Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading offerts
S'inscrire à la newsletter
Veuillez réessayer
EUR/USD
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
EUR/USD : la pression vendeuse ressurgit sous 1,1200

EUR/USD : la pression vendeuse ressurgit sous 1,1200

Cedric Damestoy, Analyste Marché

Points clés de l’article :

  • Les chiffres du jour confirment la tension sur les prix
  • EUR/USD : La pression vendeuse se manifeste sous 1,1200

Les chiffres du jour confirment la tension sur les prix

Deux chiffres majeurs pour la paire euro dollar ont été publiés aujourd’hui.

Ce matin, les chiffres d’inflation en Europe Le taux d'inflation annuel de la zone euro a bondi à un niveau record de 7,5 % en mars 2022, contre 5,9 % en février, et bien au-delà des prévisions du marché de 6,6 %. L'inflation a battu un nouveau record pour le 4e mois consécutif, alors que la guerre en Ukraine et les sanctions contre la Russie ont poussé les prix du carburant et du gaz naturel à des niveaux record, selon les estimations préliminaires. L'inflation est désormais plus de trois fois supérieure à l'objectif de 2 % de la BCE. Ce chiffre va mettre un peu plus la pression sur la BCE pour qu’elle commence à relever ses taux.

Dans l’après-midi, le rapport sur l’emploi aux Etats Unis a été publié. L'économie américaine a créé 431 000 emplois en mars 2022, ce qui est inférieur aux prévisions du marché (490 000), mais indique toujours que le marché du travail est tendu. En effet, Les chiffres pour le mois de février ont été révisés à la hausse et indiquent un gain de 750 000 emplois au lieu de 678 000, et les chiffres de janvier ont également été révisés à la hausse de 23 000 pour atteindre 504 000. Dans l'ensemble, la croissance de l'emploi s'est établie en moyenne à 562 000 par mois au premier trimestre 2022, car la forte baisse des infections à coronavirus et la levée des restrictions, associées à une forte demande des consommateurs, ont maintenu la demande de main-d'œuvre à un niveau élevé.

La Fed donc peut se concentrer sur la lutte contre l’inflation car le marché de l’emploi ne ralentit pas et la crainte d’impacter l’activité économique par une hausse trop rapide des taux ne semble pas d’actualité. La voie vers un relèvement de taux de 50 points de base lors de la réunion de politique monétaire du 5 mai semble ouverte.

Entre une Europe sous pression avec le conflit en Ukraine et une Fed qui a débuté son processus de hausse des taux, le différentiel va dans le sens d’une demande toujours forte pour le dollar.

EUR/USD : La pression vendeuse se manifeste sous 1,1200

En hebdomadaire, la longue mèche haute au contact de la moyenne mobile descendante à 13 périodes est un signe de faiblesse qui au mieux laisse envisager une consolidation horizontale. Les vendeurs gardent le contrôle du marché.

Evolution de l’euro contre dollar en données quotidiennes :

EUR/USD : la pression vendeuse ressurgit sous 1,1200

L’euro contre dollar est dans une phase de consolidation de la phase baissière qui a commencé avec l’invasion de l’Ukraine. Les cours ont retracé 50% mais le chandelier en avalement baissier hier pourrait relancer la pression négative. La paire semble se diriger vers une clôture sous les moyennes mobiles de court terme, sur un horizon de temps quotidien, qui indique un nouvel accès de faiblesse possible vers 1,0900.

Sous ce niveau un nouveau test de la zone de support majeure autour de 1,0700 est envisageable

Evolution de l’euro contre dollar en données quotidiennes :

EUR/USD : la pression vendeuse ressurgit sous 1,1200

Twitter @CDamestoy

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.