pour un mouvement haussier de plus grande ampleur. La pression baissière demeure encore très présente, il est donc difficile d’envisager une nouvelle rotation des prix vers la borne haute du canal.

A court terme, la baisse reste en revanche limitée tant que les prix préservent la zone des 1,0760$. Une incursion sous ce seuil ne serait pas de bon augure pour la monnaie unique qui risquerait d’accélérer sa chute vers le prochain support à 1,0635$.

GRAPHIQUE DE L’EUR/USD EN DONNÉES JOURNALIÈRES

EUR/USD : l’euro chute après les annonces de la BCE

Twitter @Joris Zanna

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

3 conseils de trading que j’aurais aimé connaître quand j’ai débuté sur le Forex

Quatre indicateurs techniques très efficaces que tout trader devrait connaître

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.